DAMIEN HIRST – SCHIZOPHRENOGENESIS

Les éditions Other Criteria viennent de publier un nouvel ouvrage de l’artiste britannique Damien Hirst, intitulé Schizophrenogenesis. Essentiellement basées sur l’esthétique minimaliste de la pilule et du médicament, les œuvres de cette série ont été présentées pour la première fois à la galerie Paul Stolper, en octobre 2014. Elles font suite aux travaux de recherche menés tout au long de sa carrière artistique par Hirst, sur notre relation presque spirituelle avec la rigueur de la science et de l’industrie pharmaceutique. Le livre de 64 pages rassemble toutes les œuvres de cette série, y compris The Cure: trente sérigraphies, chacune dépeignant une pilule à deux couleurs sur des fonds vibrants de couleurs acidulées. On y retrouve également toute la série de sculptures – reproductions à l’identique de médicaments que l’on trouve dans le commerce – composée de quatorze comprimés de résine énormément élargis, mesurant chacun trente centimètres de long, ainsi que dix comprimés plus petits, conçus dans un éventail de couleurs attrayantes et immaculées. Sont également présentées quelques sculptures de bouteilles de médicaments, de boîtes pharmaceutiques, d’ampoules, de seringues, d’un scalpel et d’emballages de médicaments, qui jouent tous avec le concept d’échelle – la plus grande sculpture mesurant près d’un mètre et demi. Toutes ces pièces poursuivent l’exploration de Hirst des systèmes de croyance contemporaine: la religion, l’amour, l’art et la médecine. «C’est une approche scientifique de l’art, de la même manière que les laboratoires pharmaceutiques ont une approche scientifique de la vie.» L’artiste explique: «Les pilules sont de petites formes brillantes, mieux que n’importe quel art Minimaliste. Elles sont toutes conçues pour que vous les achetiez… elles proviennent des fleurs, des plantes, de la terre, et elles vous font sentir bien, vous font sentir beau.» Schizophrenogenesis est un magnifique ouvrage qui ravira les amateurs d’art contemporain et les fans de Damien Hirst. Le livre, ainsi qu’une édition limitée à 400 exemplaires signés par l’artiste et emballés dans un blister à la façon d’un médicament, sont maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions britanniques Other Criteria.

Continue reading

 

PHILIPP EBELING – LONDON ENDS

Le nouveau livre du photographe allemand Philipp Ebeling, London Ends, explore la périphérie de Londres: ces zones suburbaines aux confins de la capitale, qui se sentent éloignées de son centre animé. Publié par les éditions britanniques Fishbar, l’ouvrage contient des photographies de zones industrielles en ruine, de logements sociaux, de rues animées et de lotissements résidentiels. C’est un voyage fascinant dans les banlieues endormies et les communautés pleines d’énergie et d’enthousiasme dans les régions de Hounslow, Edmonton, Newham ou encore Enfield. Les images d’Ebeling captent la vie quotidienne et les rituels hebdomadaires des habitants de ces quartiers, des messes dominicales aux sorties de pêche, en passant par les pique-niques d’été au parc: un rythme complètement différent du centre de Londres. Il écrit: «Issu d’un petit village allemand, je me suis senti submergé et ensorcelé à la fois lors de mon arrivée à Londres. J’ai voulu connaître tous les moindres recoins de la ville pour mieux la comprendre, mieux la cerner. Pendant des années j’ai traversé la ville en vélo, trouvant de nouveaux itinéraires vers des endroits inconnus, explorant de nouveaux quartiers, me perdant et absorbant tous les détails. Un après-midi, je suis retourné chez moi à Whitechapel lors d’une tempête de neige. Je me suis précipité dans la maison pour prendre mon appareil photo et j’ai commencé à photographier le marché local à ma porte. Ces images de Whitechapel dans la neige sont le commencement de mon processus de documentation de la ville.» Beaucoup des images présentées dans le livre ont été prises durant une longue promenade de dix jours, s’étalant sur 250 km autour de Londres. Elles sont accompagnées d’observations faites par le photographe le long du parcours. Publié à 1000 exemplaires, London Ends est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Fishbar.

