Search Results for: alex webb

ALEX WEBB & REBECCA NORRIS WEBB – SLANT RHYMES

À l’occasion de l’exposition commune Slant Rhymes d’Alex Webb et de son épouse Rebecca Norris Webb à l’espace culturel madrilène La Fabrica le mois dernier (voir les photos du vernissage ici), les éditions La Fabrica publient un magnifique catalogue. Le livre de 104 pages dévoile une véritable conversation photographique entre les deux artistes américains. Cette sélection de 80 clichés, pris tout au long de leur amitié de trente ans qui se conclut par un mariage et un partenariat créatif, est présentée par paire: une photo d’Alex et une de Rebecca, ou parfois un poème. Cette présentation originale crée une série de rimes visuelles qui semblent dialoguer entre elles, de façon parfois oblique, intrigante et toujours révélatrice de l’amitié et de l’amour qui lient les deux photographes. Alex Webb explique: « Parfois, nos rimes partagent la même palette de couleurs, le même ton ou la même géométrie. D’autres fois, les deux photographies ont une note similaire, souvent un penchant pour des moments surréalistes, surprenants ou énigmatiques, mais dans des degrés différents.» Le couple croit en la spontanéité et dans ce processus intuitif qui le mène vers l’inattendu. Ouvert, il attend l’intrigue, attiré par les lieux emplis de paradoxes, de conflits culturels, d’énigmes, de complications urbaines. Ces images, dont beaucoup n’ont jamais été publiées auparavant, sont accompagnées de courts textes écrits par Rebecca Norris Webb. Slant Rhymes est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions espagnoles La Fabrica ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

ALEX WEBB & REBECCA NORRIS WEBB – SLANT RHYMES @ LA FABRICA – MADRID – OPENING

L’espace culturel madrilène La Fabrica accueille depuis hier soir l’exposition Slant Rhymes, véritable conversation photographique entre deux artistes américains reconnus internationalement: le photographe de l’agence Magnum Alex Webb et son épouse la photographe/poétesse Rebecca Norris Webb. Une sélection d’une vingtaine de clichés réalisés au cours de ces 30 dernières années crée une série de rimes visuelles qui semblent dialoguer entre elles, de façon parfois oblique, intrigante et toujours révélatrice de l’amitié et de l’amour qui lient les deux photographes. Jusqu’au 22 mai 2017.

Continue reading

ALEX WEBB – LA CALLE

À l’occasion de l’exposition itinérante (New York, Tuscon, Ohio) consacrée à la série sur le Mexique du photographe californien Alex Webb entre septembre 2016 et mars 2017, les éditions Aperture en partenariat avec Televisa Foundation publient un superbe catalogue: La Calle. Durant trente années, ce photographe de l’agence Magnum a livré un travail à la fois percutant et subtil, dominé par une véritable obsession de la couleur. Entre reportage et documentaire, la série La Calle rassemble un florilège de plus de 30 ans d’images prises par Alex Webb dans les rues du Mexique entre 1975 et 2007, avec un point de vue tantôt ironique tantôt intime sur les habitants de ce grand pays. Que ce soit en noir et blanc ou en couleur, les compositions multicouches et complexes de Webb abordent de nombreux genres. La capacité du photographe à condenser les gestuelles, la lumière et les tensions culturelles dans des cadres uniques et séduisants lui permet de réaliser des images évocatrices qui transmettent un sentiment de mystère, d’ironie et d’humour. Après un premier voyage au milieu des années 1970, Webb revint fréquemment au Mexique, travaillant sans relâche sur la frontière entre les États-Unis et le Mexique et dans le sud du pays, tout au long des années 1980 et 1990, inspiré par ce que le poète Octavio Paz appelle le mexicanisme (mouvement artistique et culturel dont l’objectif est de mettre en avant et de remettre à l’honneur les racines précolombiennes dont son issus les mexicains). La Calle est une véritable célébration de la rue mexicaine comme baromètre sociopolitique, bien que celle-ci ait subi une transformation importante depuis les premiers voyages de Webb dans le pays. Dans ce théâtre absurde du quotidien, ce grand virtuose de la photographie couleur réalise certains de ces plus beaux clichés. L’ouvrage de 176 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Aperture ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

MAGNUM PHOTOS SQUARE PRINT SALE 2017 – CLOSER

“Si vos photos ne sont pas assez bonnes, c’est que vous n’êtes pas assez près” disait Robert Capa, co-fondateur de Magnum. Le magazine The Picture Post du 3 décembre 1938, le décrivait comme « le plus grand photographe de guerre du monde », alors qu’il n’avait que 25 ans. Sa maxime est devenue aussi célèbre que son travail, qui continue d’influencer des générations de photographes. Dans le cadre de la Square Print Sale 2017, Magnum Photos revisite la phrase de Capa et se penche sur ce que signifie «être proche». Ce projet s’inscrit dans un cycle de quatre Square Print Sales qui coïncident avec les 70 ans de l’agence, et qui explorent l’héritage des quatre co-fondateurs de Magnum, Henri Cartier-Bresson, Robert Capa, David ‘Chim’ Seymour et George Rodger, ainsi que l’influence que leur travail continue encore d’exercer sur la photographie d’aujourd’hui. Au travers d’images accompagnées de textes, les photographes de Magnum explorent les re-définitions du thème Closer, « au plus près ». Leurs pratiques sont classiques ou contemporaines, et leurs images dévoilent des moments décisifs de l’Histoire comme l’homme face aux tanks de Tiananmen Square de Stuart Franklin (1989), la série Jour-J de Robert Capa (1944), le reportage sur la révolution iranienne d’Abbas (1979), ainsi que des photos de maîtres du photo journalisme contemporain comme Matt Black, Paolo Pellegrin, Diana Markosian et Lorenzo Meloni. Martin Parr re-définit ce que signifie pour lui d’être au plus près de son sujet, utilisant son objectif pour s’en rapprocher, alors que d’autres photographes identifient la proximité comme une forme d’intimité et proposent des travaux très personnels, comme Larry Towell, Antoine d’Agata, Alessandra Sanguinetti ou encore Christopher Anderson pour mettre leurs sujets en exergue. Le lien entre proximité et photographie de rue est aussi exploré avec une image de la série Subway de Bruce Davidson, ou encore, une image iconique d’Alex Webb issue de son travail sur le Mexique. David Hurn, quant à lui, se souvient de s’être rapproché des Beatles sur le tournage de A Hard Day Night. Plus de 70 images accompagnées de textes personnels sont maintenant disponibles en ligne au prix unitaire de 100$ par tirage dédicacé (format 15,2cm x 15,2cm), et ce jusqu’au vendredi 9 juin 18h EST.

Continue reading

MAGNUM PHOTOS SQUARE PRINT SALES – CONDITIONS OF THE HEART

Conditions of the Heart – On Empathy and Connection in Photography explore comment la notion d’empathie et de compassion se manifeste dans le travail des photographes de Magnum, à travers des photographies choisies par les photographes eux-mêmes et accompagnées de textes personnels. 72 images sont maintenant disponibles en ligne au prix unitaire de 100$ par tirage dédicacé (format 15,2cm x 15,2cm) et ce jusqu’au 4 novembre 2016.

Continue reading

MAGNUM PHOTOS SQUARE PRINT SALES – THE (MORE OR LESS) DECISIVE MOMENTS

The (More or Less) Decisive Moments explore comment la notion de «moment décisif», longtemps associée au co-fondateur de l’agence Magnum Henri Cartier-Bresson, se manifeste dans le travail des photographes de Magnum, à travers des photographies choisies par les photographes eux-mêmes et accompagnées de textes personnels. 74 images sont maintenant disponibles en ligne au prix unitaire de 100$ par tirage dédicacé (format 15,2cm x 15,2cm) et ce jusqu’au 10 juin 2016.

Continue reading