ALEC SOTH – SONGBOOK

Connu pour ses portraits troublants d’Américains solitaires dans Sleeping by the Mississippi et Broken Manual, Alec Soth (membre de l’agence Magnum Photos depuis 2008) s’est récemment penché sur la notion de communauté chez ses concitoyens. Pour l’aider dans ses recherches, Soth a adopté le rôle de plus en plus obsolète du journaliste de presse locale. Le photographe a traversé chacun des états du pays de 2012 à 2014 tout en travaillant à son journal, The LBM Dispatch, publié à compte d’auteur ainsi que pour des commandes pour différents journaux, dont le New York Times. Des confins de l’état de New York à la Silicon Valley, Soth a assisté à des centaines de réunions, de bals, de festivals ou encore de réunions communautaires, scrutant les interactions humaines à l’heure des réseaux sociaux virtuels. Avec Songbook, Soth a débarrassé les images de leur contexte d’actualité afin de mettre en lumière ce besoin essentiel de contact. Fragmentaire, drôle et triste, Songbook est une représentation lyrique de la tension entre l’individualisme américain et le désir d’être uni. Publié par Mack en janvier dernier, le livre est maintenant disponible online.