Continue reading

 

TODD HIDO – INTIMATE DISTANCE

La maison d’édition parisienne Les Éditions Textuel publie Intimate Distance, la première monographie rétrospective de l’un des photographes américains les plus admirés et influents de sa génération: Todd Hido. Séquencées chronologiquement, les photographies réunies ici furent réalisées au cours des vingt-cinq dernières années, révélant la profondeur et l’étendue de son œuvre éminemment cinématographique, aux images aussi magnétiques qu’étranges. Un monde fait de paysages brouillés et de routes désolées, de pavillons de banlieue traqués dans les faisceaux blafards des lampadaires, de femmes saisies par la peur ou le désir. De jour, les pièces sont des espaces sombres et claquemurés, de nuit, les maisons deviennent des chambres incandescentes. On retrouve ainsi une sélection d’images iconiques issus de ses premiers ouvrages (House Hunting, Seasons Road ou encore Between the Two) ainsi que de nombreux clichés originaux publiés pour la première fois. Dans sa préface, l’essayiste David Campany note que «si ces photographies semblent narratives, c’est parce qu’elles suggèrent des histoires non racontées et de possibles scénarios. Elles donnent une sensation de vacuité de ce monde mi-factuel, mi-fictionnel. Malgré la débauche des couleurs, malgré l’épaisseur des atmosphères, Hido manifeste l’économie d’un artiste minimal.» Il écrit également: «Si les photographies et leur agencement de Todd Hido semblent narratifs, c’est parce qu’ils suggèrent des histoires non racontées et de possibles scénarios. Ces suggestions sont autant les vôtres que celles de Hido, elles viennent sans doute autant du cinéma et de la littérature que de l’expérience personnelle…». Le travail que le photographe a entrepris depuis près de 20 ans dresse le portrait d’une autre Amérique, loin de la vision idéalisée des success stories. Images d’un pays austère et vide caractérisé par ses routes qui se croisent, ses impasses sombres et ses autoroutes qui ne finissent jamais ; photographies d’un réalisme exacerbé, aux paysages instables et tourmentés, le monde dépeint par Todd Hido est loin des clichés d’un rêve américain où tout serait possible. Ce très beau livre de 272 pages est maintenant disponible dans les meilleures librairies ainsi que sur Amazon.fr.

Continue reading

 

FRANÇOIS HALARD – POLAROIDS

Né en France en 1961, le photographe François Halard est repéré très jeune par Alexander Liberman – directeur artistique de Condé Nast US – qui lui demande de venir travailler pour les journaux du groupe à New York. Il contribue ainsi régulièrement aux magazines House and Garden, Vanity Fair, et en particulier l’édition américaine du magazine Vogue US avec Anna Wintour, et ce depuis plus de trente ans. Son travail pour ces publications l’a établi comme le photographe d’intérieur et d’architecture le plus prolifique et le plus connu de notre époque. Ses photographies soulignent le dialogue qu’il orchestre depuis de nombreuses années, entre les artistes, leurs œuvres et leurs cadres de vie. Il photographie en noir et blanc, parfois en couleur l’univers de Cy Twombly, James Brown, Julian Schnabel, Yves Saint Laurent, Richard Avedon, David Hockney ou encore Coco Chanel. Pour ce nouvel ouvrage intitulé Polaroids, la maison d’édition suisse The Name Books s’est plongée dans plus de 2000 images réalisées par le photographe durant une trentaine d’années. La sélection d’une cinquantaine de clichés qui en ressort met en avant l’esthétique intemporelle des polaroïdes, avec l’éclat, la définition et le grain si particuliers des photos instantanées. Le livre présente une certaine esthétique et un art de vivre: ses images sont un mélange de travail de décoration, de photo d’intérieur, de photo de mode et de portraits. La double page centrale offre quant à elle une brève description de chacun des clichés. Conçu par Dino Simonett, Polaroids est publié dans une édition numérotée de 1500 exemplaires. Cette grande réussite éditoriale est maintenant disponible dans les meilleures librairies, ainsi que sur la boutique en ligne des éditions The Name Books.

Continue reading