Search Results for: cal o line

ADELINE AFFRE X SHKS

Pour leur toute première collaboration les touches-à-tout du collectif SHKS ont choisit les talents de la créatrice de bijoux parisienne Adeline Affre. Ce mélange de l’esprit graphique, mode et musical des membres du collectif avec la maitrise des matières et l’éclectisme d’A.A donne naissance a une chaine et un pendentif en argent emailés main. Ce bijou sensuel et unisexe illustre parfaitement l’univers sulfureux de SHKS,en reprenant leur logo. Agitateurs de la nuit parisienne, le crew en est très vite devenu un élément indispensable en étant aussi bien DJs en soirée, que trendsetters sur leur blog. Ce bijou en édition limitée avec A.A est une couleur de plus ajoutée a la palette de leurs envies. Un tirage de 25 pièces à 85 Euros pièce est dès à présent disponible sur commande à contact@lickmyshks.com et bientôt en boutique à l’atelier du 9 Bis (9 bis passage Thiéré Paris 75012).

Continue reading

JOSHUA LINER GALLERY – GRAND OPENING – NYC

April 11th marked an impressive debut for the brand new Joshua Liner Gallery in New York City. While the private party drew a host of recognizable artists, including Futura, Kaws, Stash, Mark Dean Veca, and Ron English, a pinstripe laden Mr. Liner stood out as the true star of the evening. The aptly titled inaugural exhibit, Locked and Loaded, proves that Liner, (former co-owner of Philadelphia’s Lineage Gallery) has his sights set and aims to be a contender in the the NYC art scene. Indeed the show drew upon an array of heavy ammunition with English, Veca, Futura, Stash, Aiko Nakagawa, Tomokazu Matsuyama, Josh Keyes, Greg Simkins, Damon Soule, Oliver Vernon, and Kris Kuksi all taking part – many displaying large-scale works. With several of the 27 participating artists scheduled for solo shows in the coming months, Liner’s target doesn’t seem too far off. Thanks to Jeff from At Arms.

Continue reading

FECAL FACE GALLERY OPENING

Le week end dernier ouvrait la nouvelle galerie du site Fecal Face à San Francisco (66 Gough). Pour son tout premier vernissage, Fecal Face a invité la crème des artistes de la ville avec Kill Pixie, Jay Howell, Jeremy Fish, Kelsey Brookes, Andrew Schoultz, Hilary Pecis, Tara Foley, et Maya Hayuk! Beaucoup de gens se sont déplacés pour voir les oeuvres et visiter ce qui deviendra, surement, l’une des galeries phares à San Francisco. Quelques toiles sont encore disponibles online!

Continue reading

CALIROOTS 3RD ANNIVERSARY – PURPLE PACK

Depuis une semaine, Caliroots célèbre son troisième anniversaire et le magasin suédois a sorti un tee par jour (voir notamment le premier ici). Le Purple Pack, présenté ici, correspond à la dernière sortie spéciale anniversaire. Le pack se compose donc d’une paire de jeans Cali Raw Denim (limité à 144 pièces) aux coutures purple et de lunettes de soleil Caliroots X Super (limité à 50 pièces)! Le pack sera vendu online à partir de demain à 15:00 !

Continue reading

3SIXTEEN – SUMMER 07 LINE @ DIGITAL GRAVEL

Digital Gravel vient de recevoir de nouveaux tees de la collection Summer 07 de 3sixteen ! On y trouve donc le nouveau tee “Dark Side” (reprenant la couverture de l’album Dark Side of the Moon de Pink Floyd), “Dead of Night” (en hommage au film de Romero, Night of the Living Dead), “Gauntlet” et “Gauntlet Greyscale” (inspiré de Marvel), “Primaries” (avec le logo de la marque dans les couleurs primaires: bleu, rouge et jaune), “Secondaries” (même chose cette fois avec les couleurs secondaires: orange, violet et vert) et enfin “Seeds of Rebellion” avec son sceptre brisé en deux. Ils sont tous disponibles pour $29 et partiront très vite…

Continue reading

MIMI PLUMB – THE GOLDEN CITY

Les éditions britanniques Stanley/Barker publient The Golden City, une série de photographies en noir et blanc réalisée à San Francisco entre 1984 et 2020 par la photographe américaine Mimi Plumb. Née à Berkeley et élevée dans la banlieue de Walnut Creek, Plumb a reçu sa maîtrise en beaux-arts du San Francisco Art Institute en 1986. Elle a enseigné la photographie aux niveaux national et régional, notamment à la School of Art Institute de Chicago, au San Francisco Art Institute, à l’Université de Stanford et à l’Université d’État de San Jose. Mimi Plumb a longtemps vécu à la périphérie de San Francisco, là où les loyers étaient bon marché. Non loin de là, au sommet de la colline, se trouvaient des couches stratifiées de calcaire avec des restes fossilisés de créatures microscopiques appelées radiolaires. Une large crevasse dans le flanc de la colline rappelait la menace toujours omniprésente d’un tremblement de terre. Warm Water Cove, le long de la baie, était un spectacle de pneus et de voitures abandonnées. Un jour, Plumb a photographié la cheminée de la centrale électrique au-dessus de la destruction par le feu de la jetée de la 25e rue. Elle a regardé les avions survoler la décharge urbaine de collines en carton. La vie de la jeune photographe était rythmée par les nuits passées à danser au Crystal Pistol dans le quartier de Mission, à écouter un groupe de polka punk à l’Oasis ou à jouer au billard au Palace Billiards. Au bal exotique/érotique, un homme oiseau et une infirmière se cachaient dans les coins. Un homme argenté au regard d’acier dans son smoking fixait Plumb derrière son masque, le flash de la caméra l’éclairant. Les journées de Plumb étaient consacrées à la visite d’écoles abandonnées et de stations-service désaffectées. Pour elle, le cliquetis magique des téléphériques de San Francisco était un monde à part, et l’idéalisme des années 1960 semblait bien loin. La ville dorée de San Francisco, dont les contours s’effilochent, témoignait du fossé grandissant entre les riches et les pauvres. Ce très bel ouvrage est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Stanley/Barker.

Continue reading

ELLIOTT ERWITT – FOUND NOT LOST

Plus de 170 images inédites d’Elliott Erwitt sont publiées pour la première fois dans Found, Not Lost, le nouvel ouvrage du photographe américain publié par les éditions britanniques GOST books. S’étendant sur plus de soixante ans, les photographies présentées dans ce livre, souvent prises pendant les accalmies ou les pauses entre les projets de sa prolifique carrière, ont été sélectionnées, éditées et séquencées par Erwitt lui-même. Aujourd’hui âgé de 92 ans, Erwitt a commencé à revisiter ses archives en 2018 après sa première rétrospective, Home Around The World, lorsqu’il a été confronté au fardeau et à la responsabilité d’être le gardien de ses propres archives et de tout ce qu’elles contiennent. C’est là qu’a commencé le processus exhaustif de révision de chaque photographie de son studio. Pendant près de deux ans, avec l’aide de l’éditeur Stuart Smith et de sa directrice de studio de longue date Mio Nakamura, il a visionné environ 600 000 images – feuilles de contact et négatifs – depuis celles qui ont été développées dans le lavabo de sa salle de bains à l’âge de dix-sept ans jusqu’à celles qui ont été prises lors de projets récents en Écosse et à Cuba. Cette profusion d’images a dominé chaque surface plane pendant des mois. Ce livre a été l’occasion pour Erwitt de se replonger dans les photographies qu’il a réalisées au début de sa carrière et de découvrir, au second coup d’œil, une signification qui n’était pas apparente au moment où l’image a été prise. Le maître des visuels “one-liners” – des images fortes, pleines d’humour, d’ironie et d’absurdité assumée – a sélectionné pour ce livre des photographies plus paisibles, plus subtiles, qui suggèrent la confiance croissante d’Erwitt en son propre regard. En sélectionnant ces photographies, il a commencé à examiner et à remettre en question la façon dont son jeune âge voyait alors le monde. “À plus de quatre-vingt-dix ans, explique le photographe, mon œuvre revêt un aspect différent de celui que j’ai connu auparavant. Il y a un temps pour les photos qui disent bonjour, et il y a un temps pour écouter.” Ce superbe livre de 232 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions GOST Books. Deux éditions spéciales avec tirage sont disponibles ici et ici.

Continue reading

MARK POWER – GOOD MORNING, AMERICA (VOLUME THREE)

Au cours de ces huit dernières années, le photographe Mark Power – membre de la célèbre agence Magnum depuis 2007 – a parcouru les États-Unis pour créer le récit visuel complexe d’un pays en pleine mutation. Publié par les excellentes éditions britanniques GOST Books, ce nouveau livre, Good Morning, America (Volume III), poursuit l’exploration personnelle et pertinente du paysage naturel et culturel américain, et de la divergence entre la réalité et le mythe. Lorsque le photographe a commencé ce projet en 2012, il n’aurait pas pu prévoir les changements sismiques provoqués par la politique et la pandémie sur l’Amérique à cette époque. Ce nouvel ouvrage, à mi-chemin de la série, prolonge la chronique visuelle – mais dans des circonstances très différentes de celles de ses débuts. Il combine des clichés récents pris en Nouvelle-Angleterre, en Arizona et au Nouveau-Mexique avec ceux pris lors d’autres voyages dans le cadre de ce projet. Power a comparé le processus de création et d’édition de cette série de livres à l’assemblage d’un grand puzzle complexe dont on aurait qu’une idée vague de l’image finale. Ainsi, les photographies sélectionnées pour le volume III ont été prises dans des lieux sillonnant le pays de la Caroline du Sud au Maine, de la Californie au Vermont, au Nevada, en Floride, au Michigan et au Wyoming – vingt-cinq États en tout sur une période de 8 ans. Malgré la vaste étendue géographique des images, la majorité d’entre elles ont été prises pendant les mois d’hiver et leur ton homogène suggère que, d’une certaine manière, toutes les photographies sont inexplicablement liées dans ce récit complexe. Le photographe britannique explique : “Le premier cas de Covid-19 aux États-Unis a été confirmé le 20 janvier 2020. J’étais dans la ville frontalière de Nogales, en Arizona, ce jour-là et l’histoire a fait la une de CNN dans la soirée. Lorsque j’ai quitté l’Amérique le 7 février, une douzaine d’autres personnes avaient été diagnostiquées… Les photos que j’ai recueillies se traduisent différemment maintenant. Les paysages semblent plus sombres et mélancoliques, comme s’ils étaient en sommeil, attendant l’apparition du virus sur la scène. Le montage et la trame de ce livre ont été réalisés dans cette optique.” Publié dans une édition limitée à 1500 exemplaires, le livre de 136 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions GOST Books. Une édition spéciale limitée à 100 exemplaires signés par l’artiste et contenant un cliché numéroté et signé est également disponible ici.

Continue reading

DESIGN COMMUNE

Les décorateurs de l’agence de design californienne Commune s’associent aux éditions Abrams Books pour publier Design Commune, un magnifique ouvrage retraçant leurs travaux les plus emblématiques. Fondée en 2004 à Los Angeles par quatre amis (Roman Alonso, Steven Johanknecht, Pamela Shamshiri et Ramin Shamshiri) partageant la même vision du design, l’agence souhaite améliorer la vie quotidienne à travers l’architecture et le design, en brouillant les lignes entre les disciplines, les époques et les styles. La Californie est le lieu idéal pour les anticonformistes et les esprits libres. Commune reflète parfaitement cet esprit et incarne un style californien novateur qui mêle librement l’ancien et le neuf, avec des intérieurs très personnels qui embrassent la couleur, les motifs et la texture. Ce livre est la seconde monographie de l’œuvre de Commune, et met en lumière toutes les disciplines dans lesquelles le studio s’engage : projets d’aménagement intérieur, créations pour résidences privées, hôtels, espaces commerciaux et restaurants, ainsi que les nombreuses œuvres commissionnées auprès d’artisans californien pour leurs divers projets. On y découvre également des projets divers comme la conception de produits, de packaging et de diverses commandes graphiques. Ses projets ont de nombreux points communs, comme l’influence des matériaux artisanaux, mais chacun reste profondément personnel et unique. L’ouvrage de 288 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Abrams Books ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading