Search Results for: erwitt

ELLIOTT ERWITT – CUBA

En 1964, Elliott Erwitt a été pendant une semaine l’hôte de Fidel Castro à Cuba (voir les photos de l’exposition ici). Le magazine américain Newsweek l’avait chargé de photographier le « líder maximo » en compagnie de Che Guevara, figure de proue de la révolution cubaine. Plus de 50 ans plus tard, à la faveur de la normalisation des relations entre Cuba et les États-Unis, le photographe est retourné à Cuba pour y réaliser un reportage photographique sur les villes et les paysages, mais avant tout sur les habitants de ce pays fascinant. Réunies pour la première fois dans un livre, ces captivantes photos en noir et blanc brossent un tableau très intimiste de la vie sur cette île enchanteresse des Antilles. Portraits sur le vif de Castro, photographies de La Havane, véritable joyau architectural, ou scènes de la vie à la campagne font de Cuba une plongée dans le cœur et l’âme du pays. Avec des anecdotes personnelles d’Elliott Erwitt, comme la situation dans laquelle Che Guevara lui a carrément proposé une caisse de cigares, et une préface vibrante du critique littéraire Henry Louis Gates, Jr., ce beau livre à vous couper le souffle est bien davantage qu’un simple portrait d’un pays et de ses habitants, c’est un témoignage historique sur une nation en mutation, qui s’ouvre au reste du monde. Publié par les éditions allemandes teNeues, ce très bel ouvrage de 224 pages offre une occasion unique de découvrir les séries de photographies prises à Cuba à plus d’un demi-siècle d’intervalle par un grand maître de la photographie. Cuba est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions teNeues, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

ELLIOTT ERWITT – PITTSBURGH 1950

Photographe depuis 1948, membre de l’agence Magnum Photos depuis 1953, Elliott Erwitt (voir son exposition sur Cuba ici) est un observateur espiègle de la vie quotidienne. En 1950, il se rend à Pittsburgh, alors surnommée «la Ville de l’Acier» (“Steel City”) à l’invitation de Roy Striker, directeur du programme photographique de l’agence agricole américaine (Farm Security Administration). Aujourd’hui âgé de 89 ans, il déclare: “Cela fût probablement la chose la plus importante qui me soit arrivée, en ce qui concerne le début de ma carrière”. Il photographie ainsi pendant plusieurs semaines une ville en pleine mutation, passant d’une cité industrielle notoirement polluée à une métropole plus propre et plus moderne. Les photographies d’Erwitt ont capturé l’humanité et l’esprit des habitants de la ville qui contrastent avec l’architecture industrielle angulaire de la première moitié du XXe siècle. Enrôlé dans l’armée en Allemagne quatre mois seulement après son arrivée à Pittsburgh, Erwitt est forcé d’abandonner le projet, laissant derrière lui la totalité de ses négatifs. Pendant des décennies, ses pellicules furent stockées dans les archives de la Carnegie Library de Pittsburgh et, par conséquent, la majorité des photographies de ce livre n’ont été ni publiées ni exposées auparavant. Publié par les éditions britanniques GOST Books, Pittsburgh 1950 présente une sélection de ces images réalisées alors que le photographe n’avait que 22 ans, et qui ont failli rester dans l’oubli. Malgré son jeune âge, la démarche et la vision artistique si originale d’Elliott Erwitt est déjà bien présente dans cette magnifique série, qui rejoint les clichés exceptionnels de ce photographe américain né à Paris déjà entrés dans l’histoire des États-Unis et du XXe siècle. L’ouvrage de 140 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions GOST Books, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

ELLIOTT ERWITT – CUBA – MADRID

À l’occasion du festival PHotoEspaña 2017, l’espace Real Jardín Botánico de Madrid accueillait cet été une grande exposition personnelle du photographe franco-américain Elliott Erwitt: Cuba. Cette dernière met en perspective ses clichés réalisés lors de son premier séjour sur l’île en 1964, avec ceux réalisés 50 ans plus tard, en 2015. On y découvre notamment de célèbres portraits intimes du Che Guevera et de Fidel Castro, commandés par le magazine Newsweek, ainsi que de nombreuses scènes de vies quotidiennes.

Continue reading

ELLIOTT ERWITT – NEW YORK/PARIS BOX SET

Les éditions teNeues viennent de publier un superbe coffret réunissant deux livres reliés du photographe franco-américain Elliott Erwitt: New York et Paris. Né à Paris en 1928, fils d’émigrés russes, Elliott Erwitt a grandi en Italie et en France. Sa famille émigre aux États-Unis en 1939, s’installant d’abord à New York puis à Los Angeles. Robert Capa sera l’un des premiers à le remarquer et à l’inviter à devenir membre de l’agence Magnum en 1953, ce qui lui permit de concrétiser ses premiers projets photographiques à travers le monde. Les prises de vues d’Erwitt sont parfois graveleuses, parfois élégantes, mais toujours fidèles à la vie. Son hommage chromatique à Big Apple incorpore toutes les nuances de cette métropole pleine de vie. Capturant la véritable diversité qui rend New York unique, cette sélection de clichés couvre la riche carrière photographique d’Elliott Erwitt. On y découvre également des œuvres inédites datant des années 50 et 60. L’ouvrage est un impressionnant hommage à une grande ville et une réflexion sur le génie d’un grand photographe. Avec un œil vif, Erwitt voit également au-delà des clichés touristiques parisiens. Que ce soit le plus impressionnant des monuments ou le charme de la vie quotidienne, la magie de la ville est immortalisée par le photographe. Alternant des détails intimes avec de grands panoramas, Erwitt capture la vraie saveur de la Métropole. Connu pour son humour caustique et le regard acéré qu’il porte sur ses contemporains, c’est avec une précision attentive qu’il met à nu l’inlassable nature de ces deux magnifiques villes. Associant science artistique et talent en véritable artiste, Erwitt capture les formes, les matières ainsi que les atmosphères. Cumulant un total de 320 pages, ce nouveau coffret est un magnifique complément aux séries du photographe américain déjà publiées par teNeues. Disponible dès maintenant sur teNeues.com et Amazon.com.

Continue reading

THOMAS HOEPKER – STRANGE ENCOUNTERS

Photojournaliste allemand de renommée internationale et ancien président de l’agence Magnum, Thomas Hoepker a voyagé à travers le monde afin de documenter de nombreuses situations dramatiques et conflits pour différents magazines et journaux. C’est notamment lui qui réalisa le cliché très controversé du 11 septembre 2001, où l’on voit un groupe de jeunes new-yorkais, qui discutent paisiblement, de façon insouciante, profitant de cette belle journée ensoleillée alors que, à l’arrière-plan, les tours jumelles du World Trade Center sont en feu. Dans Strange Encounters, nouvel ouvrage publié par les éditions allemandes Peperoni Books, il partage un travail totalement différent puisqu’il présente une série de moments absurdes, étranges ainsi que de drôles de rencontres capturés en voyageant à travers le monde. Selon Hoepker, «la plupart de ces moments sont fugaces, ce sont des choses que vous voyez du coin de l’œil… Aucune des images dans ce livre ont été arrangées, tout cela est juste arrivé, par hasard». Grande inspiration de Thomas Hoepker, le photographe franco-américain Elliott Erwitt explique quant à lui: «L’humour dans la photographie professionnelle est généralement absent. Qu’il est donc rafraîchissant que Thomas Hoepker, l’un des plus grands photographes de notre époque, nous ait donné tant d’images, à la fois belles et drôles, à contempler. Arriver à trouver de l’humour visuel en observant notre comédie humaine est à mes yeux l’une des plus belles réalisations personnelles, et dans Strange Encounters, Thomas Hoepker y parvient à chaque fois». Ce superbe ouvrage de 180 pages comprend des photos récentes et d’autres issues des archives de Hoepker. Chaque image est présentée avec des informations sur le contexte de la prise due vue. Le livre est maintenant disponible sur Amazon.com.

Continue reading