Search Results for: URU

URU – SPRING/SUMMER 2021 COLLECTION LOOKBOOK

Le label japonais URU présente aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Spring/Summer 2021. Fondée en 2010 par le designer Masaru Urasakayama, la marque propose de très belles pièces unisexe pour la saison estivale: vestes légères, chemises, tee-shirts, pantalons, short pants, etc.

Continue reading

URU – S/S 2018 COLLECTION LOOKBOOK

Le label japonais URU présente aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Spring/Summer 2018. Fondée en 2010 par le designer Masaru Urasakayama, la marque propose de très belles pièces pour la saison estivale: vestes légères, chemises, tee-shirts, pantalons, etc.

Continue reading

URU – F/W 2017 COLLECTION LOOKBOOK

Le label japonais URU présente aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2017. Fondée en 2010 par le designer Masaru Urasakayama, la marque propose de très belles pièces pour l’automne prochain: vestes, down jackets, chemises, pullovers, pantalons, écharpes, etc.

Continue reading

MARK POWER – GOOD MORNING, AMERICA (VOLUME THREE)

Au cours de ces huit dernières années, le photographe Mark Power – membre de la célèbre agence Magnum depuis 2007 – a parcouru les États-Unis pour créer le récit visuel complexe d’un pays en pleine mutation. Publié par les excellentes éditions britanniques GOST Books, ce nouveau livre, Good Morning, America (Volume III), poursuit l’exploration personnelle et pertinente du paysage naturel et culturel américain, et de la divergence entre la réalité et le mythe. Lorsque le photographe a commencé ce projet en 2012, il n’aurait pas pu prévoir les changements sismiques provoqués par la politique et la pandémie sur l’Amérique à cette époque. Ce nouvel ouvrage, à mi-chemin de la série, prolonge la chronique visuelle – mais dans des circonstances très différentes de celles de ses débuts. Il combine des clichés récents pris en Nouvelle-Angleterre, en Arizona et au Nouveau-Mexique avec ceux pris lors d’autres voyages dans le cadre de ce projet. Power a comparé le processus de création et d’édition de cette série de livres à l’assemblage d’un grand puzzle complexe dont on aurait qu’une idée vague de l’image finale. Ainsi, les photographies sélectionnées pour le volume III ont été prises dans des lieux sillonnant le pays de la Caroline du Sud au Maine, de la Californie au Vermont, au Nevada, en Floride, au Michigan et au Wyoming – vingt-cinq États en tout sur une période de 8 ans. Malgré la vaste étendue géographique des images, la majorité d’entre elles ont été prises pendant les mois d’hiver et leur ton homogène suggère que, d’une certaine manière, toutes les photographies sont inexplicablement liées dans ce récit complexe. Le photographe britannique explique : “Le premier cas de Covid-19 aux États-Unis a été confirmé le 20 janvier 2020. J’étais dans la ville frontalière de Nogales, en Arizona, ce jour-là et l’histoire a fait la une de CNN dans la soirée. Lorsque j’ai quitté l’Amérique le 7 février, une douzaine d’autres personnes avaient été diagnostiquées… Les photos que j’ai recueillies se traduisent différemment maintenant. Les paysages semblent plus sombres et mélancoliques, comme s’ils étaient en sommeil, attendant l’apparition du virus sur la scène. Le montage et la trame de ce livre ont été réalisés dans cette optique.” Publié dans une édition limitée à 1500 exemplaires, le livre de 136 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions GOST Books. Une édition spéciale limitée à 100 exemplaires signés par l’artiste et contenant un cliché numéroté et signé est également disponible ici.

Continue reading

JOSHUA K. JACKSON – SLEEPLESS IN SOHO

Joshua K. Jackson (né en 1984) est un photographe britannique basé à Londres. Son oeuvre se concentre sur la vie urbaine; il explore notamment la relation entre les gens et les lieux, exprimée à travers un riche langage visuel de couleur et d’abstraction. De Chinatown à Soho, en passant par Tooting et Piccadilly Circus, ses images adoptent un ton séduisant et cinématographique. Publiée par les éditions britanniques Setanta Books, Sleepless in Soho est sa toute première monographie. Pendant trois ans, Jackson a parcouru les rues éclairées par les lampadaires et les néons de Soho, utilisant la photographie pour échapper aux frustrations de l’insomnie. Le travail de Jackson de cette période révèle l’atmosphère complexe et intense de l’incontournable quartier vibrant et animé de Londres, en observant la juxtaposition entre le Soho d’aujourd’hui et le charme désuet de son passé. Les photographies ont été réalisées entre janvier 2017 et décembre 2019. Le photographe explique : “J’étais devenu complètement insomniaque et j’essayais alors de faire quelque chose de productif avec mon temps. Il s’agissait de photographier l’atmosphère que je ressentais pendant cette période et d’essayer de projeter une vision plus personnelle de ce que je voyais et ressentais à ce moment-là : obscurité, solitude, angoisse, mais aussi des moments de bonheur. C’était toutes sortes de choses. Et j’espère qu’avec ces photos, le lecteur sera emmené dans une sorte de voyage à travers ces émotions.” Le livre de 72 pages, qui contient 48 images ainsi qu’un poème de Sarah Tucker, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Setanta Books.

Continue reading

ADAM STECH – MODERN ARCHITECTURE AND INTERIORS

Adam Stech est l’un des principaux théoriciens tchèques du design. Il contribue régulièrement à Vogue, Domus, Wallpaper, Form, Mark, Frame, Modernism, Cool Hunting, et bien d’autres publications. Il enseigne l’histoire du design à Scholastika à Prague. En 2006, il s’est lancé dans un projet photographique pour documenter la meilleure architecture moderniste du monde. Vingt-cinq pays et plus d’une décennie plus tard, les fruits de ce projet monumental sont réunis dans cette impressionnante collection couvrant près d’un siècle d’histoire architecturale, Modern Architecture and Interiors, publiée par les éditions britanniques Prestel. Poussé par la passion de redécouvrir les trésors architecturaux oubliés ou moins connus du modernisme, Stech a pris des milliers de photographies diverses d’extérieurs et d’intérieurs. Cette enquête présente souvent des détails négligés que la technologie aide à mettre en lumière. Des exemples de sièges, de rangement, de tables, de mains courantes, d’éclairage, de portes, de fenêtres, de cheminées et d’autres éléments décoratifs ou fonctionnels illustrent comment les architectes imprégnaient entièrement le bâtiment avec les idéaux modernistes. “Mon livre reprend les travaux de plus de 800 architectes. Je voulais montrer qu’il n’y a pas que les grands noms du modernisme”, explique-t-il. “C’est pourquoi je me suis rendu dans des lieux moins évidents, comme l’Argentine, l’Uruguay ou l’Australie.” Les brefs commentaires personnels de Stech révèlent des aspects de sa photographie tels que l’utilisation audacieuse des couleurs primaires par Le Corbusier, l’ambiance californienne d’une maison d’Albert Frey ou l’élégance débridée du Grand Prince Hotel de Togo Murano. Vaste et passionnant, ce livre est destiné à devenir le guide définitif du modernisme du XXe siècle. L’ouvrage de 880 pages est maintenant disponible dans les meilleures librairies, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

MARK POWER – GOOD MORNING, AMERICA (VOLUME TWO)

Au cours de ces six dernières années, le photographe Mark Power – membre de la célèbre agence Magnum depuis 2007, a parcouru les États-Unis pour créer le récit visuel complexe d’un pays en pleine mutation. Publié par les excellentes éditions britanniques Gost Books, ce nouveau livre, Good Morning, America (Volume Two), poursuit l’exploration personnelle et pertinente du paysage naturel et culturel américain, et de la divergence entre la réalité et le mythe. Depuis l’achèvement du premier livre (voir ici), Power s’est rendu dans des régions rurales où l’agriculture est l’industrie dominante, des grandes plaines du Dakota et du Montana aux territoires enneigés du Pacifique Nord-Ouest. Il s’est également rendu à la frontière californienne avec le Mexique et est retourné dans la Rust Belt – cette région plus complexe sur le plan politique. Alors que les livres sont publiés au fur et à mesure du développement du projet, et que l’artiste réalise fréquemment de nouveaux voyages, les photographies de cette série ne sont organisées ni géographiquement, ni par sujet. Au lieu de cela, Good Morning, America (Volume Two) continue l’exploitation d’images réalisées au tout début du projet en 2012, en même temps qu’il contient des images plus récentes de ces derniers mois. Le photographe britannique explique: “J’ai l’impression profonde d’assembler un grand puzzle compliqué, sans avoir la moindre idée de ce que sera la photo finale. Néanmoins, les États-Unis continuent de me fasciner et de me frustrer dans une égale mesure… au fil des décennies, j’ai appris que séparer un projet – en l’occurrence ici, l’Amérique – en ” microsujets ” uniques ne me convenait pas. Au lieu de cela, je continue de réaliser des clichés sur de nombreux sujets qui me semblent être interconnectés. Je dirais que c’est la partie la plus facile ; il est plus compliqué de donner un sens à ce que je fais, en transformant un ensemble déjà écrasant d’œuvres en séquences qui commencent à parler de ce que j’ai vu”. Publié dans une édition limitée à 1500 exemplaires, le livre est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Gost Books. Une édition spéciale limitée à 100 exemplaires signés par l’artiste et contenant un cliché numéroté et signé par le photographe est également disponible ici.

Continue reading

MARK POWER – GOOD MORNING, AMERICA (VOLUME ONE)

Au cours de ces six dernières années, le photographe Mark Power – membre de la célèbre agence Magnum depuis 2007, a parcouru les États-Unis pour créer le récit visuel complexe d’un pays en pleine mutation. Publié par les excellentes éditions britanniques Gost Books, ce nouveau livre, Good Morning, America (Volume One), représente une exploration personnelle et pertinente du paysage naturel et culturel américain, et de la divergence entre la réalité et le mythe. L’ouvrage est le premier d’une série de cinq livres du photographe britannique qui seront produits au cours des cinq prochaines années, projet s’étalant sur près de dix ans, alors qu’il parcourt le vaste pays en se perdant dans les villes et les villages qu’il rencontre. Power explique: « J’ai toujours voulu explorer l’Amérique, une ambition nourrie par la pléthore d’émissions de télé qui ont traversé l’Atlantique dans les années 60. Jeune enfant impressionnable, j’ai dévoré Des Agents très spéciaux et Le fugitif, mais ce sont les westerns, évoquant un paysage complètement éloigné des banlieues anglaises bouillonnantes qui m’entouraient, que j’aimais le plus: BonanzaHigh ChaparralThe Virginian, Casey Jones… J’ai commencé – sans m’en rendre compte à l’époque – à chercher inconsciemment l’Amérique qui avait vécu dans mon imagination, celle qui avait vu le jour durant mon enfance, celle qui n’a probablement jamais existé du tout. » Publié dans une édition limitée à 1500 exemplaires, le livre est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Gost Books. Une édition spéciale limitée à 50 exemplaires signés par l’artiste et contenant un cliché numéroté et signé par le photographe est également disponible ici.

Continue reading

MARTIN PARR – TBILISI

Membre de la coopérative photographique Magnum Photos depuis 1994, Martin Parr a parcouru le monde pour étudier les phénomènes globaux de la consommation, des loisirs et de la communication. Pour son nouveau projet publié par les éditions Prestel, le photographe britannique s’est rendu à Tbilissi, la capitale géorgienne, l’un des sites touristiques les plus dynamiques d’Europe et considéré par beaucoup comme le “nouveau Berlin”. Ses images souvent humoristiques juxtaposent l’insolite et l’ordinaire. En pleine croissance, la ville de Tbilissi est le sujet idéal pour les portraits éloquents de Parr. Destination de voyage en plein essor, la ville est à cheval entre le chic européen du XXIe siècle et les influences soviétiques. Dans les marchés de rue et les magasins haut de gamme, les gymnases et l’opéra, les fêtes de famille et les casinos, Parr documente, à sa manière inimitable, une ville dynamique, en constante évolution, qui semble à la fois lointaine et résolument familière. Avec ses 80 photographies couleur, l’ouvrage nous montre – avec l’humour bienveillant de Martin Parr – les contrastes et les contradictions qui existent entre le vieux Tbilissi et la ville moderne. Le livre de 128 pages, avec une introduction par l’auteur géorgien populaire Aka Morchiladze, est maintenant disponible dans les meilleures librairies, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

SEBASTIÁN BRUNO – DUELOS Y QUEBRANTOS

Le jeune photographe d’origine argentine/espagnole Sebastián Bruno publie aux éditions Ediciones Anómalas son premier ouvrage, fruit d’un projet s’étalant sur près de cinq ans. Le livre s’intitule Duelos y Quebrantos, comme le plat typique de La Mancha, le même que Miguel de Cervantes mentionne au début de Don Quichotte, composé de bacon, chorizo, cervelle d’agneau et d’œufs, et qui marquait l’accueil au christianisme des récents convertis. En considérant la complexité qui règne dans les relations humaines et les nombreux facteurs qui convergent pour générer une vision de l’univers social et moral de cette région espagnole, Sebastián Bruno explore les valeurs et les traditions qui reflètent les vertus et les vices que l’on retrouve dans la réalité monotone du peuple de ce territoire. Le photographe explique: “De 2013 à 2017 j’ai parcouru les 2500 km de la route de Don Quichotte et d’autres lieux de Castilla La Mancha. Je suis passé par les cinq provinces de la région : Albacete, Ciudad Real, Cuenca, Guadalajara et Tolède. Dans une tentative de créer un parallélisme intemporel entre cette société décrite par Cervantes et la société contemporaine et ainsi être capable de voir et d’assimiler ces lieux, je me suis mis dans la peau de Don Quichotte. Le résultat est une interprétation d’une terre souvent méconnue et ignorée, un voyage personnel qui plonge dans la vie des habitants de Castilla La Mancha”. Duelos y Quebrantos offre un portrait brut, honnête et cinglant d’une société vieillissante, conditionnée à la fois par sa géographie et par la persistance de valeurs et de traditions qui ont traversé les époques. Ce très beau livre de 84 pages, en lice pour le prix du Livre d’Auteur aux Rencontres d’Arles 2018, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Ediciones Anómalas ainsi que dans les meilleures librairies.

Continue reading

JOEL MEYEROWITZ – HACIA LA LUZ (OUT OF THE DARKNESS)

Pionnier de la photographie couleur, le photographe new-yorkais Joel Meyerowitz a parcouru l’Andalousie entre 1966 et 1967 et a pris des centaines de clichés qui constituent un document exceptionnel de l’Espagne des années 1960. Le temps qu’il a passé dans le sud de l’Espagne, à une période charnière pour la péninsule ibérique, a marqué un point d’inflexion créative dans sa carrière, et durant cette étape il travaille à la fois en couleur et en noir et blanc. À partir de 1972, il bascule définitivement vers la couleur. Publié par les éditions madrilènes La Fábrica, Hacia la Luz (Out of the Darkness) contient une centaine d’images de ce voyage initiatique, divisé en quatre sections – Power, Street, From the Car et Flamenco – et comprend des textes de Francesco Zanot et Miguel López-Remiro, ainsi qu’une interview entre le photographe et Nuria Enguita, directrice de Bombas Gens (Valence), où les photographies sont exposées en mars 2018. L’ouvrage est une ode à la lumière, écrasante ou absente. Au fil des pages, Joel Meyerowitz s’éloigne de la street photography pure, pour entrer dans les foyers andalous. Le new-yorkais se balade, s’arrête aux terrasses des cafés de Malaga, observe les petits vieux qui l’observent en retour, traverse les fêtes religieuses, passe par les arrière-cours ou les salles à manger, immortalise des acrobates sous un chapiteau, s’invite dans une démonstration familiale de flamenco, puis retourne à nouveau dans les rues, là où le soleil accable… Le livre de 180 pages ravira les amateurs du travail de Joel Meyerowitz et les passionnés de photographie. Il est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions La Fábrica, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading