BRIAN YOUNG – THE TRAIN NYC 1984

Le photographe d’origine canadienne, Brian Young, propose une page d’histoire de New York dans un nouvel ouvrage publié par les éditions italiennes Damiani: The Train NYC 1984. Brian Young a quitté Montréal pour New York en 1984 pour étudier à l’International Center of Photography (ICP) en photographie documentaire. À peine débarqué, le jeune homme est vite confronté à une société qui se relève lentement d’une importante dépression économique. Les industries et de nombreux new-yorkais ont fui vers la banlieue. Le cœur de la ville est devenu une zone sinistrée tout comme le métro devenu la toile des premiers graffeurs. C’est ce qu’a immortalisé Brian Young. Il photographie tour à tour les usagers du métro, les quais bondés et les wagons usés et sales. Ces derniers, couverts de tags et de graffitis, tels une présence obsédante, offrent un décor intense et original au photographe. C’est dans ce lieu sombre et confiné, particulièrement claustrophobique, que se rencontrent les habitants de Big Apple dans un face à face souvent troublant. Dans la lignée du projet Subway de Bruce Davidson, The Train NYC 1984 nous fait revivre avec une certaine nostalgie le New York du début des années 80. L’ouvrage de 112 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Damiani ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

 

MAGNUM PHOTOS SQUARE PRINT SALES – CONDITIONS OF THE HEART

Conditions of the Heart – On Empathy and Connection in Photography explore comment la notion d’empathie et de compassion se manifeste dans le travail des photographes de Magnum, à travers des photographies choisies par les photographes eux-mêmes et accompagnées de textes personnels. 72 images sont maintenant disponibles en ligne au prix unitaire de 100$ par tirage dédicacé (format 15,2cm x 15,2cm) et ce jusqu’au 4 novembre 2016.

Continue reading

 

ARAKI FOR SUPREME – F/W 2016 CAPSULE COLLECTION

Supreme fait appel cette saison au photographe japonais Nobuyoshi Araki pour réaliser une collection capsule. Cette dernière se compose d’un hoodie, d’un tee-shirt long sleeve/short sleeve et enfin d’un zine contenant des clichés originaux de l’artiste. Tous les produits seront disponibles à partir du 3 novembre dans les boutiques US de la marque ainsi qu’à Londres, Paris et sur leur e-store, et dès le 5 novembre au Japon.

Continue reading

 

KLOKE – S/S 2017 COLLECTION LOOKBOOK

On découvre aujourd’hui le lookbook de la future collection Spring/Summer 2017 de la marque australienne Kloke. Fondé en 2011 par Amy et Adam Coombes, le jeune label propose pour la prochaine saison des très belles pièces: vestes légères, chemises, tee-shirts, pantalons, short pants, tote bags, waist bags, bucket hats, casquettes, etc.

Continue reading

 

LEE FRIEDLANDER – STREET: THE HUMAN CLAY

Reconnu comme l’un des meilleurs photographes de sa génération, Lee Friedlander reflète la vie quotidienne moderne, souvent aliénée, dans ses images en noir et blanc et est considéré comme un observateur critique de l’American Way of Life. Beaucoup de ses images font partie des icônes de la photographie américaine et sont devenues des documents historiques de notre époque. Après Portraits et Children, le photographe américain publie Street, le troisième volume de sa nouvelle série The Human Clay. Publiée par les éditions britanniques Yale University Press, cette série présente des images de personnes dans leur environnement, organisées par thème. Chaque livre propose des centaines de photographies, dont beaucoup sont inédites, choisies et séquencées par l’artiste lui-même, et toutes proviennent de ses vastes archives personnelles. Street se concentre sur la photographie de rue de Friedlander, sur une période de cinquante ans, et nous emmène à travers Atlanta, Buffalo, Denver, Los Angeles, Miami, New Orleans, San Francisco et bien sur New York. Avec un sens visuel inégalé, Friedlander transforme des situations urbaines quotidiennes en structures esthétiques, parfois impénétrables. À travers des recadrages rigoureux, des angles inhabituels, des réflexions multiples ou l’utilisation de cadres dans le cadre, il rompt radicalement avec les conventions esthétiques traditionnelles. Les compositions complexes qui résultent de ses prises de vue originales (à travers des rétroviseurs ou des vitrines, où l’on retrouve parfois un autoportrait de l’artiste) offrent une vision déformée – et paradoxalement encore plus nette – de la vie américaine et de ses développements sociaux. L’ouvrage de 215 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne de Yale University Press ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

