Category Archives: Lifestyle

SUPREME X THE NORTH FACE – F/W 2017 COLLECTION

Supreme vient de dévoiler sa nouvelle collaboration avec The North Face pour l’hiver 2017. La marque new-yorkaise propose une version exclusive de la Nuptse Jacket, du Base Camp Duffel, du Day Pack, du Roo II Lumber Pack et enfin d’une paire de gants. Toutes les pièces de cette nouvelle collection capsule sont conçues en cuir et déclinées en trois coloris (yellow, black red). La collection sera disponible à partir du 19 octobre dans les boutiques US de la marque ainsi qu’à Londres, Paris et sur leur e-store, puis le 21 octobre au Japon.

Continue reading

BUZZ RICKSON’S – F/W 2017 – USN BUSHIPS WATCH

La marque japonaise fondée en 1993 Buzz Rickson’s propose cette saison une reproduction fidèle d’une montre originale utilisée par l’US Navy durant la Seconde Guerre mondiale. L’U.S.N. BU Ships Canteen Diver Watch fut créée à l’attention des équipes de démolition sous-marine américaines (UDT). La montre, avec son cache couronne et ses deux bracelets nato en nylon, est maintenant disponible en ligne chez Second Sunrise.

Continue reading

REMI RELIEF – F/W 2017 COLLECTION LOOKBOOK

Remi Relief, le label fondé par le designer japonais Yutaka Goto, célèbre cette année son 10ème anniversaire et vient de dévoiler le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2017. La marque continue de puiser son inspiration dans la culture américaine des années 60 et 70 et propose cette saison quelques très belles pièces: vestes, sweatshirts, chemises, pullovers, pantalons, etc.

Continue reading

MICHAEL WOLF – TOKYO COMPRESSION FINAL CUT

Le photographe allemand Michael Wolf vient de publier aux éditions Peperoni Books la quatrième et dernière édition de sa série culte: Tokyo Compression. Pour ce projet, acclamé par la critique et exposé à travers le monde, le photographe réalise des portraits de Tokyoïtes littéralement compressés dans les transports en commun bondés de la ville. Avant Wolf, de nombreux artistes ont créé des séries sur le métro, tels que Bruce Davidson et Walker Evans, mais le concept ainsi que la métonymie de Compression sont cependant très différents. L’artiste ne s’intéresse pas aux sièges, aux graffitis, à l’architecture des rames ou encore à la relation que les voyageurs ont avec elle. Il a plutôt envisagé le système de métro tokyoïte comme lieu approprié d’étude sur l’état mental et la condition humaine des habitants de la ville. Michael Wolf se concentre ainsi uniquement sur les usagers et leurs visages à travers des portraits étouffants, suffocants. Derrière ces vitres embuées, les individus sont difficiles à distinguer. Emprisonnés entre le verre et l’acier, ils subissent leur voyage et tentent comme ils peuvent d’échapper à la foule qui les entoure. Dans cette promiscuité, les corps se déforment et se compriment de manière anxiogène. Le photographe explique: “Ces personnes sont tassées vers les parois arrières de la rame à mesure que de plus en plus de gens s’enfoncent à l’intérieur du wagon. Ces pauvres gens ont une vie de sardine, c’est horrible. Ce n’est pas une façon digne de vivre. C’est comme observer un tour de manège en enfer.” Avec son esthétique radicale, il crée des images particulièrement intenses qui, d’une manière à la fois directe et effrayante, livrent un diagnostic sombre de la solitude de masse dans les mégapoles modernes, et laissent entrevoir la souffrance intérieure des personnages représentés. L’ouvrage de 120 pages, avec son très bel essai signé Christian Schüle, est maintenant disponible chez 25books ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading