MARK POWER – GOOD MORNING, AMERICA (VOLUME TWO)

Au cours de ces six dernières années, le photographe Mark Power – membre de la célèbre agence Magnum depuis 2007, a parcouru les États-Unis pour créer le récit visuel complexe d’un pays en pleine mutation. Publié par les excellentes éditions britanniques Gost Books, ce nouveau livre, Good Morning, America (Volume Two), poursuit l’exploration personnelle et pertinente du paysage naturel et culturel américain, et de la divergence entre la réalité et le mythe. Depuis l’achèvement du premier livre (voir ici), Power s’est rendu dans des régions rurales où l’agriculture est l’industrie dominante, des grandes plaines du Dakota et du Montana aux territoires enneigés du Pacifique Nord-Ouest. Il s’est également rendu à la frontière californienne avec le Mexique et est retourné dans la Rust Belt – cette région plus complexe sur le plan politique. Alors que les livres sont publiés au fur et à mesure du développement du projet, et que l’artiste réalise fréquemment de nouveaux voyages, les photographies de cette série ne sont organisées ni géographiquement, ni par sujet. Au lieu de cela, Good Morning, America (Volume Two) continue l’exploitation d’images réalisées au tout début du projet en 2012, en même temps qu’il contient des images plus récentes de ces derniers mois. Le photographe britannique explique: “J’ai l’impression profonde d’assembler un grand puzzle compliqué, sans avoir la moindre idée de ce que sera la photo finale. Néanmoins, les États-Unis continuent de me fasciner et de me frustrer dans une égale mesure… au fil des décennies, j’ai appris que séparer un projet – en l’occurrence ici, l’Amérique – en ” microsujets ” uniques ne me convenait pas. Au lieu de cela, je continue de réaliser des clichés sur de nombreux sujets qui me semblent être interconnectés. Je dirais que c’est la partie la plus facile ; il est plus compliqué de donner un sens à ce que je fais, en transformant un ensemble déjà écrasant d’œuvres en séquences qui commencent à parler de ce que j’ai vu”. Publié dans une édition limitée à 1500 exemplaires, le livre est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Gost Books. Une édition spéciale limitée à 100 exemplaires signés par l’artiste et contenant un cliché numéroté et signé par le photographe est également disponible ici.

Continue reading

 

HAVEN X DR. MARTENS – F/W 2019 – 1460 BOOT

null

Dr. Martens et HAVEN s’unissent cette saison pour offrir une version retravaillée de l’emblématique 1460, qui allie la tradition de la cordonnerie britannique à la modernité canadienne. Conçues en Angleterre en daim noir de première qualité, elles reprennent des détails subtils inspirés des jungle bottes militaires, notamment les coutures tonales et la ventilation par rivets latéraux. La paire possède un zip amovible sur la languette et une semelle en caoutchouc ondulée AirWair™. Elle est maintenant disponible en ligne chez End Clothing.

Continue reading

 

PARIS PHOTO 2019

Voici quelques clichés de la 23ème édition du salon Paris Photo, qui se tenait la semaine dernière, et qui a connu un nouveau record d’affluence avec plus de 70 000 visiteurs. Près de 200 exposants, provenant d’une trentaine de pays, étaient à l’honneur sous la nef du Grand Palais où elles présentaient œuvres historiques et travaux contemporains. Se sont joints à elles une trentaine d’éditeurs internationaux offrant un panorama complet du médium photographique.

Continue reading

 

UNIFORM BRIDGE – WINTER 2019 COLLECTION LOOKBOOK

La marque coréenne UNIFORM BRIDGE, fondée en 2013, nous présente aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection hiver 2019. Le label continue de puiser son inspiration dans l’esthétique classique, vintage, outdoor et militaire. La collection se compose une fois de plus d’une gamme de produits confortables, de grande qualité et particulièrement abordable: vestes, sweatshirts, chemises, jeans, chinos, chapeaux, accessoires, etc. Toutes les pièces sont maintenant disponibles sur la boutique en ligne d’UNIFORM BRIDGE.

Continue reading

 

MICHAEL LUNDGREN – GEOMANCY

Les photographies sombres et magnifiques de Michael Lundgren ouvrent au spectateur une fenêtre sur un monde mystique où le temps lui-même semble s’effondrer. Préoccupé par le manque de lien entre l’homme et la nature, le photographe américain a entamé sa série Geomancy (publiée aujourd’hui par les éditions Stanley / Barker) en 2016, avec l’aide d’une bourse Guggenheim. Terme métaphysique, la géomancie fait référence à la relation entre la matière et le monde spirituel à travers un lien de divination et d’interprétation. La capacité de la photographie à ressembler et à transformer le monde naturel se révèle être une interrogation centrale dans cette œuvre. Alors que la photographie de paysage a longtemps été consacrée à de vastes panoramas et au grandiose, Lundgren se concentre sur l’invisible et l’inexplicable – des objets et des espaces qui semblent hors du champ du temps mais qui font référence à l’histoire d’un paysage occupé. Ses clichés saisissants lui demandent souvent d’escalader des montagnes, d’explorer des grottes d’une noirceur extrême ou de s’aventurer dans le désert à la recherche de paysages autrefois occupés par des êtres humains: villes en ruines, anciens cimetières ou artefacts d’un voyageur dans le désert, le tout brouillant souvent les frontières entre ce qui est naturel et ce qui est fait par l’homme. Le processus artistique complexe du photographe utilise la manipulation dans l’appareil photo, la chambre noire et l’ordinateur. Les images qui en résultent soulignent la résonance sculpturale et symbolique de ces objets trouvés à travers la nature bidimensionnelle de la photographie. Elles sont conflictuelles dans leur étrange beauté, créant un contrepoint intellectuel à notre idée de la nature en tant que bienfaiteur de l’humanité ou Eden – rappelant que la nature peut se passer de nous, mais que nous ne pouvons pas nous passer d’elle. Lundgren explique: “Le paysage a toujours été pour moi une invitation au mystique, pour ce qui échappe à notre compréhension rationnelle du monde. J’ai essayé de faire des photographies qui servent de parallèle pour cette entrée. Cela invite le spectateur à contempler un monde qu’il ne comprend pas et, ce faisant, à arrêter sa propre vision du monde.” Le livre de 80 pages, au design particulièrement original et soigné (signé The Entente), est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Stanley / Barker.

Continue reading

 

EMI ANRAKUJI – BALLOON POSITION

Balloon Position est un fac-similé de la maquette faite à la main par la photographe originaire de Tokyo Emi Anrakuji, publié par les éditions AKAAKA ART PUBLISHING Inc.. L’ouvrage est imprimé sur du papier très rugueux et non couché qui évoque l’aspect et la sensation de copies Xerox usées par le temps. Les images elles-mêmes sont tout aussi brutes, créées en réponse à la lutte de l’artiste contre une tumeur au cerveau et à la perte de la vue d’un œil. La maladie l’a forcée à abandonner son aspiration à devenir peintre professionnelle. Au cours d’une décennie de convalescence, elle découvre un jour qu’un appareil photo peut remplacer ses yeux, puis commence à apprendre la photographie dans son lit d’hôpital. L’obsession d’Anrakuji pour le corps humain est le résultat, en partie, de ses longues périodes d’hospitalisation. Les photographies présentées dans le livre sont souvent floues et déstabilisantes, telles une adaptation contemporaine de la syntaxe visuelle de l’époque Provoke. L’allusion d’un fil narratif se traduit par l’apparition intermittente d’un ou plusieurs ballons blancs (et d’autres formes sphériques, comme des pois, des boules de bowling et des balles de ping-pong). D’autres images représentent des paysages urbains morcelés, une double exposition de plantes et de motifs, un gros plan d’une épingle enfoncée dans la peau d’un ballon, tendu et proche de l’éclatement… Balloon Position est un déploiement de l’âme de l’artiste en conflit, semblable à un flux de conscience. Prises il y a vingt ans, les photos en noir et blanc, douces et sensuelles, forment un véritable poème visuel sur la solitude et la confusion existentielle. Emi Anrakuji est une alchimiste de l’image et un catalyseur de fantasmes et de désirs. Le livre de 208 pages est actuellement sélectionné dans la catégorie Prix du Livre Photographique de l’Année des Prix du Livre 2019 organisés par Paris Photo et Aperture. Ce magnifique ouvrage est maintenant disponible, dans une édition limitée à 500 exemplaires, sur la boutique en ligne des éditions japonaises AKAAKA ART PUBLISHING Inc..

Continue reading

 

NEIGHBORHOOD – F/W 2019 – BOOZE DUAL SKULL INCENSE CHAMBER

À chaque nouvelle collection, le label japonais Neighborhood propose une série d’encensoirs en céramique particulièrement originaux et soignés. Cette saison, la marque propose le Booze Dual Skull Incense Chamber, décliné en deux coloris (blue/black). Produite entièrement au Japon en édition limitée à très peu d’exemplaires, la sculpture est maintenant disponible en ligne chez End Clothing.

Continue reading

 

MIKE OSBORNE – FEDERAL TRIANGLE

Mike Osborne est un photographe dont l’œuvre aborde divers thèmes, tels que l’architecture, le paysage, l’histoire, ou encore la technologie. Intitulé d’après un complexe gouvernemental coincé entre le Capitole et la Maison-Blanche, son nouvel ouvrage publié par les éditions Gnomic Book Federal Triangle décrit Washington DC comme une sorte de triangle des Bermudes bureaucratique, un lieu impénétrable de mystère, de danger et de désorientation. Commencé en 2016, le projet consiste en une série de brèves rencontres avec les artifices du pouvoir, qui ont conduit à une cascade de questions. Que font ces hommes munis d’écouteurs qui se réunissent dans des recoins près de voitures portant des plaques diplomatiques? Pourquoi des véhicules entièrement noirs passent au ralenti dans les ruelles derrière les villas de Georgetown. Où vont ces jardiniers qui font l’objet de fouille avant de pouvoir entrer dans des enceintes murées? Si le photographe américain était enclin aux projections paranoïaques, quels types de rencontres pourraient activer ses peurs et ses fantasmes conspirationnistes les plus sombres ? Quelles scènes et situations évoqueraient le sentiment paradoxal d’être proche des leviers du pouvoir tout en étant loin de ceux-ci? Osborne explique: “Mes images ne font pas directement allusion à des complots ou des conspirations spécifiques, mais elles se focalisent parfois sur des scènes et des situations qui renvoient à un sentiment généralisé de malaise, d’anxiété et d’absurdité qui caractérise ce moment.” Federal Triangle soulève ce genre de questions de manière imagée. Les photographies sont profondément ambiguës : les scènes du quotidien sont teintées de la possibilité de violence et de conspiration. En retenant plus qu’elles ne révèlent, les images de Mike Osborne invitent à des projections qui parlent de la peur, du doute, du dysfonctionnement et de l’absurdité de notre moment présent. Le livre de 144 pages, publié dans une édition limitée à 750 exemplaires, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Gnomic Book.

Continue reading

 

THE NORTH FACE PURPLE LABEL X DR. MARTENS – F/W 2019 – 9 TIE BOOT

Pour sa nouvelle collection Fall/Winter 2019 (voir le lookbook ici), The North Face Purple Label, la ligne exclusive au Japon conçue par Nanamica, collabore avec Dr. Martens pour réaliser une version exclusive de la 9 Tie Boot. Inspirée par le célèbre modèle Eight Hall Boot de la marque britannique, la paire est conçue en suède waterproof et est déclinée en deux coloris. Elle sera disponible à partir du 9 novembre 2019.

Continue reading