 

MONA KUHN – ACIDO DORADO – MADRID – OPENING

La galerie madrilène Pilar Serra accueille depuis le mois dernier la photographe brésilienne Mona Kuhn pour sa nouvelle exposition personnelle intitulée Acido Dorado. L’artiste présente une série de nouveaux clichés grand format réalisés à partir de 2013 dans une demeure moderne et isolée conçue par l’architecte Robert Stone, dans le Joshua Tree National Park en Californie. En plus du dialogue habituel entre le corps humain et son environnement, Mona Kuhn élargit son champ d’intérêt et projette son regard vers le désert, avec sa flore et sa lumière intense produisant toutes sortes de réflexions et de transparences, la conduisant pour la première fois vers la photographie abstraite. Jusqu’au 8 novembre 2016.

Continue reading

 

RONNIE FIEG FOR FRACAP – F/W 2016 – RF-120

Ronnie Fieg présente aujourd’hui son nouveau projet avec la marque italienne Fracap pour cet automne. La paire de hiking boot RF-120 est déclinée à cette occasion en trois coloris: orange, navy et mustard. Montée sur une semelle Vibram et limitée à 100 exemplaires, la paire sera disponible à partir du 28 octobre en exclusivité chez KithNYC.

Continue reading

 

JEAN-MICHEL BASQUIAT – WORDS ARE ALL WE HAVE

Les éditions allemandes Hatje Cantz viennent de publier un nouvel ouvrage intitulé Jean Michel Basquiat – Words Are All We Have. Le catalogue accompagne l’exposition orchestrée par le curateur Dieter Buchhart à la galerie Nahmad de New York au printemps dernier, et replace le texte au centre de l’œuvre fulgurante de Jean-Michel Basquiat. Focalisé sur la fonction critique du langage dans l’œuvre de Basquiat, le livre de 208 pages met en lumière l’incorporation novatrice d’éléments littéraires et musicaux dans son travail. Souvent identifiées aux aspects formels et stylistiques du néo-expressionnisme, les toiles linguistiquement complexes de Basquiat le placent au sein de la trajectoire des écrivains de la Beat Generation et de l’évolution du jazz et du hip-hop. Alliant le style cut-up employé par le poète William Burroughs, aux techniques d’échantillonnage utilisées par les premiers rappeurs tels que Fab 5 Freddy, Basquiat a créé des œuvres à la fois profondément originales et ancrées dans une riche histoire linguistique. Ces dernières témoignent du moment où l’artiste bascule du graffiti vers la toile, mais en conservant la présence de formes écrites. Words Are All We Have présente quelques-unes des œuvres les plus marquantes produites par Basquiat, toutes comportant des combinaisons de mots, signes et pictogrammes. Le livre dévoile la façon dont l’image et le texte fusionnent, effaçant ainsi la frontière entre arts visuels et arts verbaux. Ce fut cette façon spontanée, avant-gardiste et sans prétention de travailler qui permit à Jean-Michel Basquiat d’écrire l’une des plus belles pages de l’histoire de l’art contemporain. Words Are All We Have comprend quelques essais originaux sur le travail de Basquiat par les plus grands spécialistes de l’artiste: Dieter Buchhart, Christian Campbell, Thomas Sayers Ellis, Carlo McCormick, Jordana Moore Saggese et Greg Tate. L’ouvrage est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Hatje Cantz ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading