Search Results for: clare rojas

PLAIN BLACK: ABSTRACT PAINTINGS BY CLARE ROJAS

L’artiste californienne Clare Rojas utilise une large gamme de médias tels que la peinture, l’installation et la vidéo. Ses images font référence à l’art noble et à la culture populaire, le modernisme de la côte ouest et le quaker art, les mosaïques byzantines, les textiles amérindiens, la peinture d’enseignes traditionnelles et l’art brut. Elle chante et joue également de la guitare et du banjo sous le nom de Peggy Honeywell. Définitivement éloignée de son style folk pour se reconvertir dans un travail plus abstrait, l’artiste californienne Clare Rojas réalise désormais de magnifiques toiles minimalistes composées de diverses formes géométriques colorées. À l’occasion de sa dernière exposition personnelle (Everyone Has Those Spaces) chez Kavi Gupta (voir ici), la galerie de Chicago publie une très belle monographie intitulée Plain Black: Abstract Paintings by Clare Rojas. On y découvre des reproductions de ses nouvelles œuvres inspirées par l’observation des formes dans la nature, et qui s’inscrivent dans la ligne de son étude sur l’abstraction géométrique. Avec leur angularité vive et leur chromatisme audacieux, ses récentes toiles qui mettent l’accent sur l’image flottante dans l’espace, sont des réductions formalistes rappelant le travail d’Alexander Calder, Matisse, Kazimir Malevich ou Ellsworth Kelly. Retirant les personnages de ses peintures et nourrissant sa disposition instinctive vers certaines formes et couleurs, l’artiste construit un exercice de simplicité et d’autoréflexion. Dans certaines œuvres, les formes composent un équilibre élégant reposant dans un espace blanc dont Rojas dit: « Je le vois, et peux presque l’entendre, comme vous entendez la résonance d’un son dans l’espace. » Les travaux sont accompagnés d’un essai du conservateur et directeur adjoint du Jewish Museum, Jens Hoffmann, et d’un poème de David Whyte. L’ouvrage de 208 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne de la galerie Kavi Gupta ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

CLARE ROJAS – THE INEXHAUSTIBLE MIDDLE – BRUSSELS – OPENING

La galerie bruxelloise Alice accueille depuis jeudi dernier l’artiste de San Francisco Clare Rojas pour sa nouvelle exposition personnelle: The Inexhaustible Middle. L’artiste y présente ses nouvelles toiles au style minimaliste, à la fois géométrique et abstrait. Durant le vernissage, l’épouse de Barry McGee a réalisé une performance musicale sous son pseudonyme Peggy Honeywell. Jusqu’au 28 octobre 2016.

Continue reading

CLARE ROJAS – INSIDE BLEAK – LA – OPENING

Clare Rojas expose depuis le weekend dernier à la galerie Prism d’Hollywood. L’artiste de San Francisco y présente Inside Bleak, qui se compose d’œuvres récentes sur papier et sur toile, mais également de fresques murales où l’on retrouve des personnages étranges dans des décors abstraits et géométriques. Jusqu’au 2 avril.

Continue reading

BARRY MCGEE & CLARE ROJAS – LEAVE IT ALONE & TOGETHER AT LAST – BOLINAS – OPENING

Barry McGee et Clare Rojas présentent respectivement Leave It Alone et Together At Last, dans le musée de la petite ville de Bolinas en Californie du Nord. Les deux artistes de San Francisco y dévoilent quelques-unes de leurs nouvelles œuvres dont certaines installations impressionnantes de McGee avec notamment quelques sculptures, des planches de surf entièrement repeintes et de nouvelles peintures sur bouteille. Jusqu’au 1er août.

Continue reading

LYDIA FONG AKA BARRY MCGEE, CLARE ROJAS & A.J. WRIGHT – AMERICAN REALITIES – LA – OPENING

Barry McGee, sous l’un de ses nombreux pseudonymes – ici Lydia Fong, présente depuis samedi soir une exposition commune avec sa femme, l’artiste Clare Rojas, et leur ami Andrew Jeffrey Wright, à la galerie New Image Art de Los Angeles. Les trois artistes s’en sont donnés à cœur joie en présentant de nombreuses nouvelles oeuvres: dessins, peintures, photos, mais aussi installations, vidéos, musique live par Clare Rojas, séances de dédicaces, etc…

Continue reading

BARRY MCGEE & CLARE ROJAS – THE BIG SAD

Barry McGee et Clare Rojas exposent ensemble, depuis le 30 mars dernier, dans la galerie de Riverside (Californie), Riverside Art Museum. Intitulée “The Big Sad”, l’exposition présente de nombreuses œuvres récentes des deux artistes: installations, peintures, photos, dessins, etc.

Continue reading

ICONOCLAST OPENS POP-UP SHOP IN LA

Les éditions Iconoclast viennent d’annoncer l’ouverture, à partir du 11 avril prochain, d’un pop-up shop à Los Angeles, au 415 N. Fairfax. On pourra y trouver de nombreuses sérigraphies, livres, sculptures et bien plus encore par des artistes tels que David Ellis, Jimmy Baker, Harmony Korine, Neil Farber, Jacob Dyrenforth, Ohad Meromi, Charley Harper, Lisi Raskin, Ryan McGinness, Larry Clark, KAWS, Barry McGee, Ryan McGinley, Chris Johanson, Raymond Pettibon, Shepard Fairey, Todd Cole, Mark Gonzales, Evan Hecox, Jo Jackson, Todd James, Takashi Homma, Os Gemeos, James Jarvis, Andy Jenkins, Spike Jonze, Ari Marcopoulos, Geoff McFetridge, Steve Powers, Mike Mills, Thomas Campbell, Terry Richardson, Mark Borthwick, Craig Stecyk, Ed Templeton, Henry Chalfant, Tobin Yelland, Clare Rojas, Antonio Adams, Cynthia Connolly, PAM, Andrew Pommier, KR, Cheryl Dunn, etc.

NEW IMAGE ART GALLERY – 15TH ANNIVERSARY GROUP SHOW – OPENING

La galerie de Los Angeles, New Image Art, célèbre son 15ème anniversaire et organise depuis samedi dernier une exposition de groupe des plus incroyable, avec notamment: Aiko, Anthony Lister, Antonio Diaz, Barry McGee, Bast, Chris Johanson, Clare Rojas, Clayton Brothers, Date Farmers, David Ellis, Deanna Templeton, Ed Templeton, Faile, Jeff Soto, Jim Houser, Jose Parla, Judith Supine, Kelsey Brookes, Megan Whitmarsh, Neck Face, New Image Art, Os Gemeos, Shepard Fairey, Skullphone, Swoon, Taylor McKimens, The Clayton Brothers et Thomas Campbell.

Continue reading

MIAMI – BEST IN SHOW

While Art Basel remains the prime venue for the old guarde art establishment and high rolling collectors with bottomless pockets, it was several smaller satellite fairs who hosted the many galleries responsible for some of the freshest rising talent and opportunities to get in on the ground floor at extremely friendly prices. The strongest exhibitors at Aqua Art included Cinders Gallery, Roq La Rue, and New Image Art , while Pulse Miami housed Richard Heller and Pavel Zoubok, and the new Art Now Fair celebrated its inaugural year with impressive showings by Limited Addiction and White Walls Gallery. Thanks to Jeff from At Arms/The Art Collectors.

Continue reading

BEAUTIFUL LOSERS – MADRID, SPAIN

Le centre culturel La Casa Encendida de Madrid accueille, depuis jeudi dernier, l’exposition itinérante Beautiful Losers, commissionnée par Aaron Rose et Christian Strike. L’exposition explore les œuvres récentes d’artistes nord-américains qui, à travers leurs propres actions, ont généré, au début des années 90, une nouvelle façon de comprendre l’art urbain autour de la culture skate, graffiti, punk et hip hop. Ces artistes, provenant tous d’un environnement familial humble, sans étude artistique ou de design, mais avec un esprit D.I.Y. comme principe vital, formèrent l’une des générations artistiques les plus brillantes apparues aux Etats-Unis ces dernières décennies. Ils se sont fait appeler Beautiful Losers et ensemble ont entamé un style artistique qui n’était rien d’autre que le reflet de leur propre style de vie. Influencés par le skate, le graffiti et la musique indépendante, ils ont promu une nouvelle façon de communiquer, basée sur l’utilisation variée de supports urbains, mais toujours sous un même lexique iconographique, une même esthétique commune. Ce sont des peintres et graffiti artists, artistes multimedia et directeurs de vidéoclips, tous créateurs d’images et qui ont développé un style personnel et unique, élevant ces manifestations urbaines au rang d’Art.

Parmi eux, on retrouve dans cette exposition: Barry McGee, Kaws, Futura 2000, Margaret Kilgallen, Phil Frost, Stephen Powers (ESPO), Todd James, Shepard Fairey, Thomas Campbell, Cynthia Connolly, Evan Hecox, Jo Jackson, Chris Johanson, Harmony Korine, Geoff McFetridge, Ryan McGinley, Ryan McGinness, Terry Richardson, Clare E. Rojas, Ed Templeton, Romon Yang, Tobin Yelland, Glen E. Friedman, Ari Marcopoulos, Raymond Pettibon.

En marge de l’exposition, la galerie madrilène Subaquatica organisait samedi dernier une mini-exposition, GRAFIKA: Obra seriada de los artistas de Beautiful Losers. Cette dernière regroupe une trentaine de sérigraphies d’artistes Beautiful Losers, mises en vente pour l’occasion.

Continue reading