FILSON – S/S 2017 COLLECTION

Filson vient de sortir les premières pièces de sa nouvelle collection Spring/Summer 2017, avec notamment quelques nouveaux backpacks, rucksacks, briefcases, duffle bags, tote bags, etc. Tous les sacs sont entièrement fabriqués aux États-Unis et sont garantis à vie. Disponible dès maintenant chez End Clothing.

Continue reading

 

HUMAN MADE – S/S 2017 COLLECTION LOOKBOOK

On découvre aujourd’hui le lookbook de la nouvelle collection Spring/Summer 2017 de Human Made. Le label japonais continue de puiser son inspiration dans le workwear vintage américain et l’esthétique americana des années 50. C’est une fois de plus Nigo lui-même qui passe devant l’objectif pour l’occasion.

Continue reading

 

ABBAS – LES DIEUX QUE J’AI CROISÉS

Membre de la célèbre agence Magnum depuis 1980, le photographe iranien Abbas Attar révèle l’hindouisme dans toute sa complexité, de ses rites anciens à ses pratiques contemporaines, dans un nouvel ouvrage publié aux éditions Phaidon: Les Dieux que j’ai croisés. Véritable légende de la photographie documentaire classique, Abbas a couvert tous les conflits des années 1970, du Vietnam au Biafra, en passant par le Bangladesh, le Chili et l’Irlande du Nord. Dans les années 80, il entreprend son projet majeur: représenter le monde à travers les religions qui le structure et forment ses lignes de fracture tout à la fois. Dans ce dernier opus, Abbas s’appuie sur les éléments ritualistes – vent, eau, terre, feu, magie, spiritualisme des animaux – pour étudier les mystères de la foi hindoue. Réalisées en Inde, au Sri Lanka, au Népal et à Bali, ses photographies explorent les croyances des religions mineures, comme le sikhisme et le jainisme, ainsi que la vie quotidienne des Hindous. Dans ce somptueux volume, le photographe a invité la couleur à côtoyer le noir et blanc, parce que, selon ses dires : « En Inde, la couleur est une tentation à laquelle il est impossible de résister. » Fruit de plus de deux ans de voyage, de 20011 à 2013, l’ouvrage se compose de 147 images fascinantes qui témoignent de ce qu’est l’hindouisme aujourd’hui, des rites ancestraux du feu et de la terre à la vie moderne, aussi bien dans les villes que dans les campagnes. Ces photographies sont accompagnées de légendes explicatives et d’extraits du journal du photographe relatant son périple. Après le Christianisme, l’Islam, le Judaïsme et le Bouddhisme, Abbas continue avec succès de saisir la foi et la dévotion des peuples à travers le monde. Le livre de 224 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Phaidon ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

 

ZACKARY CANEPARI – REX

Les éditions italiennes Contrasto publient en cette fin d’année le nouvel ouvrage du photographe américain Zackary Canepari: Rex, l’histoire de Claressa Shields, première médaillée d’or olympique de la boxe féminine aux jeux olympiques de Londres en 2012. La boxeuse n’a que 17 ans quand elle décide de vaincre le sort malgré une enfance difficile à Flint, dans le Michigan. Canepari nous fait suivre Claressa « T-Rex » et sa sœur cadette Briana, à la fois dans ses différents entrainements, combats et son quotidien d’adolescente dans une ville au taux de pauvreté élevé et où les troubles sociaux et la criminalité généralisée sont omniprésents. S’ajoute à cela un contexte familial difficile: leur père est en prison et leur mère toxicomane. Le livre raconte l’histoire d’une jeune fille qui a réussi à échapper à Flint en se concentrant sur sa carrière sportive, et qui, grâce à la boxe, son véritable refuge, a trouvé un moyen d’échapper à la réalité tragique de sa ville d’origine, alors que sa sœur semble s’y enliser de plus en plus. La beauté des clichés de Zackary Canepari et les notes manuscrites de Claressa Shields à la façon d’un journal intime, confèrent des imperfections toutes humaines au portrait de la championne, la rendant à la fois touchante et inspirante. L’ouvrage de 196 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Contrasto ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

 

KINO – S/S 2017 COLLECTION LOOKBOOK

Le label japonais Kino vient de dévoiler le lookbook de sa nouvelle collection Spring/Summer 2017. Fondée en 2009 par la créatrice Tomoe Ishikawa, la marque connait un succès grandissant au Japon. Elle propose cette saison de très belles pièces: vestes, chemises, tee-shirts, sweatshirts, cardigans, pantalons, short pants, etc.

Continue reading

 

FACTORY – ANDY WARHOL / STEPHEN SHORE

À New York, en 1965, un jeune photographe nommé Stephen Shore, alors inconnu, commence une série d’images sur l’artiste Andy Warhol, déjà une star quant à lui, figure emblématique du Pop Art. Durant deux ans, Shore va suivre Warhol et ses acolytes dans leur quotidien peu banal et témoigner de l’effervescence régnant à cette époque au sein de la célèbre Factory. À l’occasion du trentième anniversaire de la disparition d’Andy Warhol et du cinquantième anniversaire de ce reportage unique réalisé par le photographe américain, les éditions Phaidon publient Factory. Cette première édition française de l’ouvrage The Velvet Years : Warhol’s Factory 1965-67, parue en 1995, dévoile une vision de l’intérieur d’un lieu et d’une époque extraordinaire. Stephen Shore a 17 ans lorsqu’il commence à fréquenter la Factory, l’atelier d’artistes créé par Andy Warhol à Manhattan. Entre 1965 et 1967, Shore y passe presque tout son temps, photographiant tous les personnages de la bande (musiciens, acteurs, peintres, écrivains) dont Edie Sedgwick, John Cale, Gerard Malanga, Sterling Morrison, Jonas Mekas, Nico et Lou Reed, sans oublier Warhol, le maître des lieux. Shore s’intègre si naturellement à la bande que plus personne ne fait attention à lui. Cet ouvrage présente une sélection personnelle des clichés de Shore, une vision de l’intérieur de ce lieu et de cette époque extraordinaires signée par l’un des photographes les plus emblématiques de ces dernières décennies. L’expérience est aussi marquante pour sa relation avec l’art, avec son art: « À la fin de mon séjour à la Factory, j’ai découvert que le fait d’être simplement en contact avec Andy et de l’observer m’avait fait réfléchir différemment à ma fonction en tant qu’artiste. J’étais devenu plus attentif à ce que je faisais. » – Stephen Shore, Time. Le texte de la romancière, nouvelliste et critique Lynne Tillman éclaire les photographies de Shore en donnant voix à la Factory, à travers les confessions de ses plus fréquents visiteurs de l’époque. Ce magnifique livre de 192 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Phaidon ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

 

FUCT SSDD X NEIGHBORHOOD CAPSULE COLLECTION

Voici enfin quelques photos de la très attendue collection capsule réalisée par Fuct SSDD en collaboration avec Neighborhood. Amis de longue date, Erik Brunetti et Shinsuke Takizawa proposent de très belles pièces sur la thématique Artificial Paradise: une veste en nylon (ci-dessus), une western shirt en denim vintage, six tee-shirts floqués, une série de serviettes et un encensoir en céramique. L’ensemble de la collection sera disponible à partir du 2 janvier 2017.

Continue reading

 

MACKINTOSH – S/S 2017 COLLECTION

Le label britannique Mackintosh vient de sortir les premières pièces de sa nouvelle collection Spring/Summer 2017. On découvre de nouvelles versions des vestes de la marque dans le fameux coton caoutchouté qui a fait le succès du label depuis de nombreuses années et qui continuent d’allier l’élégance à la fonctionnalité. Disponible dès maintenant chez End Clothing.

Continue reading

 

JH ENGSTROM – REVOIR

JH Engström est né en 1969. Il a grandi en Suède, mais a passé beaucoup de temps à Paris et en France au cours de son enfance et son adolescence. Il a été l’assistant du photographe Mario Testino en 1991 à Paris, et en 1993 il devient celui du photographe Anders Petersen à Stockholm. JH Engström fait partie de ces photographes qui ont fait connaître la photographie suédoise dans le monde entier au cours de ces dix dernières années. Depuis son succès avec l’ouvrage Trying to Dance dont Robert Frank a fait l’éloge, il a reçu de nombreux prix et a publié de nombreux livres dont From Back Home avec son ami Anders Petersen. En cette fin d’année, le photographe suédois propose une revisite de son ouvrage culte Trying to Dance (2004) à travers une sélection de négatifs de celui-ci, pour la plupart jamais publiés auparavant. Engström considère que cet ouvrage est plus qu’un livre et que les photographies qu’il contient constituent un univers visuel propre. «La photographie avait sur moi à l’époque un effet libérateur en tant qu’artiste visuel. Je vivais principalement à New York, mais aussi dans le Värmland, et je voyageais beaucoup à travers les États-Unis et l’Europe. Mentalement, je me trouvais entre deux mondes, entre ces réalités, entre l’urbain et le rural. En fait, c’était aussi une époque où je m’interrogeais sur l’importance et la pertinence qu’avait vraiment pour moi la photographie La liberté ressentie si puissamment tout au long de la réalisation de Trying to Dance a largement répondu à mes doutes et est dès lors devenue la boussole de mon processus créatif.» À l’origine peu convaincu par l’idée de Gösta Flemming (Journal), Patric Leo et Christian Caujolle de reprendre les négatifs de l’œuvre originale, il se décide néanmoins à parcourir ses archives et est frappé par la quantité d’images: tant qui n’ont pas été retenues pour Trying to Dance, et tellement de nouvelles combinaisons possibles. Il décide alors de publier Revoir, une revisite de cette période qui s’étale du milieu des années 1990 au début des années 2000. Le livre a été produit en étroite et joyeuse collaboration avec toutes les personnes avec lesquelles le photographe avait travaillé pour Trying to Dance. Près de deux-tiers des photographies n’ont jamais été publiées auparavant. Pour la première fois, Engström a scanné les négatifs avec Ewa-Teréz Gölin et laissé le présent le guider jusqu’à l’impression de Revoir. Le livre contient un très beau texte de Christian Caujolle qui fut le premier, à l’époque, à voir et à apprécier ces photographies avec bienveillance, il y a presque 17 ans de cela. JH Engström signe une fois de plus un superbe ouvrage et ce dernier, publié par les éditions suédoises Journal, est maintenant disponible en ligne sur le site de Le Bal ou encore chez PhotoBookStore.

Continue reading