Search Results for: Warehouse

DANNER X WAREHOUSE – F/W 2016 – CAMO LIGHT

Le label japonais Warehouse collabore cette saison avec Danner pour réaliser une très belle paire de Camo Light. Cette dernière s’inspire de la Winter Light, le modèle de la marque de Portland pensé pour la chasse dans les années 80. La paire est fabriquée aux États-Unis, en cuir et en nylon cordura avec un imprimé camouflage Duck. L’intérieur de la paire est quant à lui conçu en Gore-Tex. La Camo Light est maintenant disponible sur la boutique en ligne de Warehouse.

Continue reading

PENDLETON X WAREHOUSE – S/S 2016 – CLASSIC WOOL SHIRT

Chaque année, la marque japonaise Warehouse s’associe avec Pendleton pour réaliser une chemise originale. Cette saison, une chemise en laine vierge est proposée dans les tons bleu marine. Cette dernière est entièrement assemblée au Japon avec de nombreux détails vintage (coutures, col, boutons, poches, etc). Cette cinquième collaboration entre les deux labels est maintenant disponible en pré-commande ici.

Continue reading

CLARKS ORIGINALS X WAREHOUSE & CO. – DENIM DESERT BOOT

Après avoir récemment collaboré avec Pendleton et Loopwheeler, Clarks Originals travaille cette fois avec la boutique japonaise spécialisée dans le vintage, Warehouse & Co.. La paire de Desert Boot née de cette rencontre est conçue en denim indigo vintage avec quelques détails en cuir, le tout monté sur une semelle en crêpe traditionnelle. Disponible en quantité limitée chez End Clothing.

Continue reading

BLUE BLOODED – DENIM HUNTERS AND JEANS CULTURE

Blue Blooded – Denim Hunters and Jeans Culture retrace l’histoire de la genèse et l’évolution du jean, vêtement universel et increvable, pantalon du travailleur devenu icône de la contre-culture. Publié par la maison d’édition allemande Gestalten, le livre présente la naissance du vêtement au milieu des années 1870 et suit sa métamorphose sur une centaine d’années. Le récit de l’histoire du jean révèle que ce vêtement constitue une partie intégrante du patrimoine américain. Les chapitres du livre présentent l’industrie du denim dans sa globalité, de sa création à nos jours. On découvre en détails les différentes étapes de la construction d’un jean en passant par les cotonniers, la filature, la teinture indigo, le tissage, le choix des tissus, etc. Blue Blooded dévoile les secrets du selvedge, les vraies origines des Osaka Five (Denime, Evisu, Fullcount, Warehouse, Studio D’artisan). L’ouvrage nous ramène à l’époque de la conquête de l’Ouest avec ses immigrants et ses inventeurs qui créèrent les tous premiers jeans de l’histoire. On retrouve également une série de profils exclusifs de designers et créateurs indépendant qui ont su insuffler du sang neuf dans l’industrie du jean, comme 3sixteen, Iron Heart ou encore Mister Freedom, ainsi que des marques plus traditionnelles telles que Levi’s, Lee et Wrangler qui ont façonné le monde du denim. Édité par Thomas Stege Bojer du site Denimhunters et par l’écrivain spécialiste de la mode Josh Sims, le livre contient de pertinents essais accompagnés d’images emblématiques qui raviront les amateurs de denim et les passionnés de mode. Le livre de 256 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Gestalten ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

INVENTORY MAGAZINE – ISSUE 13

Le magazine de Vancouver Inventory vient de présenter la couverture de son nouveau numéro 13 (Fall/Winter 2015) qui met cette fois en avant la créatrice de mode française Agnès B.. Le magazine aborde de nombreux sujets avec des articles sur Shawn Stussy, Ian Wallace et Douglas Coupland, LQQK Studio, Jim Walrod, Warehouse et Misha Hollenbach. Inventory propose également des contributions éditoriales d’Hiroki Nakamura, Sarah Soquel Morhaim, Peter Bellamy et Bruno Staub. Il est disponible depuis aujourd’hui chez Inventory.

DENIM DUDES

Denim Dudes: Street Style – Vintage – Workwear – Obsession est un nouveau livre de street style richement illustré, qui présente plus de 80 portraits de passionnés de denim. On y retrouve des acteurs clé de l’industrie mondiale du denim, sélectionnés par l’auteur du livre Amy Leverton, qui se livrent en quelques mots sur leur amour de la toile bleue: fondateurs de marques, designers, directeurs créatifs, propriétaires et gérants de boutiques, mais également des acteurs, musiciens, motards, etc. Photographié dans les rues de Paris, Tokyo, Londres, New York, Los Angeles, Milan, San Francisco, Amsterdam, Stockholm, Barcelone, Melbourne, Sydney et Göteborg, par pas moins de 14 photographes différents, le livre explore la grande polyvalence et le charme du denim sous toutes ses diverses formes. La liste des participants au livre est impressionnante, avec entre autres Donwan Harrell (PRPS), Greg Chapman (H.W. Carter & Sons), Larry McKaughan (Heller’s Cafe), Mike Hodis (Rising Sun), Christophe Loiron (Mister Freedom), Kiya Babzani (Self Edge), Doug Gunn (The Vintage Showroom), Menno Van Meurs (Tenue de Nîmes), Olaf Hussein, Kenichi et Kouji Shiotani (Warehouse Denim), etc. Publié par Laurence King Publishing, le livre inspirera les fans de mode et de style de rue ainsi que les professionnels de la mode. Sorti le mois dernier, il est actuellement disponible sur Amazon.fr et Amazon.com.

Continue reading

ART BASEL MIAMI – STEVE POWERS (ESPO) & BARRY MCGEE

Two modern icons of graffiti who helped pioneer the transition of street-art to gallery walls, had a strong presence during Art Basel Miami this year. Steve Power’s (ESPO) Deitch sponsored Signorama was perhaps the most ambitious and impressive public installation seen, and consisted of both old and new works, including a site-specific lounge and operational sign making shop.

Barry McGee’s almost unavoidable presence stands a testament to the artist’s growing popularity and recognition amongst the art establishment of his significance in the modern art world. Numerous McGee installations could be seen at five well known galleries, and across four major art fairs, including a strong showing at Art Basel, with works on view at both Deitch Projects and Roberts and Tilton. Perhaps the most notable, was Mcgee’s inclusion in the prominent Margulies Collection, one of the worlds most extensive private collections of contemporary sculpture, photography, video and installation works. Here, visitors could see McGee alongside some of the most accomplished artists of the last fifity years, including Sol LeWitt, George Segal, Richard Serra, Dan Flavin, Andy Warhol and Roy Lichtenstein. Thanks to Jeff from At Arms.

Continue reading

PROJECT S2DIO #064 – JEFF SOTO

Par son langage visuel saisissant, Jeff Soto communique des visions et des craintes profondes, nostalgie de sa jeunesse et des thèmes comme l’amour, la convoitise, et l’espoir. La palette de couleurs originale qu’utilise Soto, son choix des thèmes et sa technique attirent un public de plus en plus large. Inspiré par ses jouets d’enfance, le style de vie coloré du skate et du graffiti, le hip-hop et la culture populaire, le travail représentatif de Soto est à la fois accessible et stimulant.

Les enjeux de l’environnement sont également fortement présents dans son travail. Il est préoccupé par le conflit des humains essayant d’exploiter ou tirer profit de la nature. Ses peintures transpirent cette tension, les créatures robotiques se battent en duel, les tentacules organiques et les bouquets de fleurs prospèrent alors qu’un brouillard noir et épais se dessine, parmi de sinistres crânes flottant.

En 2002, Soto obtint son diplôme avec mention de l’Art Center College of Design à Pasadena en Californie. Il habite actuellement en Californie du Sud, avec sa femme Jennifer et leur fille Shannon. (…)

Through striking visual imagery, Jeff Soto communicates profound visions and fears, nostalgia of his youth, and themes of love, lust, and hope. Soto’s distinct color palette, subject matter, technique and bold themes resonate with a growing audience. Inspired by childhood toys, the colorful lifestyle of skateboarding and graffiti, hip-hop and popular culture, Soto’s representational work is simultaneously accessible and stimulating.

Environmental issues also take precedent for Soto, who is concerned with conflict of humans trying to harness, or take advantage of nature. His paintings exude this tension, as robotic creatures duel, organic tentacles and flower bouquets thrive, and black smog looms amidst floating, ominous skulls.

In 2002, Soto graduated with Distinction from Art Center College of Design in Pasadena, California. He currently lives in Southern California, with his wife Jennifer and daughter Shannon. (…)

Continue reading