Search Results for: bal

NONNATIVE X NEW BALANCE – F/W 2020 – FRESH FOAM HIERRO M “MOLE”

On découvre aujourd’hui le nouveau projet du label japonais Nonnative (voir le dernier lookbook ici) pour New Balance. C’est cette fois la récente Fresh Foam Hierro qui a été choisie et se voit déclinée en version Mole, dans les tons warm gray. La paire utilise la technologie Gore-Tex et est montée sur une semelle Vibram Mega Grip. Elle est prévue pour le 21 novembre 2020, en exclusivité pour le Japon.

Continue reading

EMI ANRAKUJI – BALLOON POSITION

Balloon Position est un fac-similé de la maquette faite à la main par la photographe originaire de Tokyo Emi Anrakuji, publié par les éditions AKAAKA ART PUBLISHING Inc.. L’ouvrage est imprimé sur du papier très rugueux et non couché qui évoque l’aspect et la sensation de copies Xerox usées par le temps. Les images elles-mêmes sont tout aussi brutes, créées en réponse à la lutte de l’artiste contre une tumeur au cerveau et à la perte de la vue d’un œil. La maladie l’a forcée à abandonner son aspiration à devenir peintre professionnelle. Au cours d’une décennie de convalescence, elle découvre un jour qu’un appareil photo peut remplacer ses yeux, puis commence à apprendre la photographie dans son lit d’hôpital. L’obsession d’Anrakuji pour le corps humain est le résultat, en partie, de ses longues périodes d’hospitalisation. Les photographies présentées dans le livre sont souvent floues et déstabilisantes, telles une adaptation contemporaine de la syntaxe visuelle de l’époque Provoke. L’allusion d’un fil narratif se traduit par l’apparition intermittente d’un ou plusieurs ballons blancs (et d’autres formes sphériques, comme des pois, des boules de bowling et des balles de ping-pong). D’autres images représentent des paysages urbains morcelés, une double exposition de plantes et de motifs, un gros plan d’une épingle enfoncée dans la peau d’un ballon, tendu et proche de l’éclatement… Balloon Position est un déploiement de l’âme de l’artiste en conflit, semblable à un flux de conscience. Prises il y a vingt ans, les photos en noir et blanc, douces et sensuelles, forment un véritable poème visuel sur la solitude et la confusion existentielle. Emi Anrakuji est une alchimiste de l’image et un catalyseur de fantasmes et de désirs. Le livre de 208 pages est actuellement sélectionné dans la catégorie Prix du Livre Photographique de l’Année des Prix du Livre 2019 organisés par Paris Photo et Aperture. Ce magnifique ouvrage est maintenant disponible, dans une édition limitée à 500 exemplaires, sur la boutique en ligne des éditions japonaises AKAAKA ART PUBLISHING Inc..

Continue reading

BALKRISHNA DOSHI – ARCHITECTURE FOR THE PEOPLE

À l’occasion de la première rétrospective internationale de l’architecte indien Balkrishna Doshi (né en 1927) au Vitra Design Museum de Bâle, un superbe catalogue intitulé Architecture for the People a été publié. Balkrishna Doshi, lauréat du prestigieux prix d’architecture Pritzker 2018, est l’un des architectes les plus influents de l’Inde, réputé pour ses conceptions harmonieuses qui allient le langage formel du modernisme classique aux traditions de construction indiennes et aux savoir-faire artisanaux locaux. Toujours conçue en tenant compte des conditions sociales, environnementales et économiques d’une commission ou d’un site donné, l’architecture de Doshi honore le passé tout en s’adaptant à l’évolution rapide des conditions et des besoins de l’Inde moderne. L’architecte a conçu plus de 100 bâtiments – établissements d’enseignement et culturels, bâtiments publics, résidences privées et projets de logement pour les personnes à faible revenu – et a enseigné à de nombreux étudiants au cours de ses 60 ans de carrière, une carrière qui se distingue par son sens des responsabilités et son dévouement envers le pays et les collectivités qu’il a servi. Balkrishna Doshi : Architecture for the People présente la première étude complète de l’œuvre de cet architecte révolutionnaire depuis plus de 20 ans. Avec une vue d’ensemble complète de tous les projets de Doshi, il donne un aperçu de l’inspiration derrière son travail et le contexte de ses projets à travers des essais écrits par des experts exceptionnels dans le domaine, tels Kenneth Frampton, Kazi Ashraf et Juhani Pallasmaa. Le livre richement illustré est complété par un entretien avec l’architecte, une biographie illustrée et de nouvelles photographies qui documentent l’actualité impressionnante des bâtiments du maître indien. Ce très bel ouvrage de 400 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Vitra Design Museum, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

PAWEL JASZCZUK – EVERYTHING YOU DO IS A BALLOON

Pawel Jaszczuk (Varsovie, Pologne) est un photographe autodidacte qui a commencé sa carrière artistique après l’obtention de son diplôme en design graphique à l’École des Arts Visuels de Sydney. Son œil cherche constamment des images intrigantes, tout en évitant de tomber dans les stéréotypes et autres clichés. Une photographie à la frontière entre le documentaire et l’art, un effort pour capturer la beauté de ces deux univers. Dans son nouvel ouvrage Everything You Do Is A Balloon publié par la jeune maison d’édition bordelaise Lieutenant Willsdorff, le photographe continue de nous faire découvrir l’extravagance de Tokyo. Après une impressionnante série sur les salarymen tokyoïtes et leur relation avec l’alcool, le photographe continue de décortiquer impitoyablement l’homme moderne pris dans une vie quotidienne monotone et pressurisée. Le livre montre l’explosion salvatrice et délirante qui se libère alors le weekend… et les japonais ne sont pas en reste quand il s’agit d’imaginer des exutoires à un quotidien étouffant. « La fatigue bourdonne dans ta tête. Elle remplit ton corps, se mêle à la tension. Tu t’assois dans le noir pendant quelques heures, drainant les petits souvenirs de ta semaine. Tu bois une bière. Ta peau réclame la libération. Fatigué, stressé, surmené, frustré : tu éclates comme un ballon. Le weekend a commencé. » S. K. Pawel Jaszczuk transmue ce qui pourrait être un projet documentaire standard en quelque chose de beaucoup plus complexe et unique. Qu’elle soit motivée par la nécessité, la curiosité ou l’envie, la sexualité de ces personnages rongés par la solitude, souvent pathétique, voire grotesque, reflète une recherche désespérée du contact humain dans la vaste métropole anonyme. Il réussit à photographier mieux que personne l’obsession fétichiste des japonais et quand ces délires sexuels ressemblent à des jeux pour grands enfants, cela donne un livre à la fois drôle et sexy. Ceint d’un morceau de tissu découpé dans un bas, rendant chacun des 500 exemplaires unique, Everything You Do Is A Balloon contient 74 pages et est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Lieutenant Willsdorff.

Continue reading

ROGER BALLEN – THE THEATRE OF APPARITIONS

Roger Ballen est surtout connu pour ses images psychologiquement puissantes et superposées à la frontière entre la peinture, le dessin, l’installation et la photographie. The Theatre of Apparitions, nouvel monographie de l’artiste sud-africain d’origine américaine publié par Thames & Hudson, est à la fois un éloignement de son œuvre existante et le point culminant de son esthétique unique reliant l’image et la représentation théâtrale. Séparées en sept chapitres ou «actes», chacun introduit par un texte écrit par le photographe, ces images «Ballenesque» amènent le lecteur à faire un profond voyage dans le subconscient. Photographe obscure et troublant, Roger Ballen s’inspire de l’ambiance noire des prisons pour femmes abandonnées, où le spectre des personnes emprisonnées réside toujours. Il s’inspire plus précisément des fenêtres sales et noircies pour réaliser des personnages fantomatiques et tourmentés, en grattant du verre peint en noir. Les images ainsi créées ressemblent à des peintures rupestres préhistoriques: les espaces noirs et sans dimension sur le verre sont des toiles sur lesquelles Ballen sculpte ses pensées et ses émotions. Des formes faciales ressemblant à des fossiles et des parties de corps démembrés coexistent inconfortablement avec des ombres vaporeuses et fantomatiques. Ces images ont la capacité de choquer, d’inspirer, d’amuser et même d’émerveiller le spectateur. Intemporelle et novatrice, terrestre et d’autre monde, physique et spirituelle, cette nouvelle œuvre de Roger Ballen transcende tous les concepts traditionnels de la photographie. L’ouvrage de 192 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions britanniques Thames & Hudson, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

PROVOKE @ LE BAL – PARIS

Première exposition consacrée à la revue japonaise culte qui a bouleversé l’histoire de la photographie, Provoke, entre contestation et performance, propose une analyse transversale de Provoke, de ses artistes, de son contexte historique et de ses liens avec l’émergence des arts performatifs au Japon dans les années 1960. Manifeste à la fois esthétique et philosophique, Provoke a opéré une rupture radicale en seulement trois numéros, publiés en 1968 et 1969. Avec Provoke, les photographes Takuma Nakahira, Yutaka Takanashi et Daido Moriyama, le critique Koji Taki et le poète Takahiko Okada, imposent un nouveau langage visuel, « rough, grainy and blurred » (brut, flou et granuleux), à même de capter la complexité de l’expérience vécue par chacun et les paradoxes de la modernité subis par tous. Parallèlement à l’essor fulgurant d’une société de consommation sur le modèle occidental, le pays traverse pendant dix ans (de 1960 à 1970) une crise identitaire majeure qui se déploie sur de multiples fronts : bases militaires américaines à Okinawa, bataille contre la construction de l’aéroport de Narita, occupation des universités par les étudiants… L’exposition Provoke, entre contestation et performance rassemble une collection inédite de « Protest Books » édités par des associations d’étudiants, des syndicats, des photojournalistes professionnels et des artistes photographes, des œuvres et performances de collectifs d’artistes qui ont marqué cette période, des interviews avec Daido Moriyama, Nobuyoshi Araki et Eikoh Hosoe, ainsi que plusieurs textes inédits d’historiens et chercheurs japonais, américains et européens. Le catalogue publié à cette occasion par Le BAL et Stedil est disponible sur la boutique en ligne des éditions Le BAL. Jusqu’au 11 décembre à la galerie Le BAL, à Paris.

Continue reading