SHIRTER – F/W 2021 COLLECTION LOOKBOOK

L’excellent label sud-coréen SHIRTER nous présente aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2021. Celle-ci s’inspire du chic classique parisien et de l’atmosphère de la capitale. De très belles pièces sont proposées cette saison, en laine de couleur sombre qui contraste avec des intérieurs aux couleurs plus vives: vestes, pullovers, cardigans, sweatshirts, chemises, jeans, pantalons, accessoires, etc. La marque de Séoul collabore également avec Mizuno sur une très belle paire de MR-1 conçue au Japon. La collection est maintenant disponible sur la boutique en ligne de SHIRTER.

Continue reading

 

RAYMOND MEEKS – SOMERSAULT

Raymond Meeks, photographe américain né en 1963, puise son inspiration dans son environnement proche. La famille, la maison, l’habitat de l’homme, comment ce dernier apprivoise la nature et inversement sont ses sujets de prédilection. Meeks est réputé pour son usage de la photographie et du livre de photos pour distiller poétiquement les jonctions liminales de la vision, de la conscience et de la compréhension. Les éditions britanniques Mack publient Somersault, seconde édition d’un des nombreux livres que le photographe américain a publié il y a quelques années en auto-édition. Inspiré par l’entrée de sa fille dans l’âge adulte et son départ imminent du foyer familial, Meeks étudie les forces centrifuges des lieux où nous vivons – comment ils nous ancrent, nous repoussent et nous reviennent – à travers des scènes qui semblent à la fois fragiles et immobiles. Dans ces photographies, les jardins cèdent la place aux fourrés, les maisons sont suspendues à des traverses de chemin de fer empilées, et les fils de téléphone et les lignes de chemin de fer suggèrent les réseaux que nous construisons pour trouver notre chemin dans les régions sauvages du monde. Parmi ces paysages domestiques figurent des portraits de la fille de Meeks, qui saisissent toute l’introspection et la curiosité du début de l’âge adulte tout en rendant hommage au mystère ultime de la conscience. Somersault est une réflexion concise et poétique sur la vie familiale et les liens qui nous unissent à elle – d’autant plus forts qu’ils s’effacent avec avec le temps dans la pénombre. Ce très bel ouvrage de 72 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Mack.

Continue reading

 

LUCAS FOGLIA – SUMMER AFTER

Lucas Foglia photographie des lieux où la vie sauvage et la culture se rencontrent : des individus marginaux dans le sud-est rural des États-Unis, des villes issues du boom minier et des communautés vivant autour de fermes et de ranchs dans l’Ouest rural. Publié par les éditions Stanley / Barker à l’occasion du 20e anniversaire des attentats du 11 septembre, Summer After présente des portraits réalisés par le photographe américain, montrant la formidable diversité de la ville de New York. Chaque individu est dépeint avec dignité, indépendamment de son âge, de son sexe, de son orientation sexuelle ou de son origine ethnique. Foglia explique: “C’est ainsi que je me souviens de la ville de New York en 2002. J’avais 19 ans et je venais de quitter la petite ferme familiale de Long Island pour m’installer à Manhattan. C’était le premier été après les attentats du 11 septembre. Les ouvriers enlevaient les derniers débris des tours jumelles qui s’étaient effondrées. La ville semblait à la fois immense et fragile par rapport à la terre ferme de la maison de mon enfance. En semaine, je travaillais dans le studio de photographie d’Arnold Newman. Après les heures de boulot et durant les week-ends, je me promenais dans les quartiers de la ville avec mon appareil photo. Lorsque quelqu’un me regardait dans les yeux, je lui demandais si je pouvais prendre un portrait. Au début, je pensais que les gens répondraient avec prudence. J’étais un étranger. La ville se remettait d’un événement qui avait ébranlé son sentiment de sécurité. Pourtant, la plupart des gens ont dit oui et ont regardé droit dans l’objectif de mon appareil photo. Je leur suis reconnaissant d’avoir choisi de me faire confiance.” Ce très bel ouvrage de 144 pages, qui résonne avec les événements actuels, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions britanniques Stanley / Barker.

Continue reading

 

FILMELANGE – F/W 2021 COLLECTION LOOKBOOK

La marque de Tokyo FilMelange, fondée au printemps 2007, vient de dévoiler le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2021. Celle-ci se compose de très belles pièces entièrement conçues au Japon, pour homme et femme : vestes, sweatshirts, chemises, tee-shirts, pantalons, casquettes, accessoires, etc.

Continue reading

 

VISVIM – F/W 2021 – TESOTA ’91-FOLK

Pour sa nouvelle collection Fall/Winter 2021 (voir le lookbook ici), Visvim propose un tout nouveau modèle: la Tesota ’91-Folk. La paire est conçue en suède tanné au végétal d’origine britannique et en toile provenant du Japon. Elle est montée sur une semelle Vibram et déclinée en quatre coloris: sand (ci-dessus), black, olive, mustard.

Continue reading

 

KIKUJI KAWADA – CHIZU (MAQUETTE EDITION)

La version originale de Chizu (La Carte) a été publiée le 6 août 1965, à la date du 20ème anniversaire du bombardement d’Hiroshima. Ce “livre-objet”, composé de différentes strates (étui, enveloppe, carte, texte et images) est le fruit d’une réflexion poussée sur les traces laissées sur le territoire d’Hiroshima au lendemain de l’explosion. Kikuji Kawada retranscrit de manière profonde et métaphorique les contradictions qui perdurent entre réalité et abstraction, faisant écho aux mots de l’écrivain Kenzaburo Oe : “un monde de violence dans lequel je devais vivre”. En se promenant dans les ruines du Palais d’exposition industrielle de la préfecture d’Hiroshima – déjà connu sous le nom de dôme de la bombe atomique – le photographe a vu les taches écrasantes qui recouvraient ses murs intérieurs. Ces marques grisâtres représentaient tout ce qui restait de manifestations humaines et étaient gravées dans les parois déchiquetées d’un four démoniaque. Kawada a photographié ces taches de près, révélant ainsi des sentiments de chagrin, d’horreur et de folie. Ce voyage marque le début du premier projet personnel de Kawada, Chizu. Au cours des années suivantes, la série s’est enrichie d’images de forteresses militaires disparues, d’outils de guerre et de scènes isolées de la vie contemporaine, puis elle a été retravaillée en collaboration avec le célèbre graphiste Kohei Sugiura, qui a transformé ces images disparates en livre. Ce dernier a connu de nombreuses éditions depuis sa publication originale en août 1965 et est aujourd’hui considéré comme le livre le plus célèbre et le plus recherché de l’histoire de la photographie japonaise. En novembre 2001, la New York Public Library a fait l’acquisition de la version la plus rare du livre, la maquette unique réalisée à la main par Kikuji Kawada. La maquette présente un aspect physique sensiblement différent de celui de l’édition publiée – de nombreuses images sont les mêmes, mais avec des recadrages, des tonalités et des orientations différents, et une configuration nettement différente avec une paire de volumes sous jaquette – chacun d’entre eux étant presque deux fois plus grand en format que la version publiée – séparés par un séparateur noir et blanc. Les pages étant constituées de minces tirages argentiques réalisés en chambre noire, pliés en deux et collés dos à dos, il n’y a pas de folios à déplier, seulement une progression d’images au contraste intense. Cette version, publiée par les éditions britanniques MACK, est un fac-similé exquis de la maquette en deux volumes et s’accompagne d’un livret bilingue comprenant de nouvelles reflexions de Joshua Chuang et Miyuki Hinton, ainsi qu’un long entretien avec l’artiste, détaillant l’évolution de l’un des plus grands livres de photos jamais réalisés. Ce sublime ouvrage est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions MACK.

Continue reading