Search Results for: Henri Cartier-Bresson

HENRI CARTIER-BRESSON – CHINA 1948-1949, 1958

À travers les abondantes archives de la Fondation HCB, ce livre publié par les éditions Thames & Hudson retrace et analyse un des moments clés de la carrière d’Henri Cartier-Bresson, le séjour en Chine, de décembre 1948 à septembre 1949. Suite à une commande de Life Magazine, et peu après la création de l’agence coopérative Magnum, le photographe réalise ce voyage au moment de la transition entre le régime nationaliste de Chiang Kaï-shek et le régime communiste de Mao Zedong. Plus que des photographies dites « de reportage », les images qui en résultent, dont beaucoup sont restées parmi ses plus célèbres, témoignent d’événements marquants, de circonstances sociales et de modes de vie qui vont disparaître, et surtout retiennent l’attention par leurs qualités empathiques et poétiques. Marqué par le pays et sa culture, comme par les mutations politiques de l’époque, Cartier-Bresson retournera en Chine en 1958 et constatera les effets du changement de régime. Élargissant le propos du livre, ce second séjour vient ici compléter le premier, à la fois en résonance et en contraste. L’ouvrage – dont la sélection photographique a été réalisée en étroite collaboration avec la Fondation HCB par les auteurs, Michel Frizot et Ying-lung Su – analyse et organise un corpus photographique, documentaire et historique inédit, d’une ampleur exceptionnelle, grâce auquel on accède à la pratique, aux intentions et aux audaces d’une figure majeure de la photographie. Au moment et dans les circonstances qui vont faire de lui une référence et une célébrité du photoreportage. Publié à l’occasion de l’exposition Henri Cartier-Bresson, Chine 1948-1949 | 1958 à la Fondation HCB, Paris, du 15 octobre 2019 au 9 février 2020, ce magnifique catalogue de 288 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Thames & Hudson, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

HENRI CARTIER BRESSON – HERE AND NOW

À l’occasion de la grande rétrospective Henri Cartier-Bresson qui se tient jusqu’au 9 juin au Centre Pompidou de Paris, Clément Chéroux (historien de la photographie, conservateur et chef de service du Cabinet de la photographie du Musée national d’art moderne, au Centre Pompidou) et les éditions Thames & Hudson réalisent un superbe ouvrage sur l’un des photographes les plus célèbres au monde. Le livre de 416 pages révèle les multiples personnalités créatives d’Henri Cartier-Bresson : le photographe lié au mouvement surréaliste, le correspondant de guerre, l’artiste expérimental, etc. Il aborde en priorité deux aspects de sa trajectoire : l’évolution de sa quête personnelle en tant qu’artiste, et son rôle de grand témoin oculaire du XXème siècle. Plus de 500 images, dont certaines inédites, sont présentées dans le livre qui se décline en sept parties: Signes Ascendants, L’Attraction Surréaliste, L’Engagement Militant, Le Cinéma et la Guerre, Le Choix du Photoreportage, Anthropologie Visuelle et enfin Après la Guerre. Disponible dès maintenant au Centre Pompidou ainsi qu’online sur Amazon.fr et Amazon.com.

Continue reading

A HISTORY OF PHOTOGRAPHY AT THE UNIVERSITY OF NOTRE DAME

Le Snite Museum de l’Université de Notre Dame du Lac, Indiana, est considéré comme l’un des meilleurs musées universitaires d’art en Amérique. Sa collection permanente de photographies des XIXe, XXe et XXIe siècles comprend plus de 10 000 pièces. Elle regroupe des œuvres remontant aux débuts de la photographie de William Henry Fox Talbot et de daguerréotypistes français, ainsi que des photographies d’artistes plus contemporains, comme Andy Warhol et Sally Mann. Publié par les éditions GILES, ce premier tome d’un catalogue en deux volumes présente une sélection exceptionnelle de 100 clichés de la collection, comprenant des œuvres d’Edward Steichen, l’une des figures les plus importantes de la photographie créative américaine du début des années 1900, et d’Alfred Stieglitz, Eugène Atget, Edward Weston et August Sander, des premières années du siècle dernier. Le milieu du siècle est quant à lui représenté par des noms célèbres tels que Jacques-Henri Lartigue, Henri Cartier-Bresson, Margaret Bourke-White, Robert Capa, Irving Penn, Diane Arbus, Ansel Adams, Alexander Rodchenko, Berenice Abbot et Hiroshi Sugimoto. La collection continue de s’enrichir jusqu’à nos jours avec des œuvres de Larry Clark, Sally Mann, Richard Misrach et Abelardo Morell. L’imposant ouvrage de 464 pages, avec deux essais signés Charles R. Loving et David Acton, permet au lecteur d’apprécier quelques uns des plus grands clichés du 20ème siècle. A History of Photography at the University of Notre Dame est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions GILES, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

VIEWPOINTS – PHOTOGRAPHS FROM THE HOWARD GREENBERG COLLECTION

À l’occasion de l’exposition “Viewpoints – Photographs from the Howard Greenberg Collection” (du 10 août au 15 décembre 2019), qui réunit certaines des photographies les plus marquantes et les plus influentes du XXe siècle, explorant le pouvoir transformateur de la photographie et son rôle dans la contribution à la mémoire collective, un catalogue très réussi est publié par le Museum of Fine Arts de Boston. Au cours du XXe siècle, la photographie a évolué en tant que forme d’art tout en servant de témoin oculaire du changement social, culturel et politique. Figure passionnée et avertie dans le domaine artistique, Howard Greenberg est un ancien photographe, un galeriste, un ardent défenseur des artistes et, par-dessus tout, un connaisseur qui a passé des décennies à constituer l’une des plus importantes collections de clichés des photographes les plus remarquables de l’époque. Les photographies vont des chefs-d’œuvre modernistes européens des années 1920 et 1930 à des œuvres socialement conscientes comme des témoignages visuels puissants de l’Amérique de la Dépression, des photographies de rue politiquement engagées, du photojournalisme de guerre et des représentations convaincantes de la vie afro-américaine des années 1930 par le mouvement des droits civils. Si l’exposition présente près de 150 clichés issus de la collection de Howard Greenberg récemment acquis par le MFA de Boston, le livre dévoile quant à lui une sélection de plus de 80 images significatives – dont beaucoup de tirages d’époque uniques – qui ont défini leur époque, et nous invite à jeter un nouveau regard sur les photographies célèbres de maîtres du medium tels que Berenice Abbott, Margaret Bourke-White, Robert Capa, Henri Cartier-Bresson, Walker Evans, Robert Frank, Consuelo Kanaga, Dorothea Lange, Gordon Parks, Edward Steichen et Weegee. L’ouvrage de 192 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne du Museum of Fine arts de Boston, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

COLIN WESTERBECK & JOEL MEYEROWITZ – BYSTANDER

Après le succès de la première édition datant de 1994, les éditions Laurence King publient aujourd’hui une nouvelle version du livre de Colin Westerbeck et Joel Meyerowitz, Bystander : A History of Street Photography. Salué comme un ouvrage de référence dès sa sortie, l’ouvrage est encore à ce jour largement considéré par les photographes de rue comme la «bible» de la photographie de rue. Il retrace l’évolution de cette dernière depuis son apparition au milieu du XIXème siècle, son histoire à la fois sociale et culturelle. « …Il s’agit de tout espace public où le photographe puisse photographier des sujets qu’il ne connaît pas et qui, dans la mesure du possible, ignorent sa présence. En même temps, cette rue, qui devient elle-même sujet, sera traitée presque comme si elle avait sa propre personnalité, imposant son caractère (parfois dans un rapport de séduction) à tout photographe qui voudrait se l’approprier. Les photographes eux-mêmes ont des sensibilités bien différentes, difficile de passer outre l’individualité de chacun. » On y découvre un incroyable éventail de talents, des photographes méconnus de la fin du 19ème siècle aux maîtres reconnus du 20ème, tels qu’Eugène Atget, Alfred Stieglitz, Paul Strand, Henri Cartier-Bresson, Brassaï, André Kertesz, Robert Frank, Diane Arbus, Garry Winogrand et Helen Levitt pour n’en citer que quelques-uns. La nouvelle édition révisée de cet ouvrage culte intègre deux décennies supplémentaires. L’histoire de la photographie de rue est mise à jour avec une réévaluation de certains documents historiques, l’inclusion de photographes plus contemporains et une discussion sur l’essor continu de la photographie numérique. Le livre de 400 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions britanniques Laurence King, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

ANTOINE D’AGATA – CODEX, MEXICO 1986-2016

De la société mexicaine en perpétuel mouvement, Antoine D´Agata a photographié pendant trente ans le plus sombre et le plus angoissant. Conservant son style cru et instantané qui a fait sa renommée, le photographe français brosse le portrait d’un Mexique contemporain dérangeant, radical, d´une réalité douloureuse. Divisé en six parties, à la façon d’un journal intime et intense, l’ouvrage prend la forme d´un récit chronologique et photographique, qui s étend de 1986 à 2016. Le paysage vide et dévasté qui entoure Antoine D’Agata est le reflet d’un milieu criminel toujours plus instable. Instantanés, séquences cinématographiques et textes se combinent pour former un journal personnel qui, à travers des rencontres sexuelles intimes et des expériences avec la drogue, se confronte à une réalité de plus en plus abominable. Afin de décrire le monde de la solitude et de la marginalité auquel il est confronté, le photographe emploie un langage qui, en lui-même, semble progressivement dégénérer et perdre tout signe d’humanité. Publié en septembre dernier par les éditions Editorial RM, le livre, dans son ensemble, constitue un portrait complexe de la longue chute de la société mexicaine dans la sauvagerie aveugle. Structuré autour de six mouvements photographiques correspondant à différents moments de la destinée contemporaine du Mexique, les chapitres marquent des ruptures dans la continuité d’une histoire reliant une personne à une communauté qui n’est pas la sienne, mais à laquelle il se sent irrémédiablement uni: un travail dans la tradition polymorphe des photographes du vingtième siècle qui ont voyagé dans cet incroyable pays, tels que Tina Modotti, Edward Weston et Henri Cartier-Bresson. Plus qu’un témoignage ou une approche documentaire, Codex, Mexico 1986 – 2016 est avant tout la vision d’un monde meurtri et boursouflé par le chaos de la pauvreté de cette Amérique Latine oubliée. L’ouvrage de 228 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Editorial RM, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

LEICA PRESENTS EYES WIDE OPEN @ FUNDACION TELEFONICA – MADRID

La Fundación Telefonica de Madrid accueille en ce moment la grande rétrospective photographique itinérante organisée par Leica: Eyes Wide Open: 100 Years of Leica Photography (Con Los Ojos Bien Abiertos). Pour célébrer le centenaire de la célèbre marque allemande, l’exposition retrace l’histoire des appareils Leica depuis 1914, mais souhaite surtout montrer que les photographies reflètent l’évolution de notre regard sur le monde au cours du XXe siècle. Elle rassemble environ 500 clichés de 150 photographes, ainsi que des journaux, magazines, livres, objets et films. On y retrouve en autres des photographies d’Alexander Rodchenko, Henri Cartier-Bresson, Robert Capa, Robert Frank, William Klein, René Burri, Bruce Gilden, Jeff Mermelstein, Araki Nobuyoshi, Tom Wood, Mark Cohen, Fred Herzog, Saul Leiter, Joel Meyerowitz, Bruce Davidson, Christer Strömholm, etc. Jusqu’au 10 septembre 2017.

Continue reading

MAGNUM PHOTOS SQUARE PRINT SALE 2017 – CLOSER

“Si vos photos ne sont pas assez bonnes, c’est que vous n’êtes pas assez près” disait Robert Capa, co-fondateur de Magnum. Le magazine The Picture Post du 3 décembre 1938, le décrivait comme « le plus grand photographe de guerre du monde », alors qu’il n’avait que 25 ans. Sa maxime est devenue aussi célèbre que son travail, qui continue d’influencer des générations de photographes. Dans le cadre de la Square Print Sale 2017, Magnum Photos revisite la phrase de Capa et se penche sur ce que signifie «être proche». Ce projet s’inscrit dans un cycle de quatre Square Print Sales qui coïncident avec les 70 ans de l’agence, et qui explorent l’héritage des quatre co-fondateurs de Magnum, Henri Cartier-Bresson, Robert Capa, David ‘Chim’ Seymour et George Rodger, ainsi que l’influence que leur travail continue encore d’exercer sur la photographie d’aujourd’hui. Au travers d’images accompagnées de textes, les photographes de Magnum explorent les re-définitions du thème Closer, « au plus près ». Leurs pratiques sont classiques ou contemporaines, et leurs images dévoilent des moments décisifs de l’Histoire comme l’homme face aux tanks de Tiananmen Square de Stuart Franklin (1989), la série Jour-J de Robert Capa (1944), le reportage sur la révolution iranienne d’Abbas (1979), ainsi que des photos de maîtres du photo journalisme contemporain comme Matt Black, Paolo Pellegrin, Diana Markosian et Lorenzo Meloni. Martin Parr re-définit ce que signifie pour lui d’être au plus près de son sujet, utilisant son objectif pour s’en rapprocher, alors que d’autres photographes identifient la proximité comme une forme d’intimité et proposent des travaux très personnels, comme Larry Towell, Antoine d’Agata, Alessandra Sanguinetti ou encore Christopher Anderson pour mettre leurs sujets en exergue. Le lien entre proximité et photographie de rue est aussi exploré avec une image de la série Subway de Bruce Davidson, ou encore, une image iconique d’Alex Webb issue de son travail sur le Mexique. David Hurn, quant à lui, se souvient de s’être rapproché des Beatles sur le tournage de A Hard Day Night. Plus de 70 images accompagnées de textes personnels sont maintenant disponibles en ligne au prix unitaire de 100$ par tirage dédicacé (format 15,2cm x 15,2cm), et ce jusqu’au vendredi 9 juin 18h EST.

Continue reading

MAGNUM – LES LIVRES DE PHOTOGRAPHIES – LE CATALOGUE RAISONNÉ

Les éditions Phaidon viennent de publier Magnum, les livres de photographies: Le catalogue raisonné, la première bibliographie illustrée de plus de 1000 livres de photographies, emblématiques de l’histoire de la célèbre agence, qui fête son 70e anniversaire cette année. Cet ouvrage retrace ainsi l’histoire de l’agence sous l’angle du livre de photographies, outil essentiel aux photographes pour faire connaître leur travail. L’introduction de Fred Ritchin et les textes de Carole Naggar analysent l’évolution du livre de photographies et le rôle majeur joué par Magnum dans l’histoire de la photographie documentaire. L’ouvrage de 272 pages rend hommage au travail des fondateurs de Magnum, Robert Capa, Henri Cartier-Bresson, David Seymour et George Rodger, et de ses membres comme Eve Arnold, Philip Jones Griffiths, Joseph Koudelka, Steve McCurry ou Martin Parr. La première partie du livre s’intitule Les livres de photographies en détail 1938-2016 et présente une centaine d’ouvrages incontournables, bénéficiant chacun d’une présentation détaillée. La deuxième partie, Les archives: créer les livres de photographies, dévoile quant à elle des archives inédites, des photos sur les coulisses, sur la fabrication de leurs livres et des documents jamais publiés: croquis, maquettes, lettres, etc. Enfin, le dernier chapitre présente près de 1000 ouvrages publiés par les photographes, impressionnante bibliographie exhaustive de l’agence. Particulièrement réussi, ce très bel ouvrage permet de cerner l’importance et la popularisation du livre de photographie, qui permet aux artistes d’offrir une expression individuelle et un récit plus subjectif qu’à travers les médias traditionnels. Magnum, les livres de photographies: Le catalogue raisonné est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Phaidon, ainsi que sur Amazon.fr.

Continue reading

MAGNUM PHOTOS SQUARE PRINT SALES – THE (MORE OR LESS) DECISIVE MOMENTS

The (More or Less) Decisive Moments explore comment la notion de «moment décisif», longtemps associée au co-fondateur de l’agence Magnum Henri Cartier-Bresson, se manifeste dans le travail des photographes de Magnum, à travers des photographies choisies par les photographes eux-mêmes et accompagnées de textes personnels. 74 images sont maintenant disponibles en ligne au prix unitaire de 100$ par tirage dédicacé (format 15,2cm x 15,2cm) et ce jusqu’au 10 juin 2016.

Continue reading

STRANGE AND FAMILIAR – BRITAIN AS REVEALED BY INTERNATIONAL PHOTOGRAPHERS

Proposé par le célèbre photographe britannique et membre de la prestigieuse agence Magnum depuis 1994, Martin Parr, Strange and Familiar examine la manière dont certains photographes internationaux des années 1930 à nos jours ont saisi l’identité sociale, culturelle et politique de la Grande-Bretagne. Ce magnifique volume publié par les éditions britanniques Prestel rassemble un florilège des remarquables clichés couleurs et noir et blanc exposés lors de l’exposition à succès du même nom proposée au Barbican Art Gallery, du 16 mars au 19 juin 2016. Les œuvres sélectionnées pour ce projet, sans précédent dans sa portée et son ampleur, vont du documentaire social et la photographie de rue, à l’art du portrait et la photographie d’architecture. Ces photos offrent un reflet unique de la façon dont la Grande-Bretagne est perçue par ceux dont ce n’est pas le pays. Le livre présente le travail de quelques-unes des figures de proue de la photographie du 20ème et 21ème siècle, avec notamment Henri Cartier-Bresson, Bruce Davidson, Robert Frank, David Goldblatt, Candida Höfer, Sergio Larrain, Shinro Ohtake, Paul Strand, Raymond Depardon et Garry Winogrand. Chaque artiste apporte sa vision unique du pays. Un court texte expliquant la relation particulière entre chaque photographe et la Grande-Bretagne introduit chacune des parties. Strange and Familiar se conclut par une sélection des plus belles monographies dédiées à l’Angleterre. Ce magnifique livre relié nous offre un précieux témoignage et un point de vue unique sur le pays. Il reflète parfaitement la nature changeante et diverse de la Grande-Bretagne à la fois familière et étrange, ainsi que l’évolution de la photographie. Le livre est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Prestel ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

BRUCE GILDEN INTERVIEW

Guillotine s’est récemment entretenu avec le photographe new-yorkais Bruce Gilden. Membre de la prestigieuse agence Magnum depuis 1998 (il en fut le vice-président pendant deux ans), il est à la fois controversé et considéré comme le plus agressif des photographes de rue de sa génération. Bruce Gilden nous parle de son enfance à Brooklyn, de sa famille et de ses choix qui l’ont progressivement amené vers la photographie de rue. Il revient sur la polémique de son projet Face (Dewi Lewis – 2015), son inspiration, sa vision de la photographie contemporaine et ses futurs projets.

Continue reading