THE TRAIN – JUNE 8, 1968

A l’occasion de l’exposition The Train, dernier voyage de Robert F. Kennedy aux Rencontres d’Arles (Atelier des Forges) de juillet à septembre 2018, les Éditions Textuel présentent le catalogue de l’exposition : The Train June 8, 1968. Le 8 juin 1968, trois jours après l’assassinat de Robert F. Kennedy, un convoi funéraire transporte sa dépouille de New York à Washington, DC. Paul Fusco (membre de l’agence Magnum) est dans le train et réalise près d’un millier de diapositives du peuple endeuillé massé aux abords des voies. Certaines de ces images sont devenues des icônes. Les reportages de Paul Fusco ont été publiés dans des magazines comme Time, Life ou encore Newsweek. À partir de 2014, l’artiste hollandais Rein Jelle Terpstra a recherché et collecté des centaines de photographies prises par ceux qui se trouvaient sur le trajet du convoi. Cela nous permet de découvrir le contrechamp (The People’s View). Dans sa démarche artistique, Terpstra a toujours utilisé la photographie pour explorer la relation entre perception et mémoire. En 2009, le français Philippe Parreno a filmé une reconstitution du parcours du train donnant à voir, selon ses propres mots, « le point de vue du mort ». L’artiste contemporain aime utiliser une large variété de médiums (le film, l’installation et la performance) afin de questionner les frontières existantes entre fiction et documentaire. Entremêlant regards artistiques et vernaculaires, historiques et contemporains, The Train propose trois points de vue uniques sur ce moment clé de l’histoire des États-Unis. Ce très bel ouvrage de 144 pages est maintenant disponible dans les meilleures librairies, ainsi que sur Amazon.fr.

Continue reading

 

YOKE – F/W 2018 COLLECTION LOOKBOOK

Le jeune label japonais Yoke, fondé par le designer Tatsuo Terada, vient de présenter le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2018. On y découvre de très belles pièces, amples et décontractées, entièrement conçues au Japon: vestes, pullovers, cardigans, chemises, sweatshirts, pantalons, etc.

Continue reading

 

VISVIM – F/W 2018 – FOLEY HI-FOLK

Visvim vient de présenter une nouvelle version haute de sa célèbre Foley-Folk pour cet automne. La paire est conçue en cuir de veau d’origine française, avec une pièce en velours italien au niveau du talon. Déclinée en quatre coloris (navy, black, grey, red), elle vient juste de sortir au Japon.

Continue reading

 

KIIT – S/S 2019 COLLECTION LOOKBOOK

La marque japonaise KIIT vient de dévoiler le lookbook de sa future collection homme et femme pour le printemps/été 2019. Cette dernière se compose de nouvelles pièces entièrement conçues au Japon: vestes, chemises, tee-shirts, pantalons, short pants, casquettes, etc.

Continue reading

 

MARIO CARNICELLI – AMERICAN VOYAGE

En 1966, Mario Carnicelli remporte la première place dans un concours photographique national italien sponsorisé par le magazine Popular Photography , Mamiya et Pentax. Le prix est une bourse pour photographier l’Amérique. Carnicelli aborde alors le pays comme un étranger, mais réussi pourtant à capturer l’essence de l’expérience américaine, et ce dans cinq villes: Detroit, San Francisco, Buffalo, New York et Chicago. Redécouvert après 50 ans et publié pour la première fois dans un livre par les éditions Reel Art Press, American Voyage est un portrait captivant de l’Amérique des années 1960. Avec une centaine d’images en noir et blanc et en couleur, ces photographies révèlent les gens, la mode, les couleurs et les textures de la vie de rue américaine de l’époque, capturant l’atmosphère et le courant de ce pays en constante évolution. S’il est fasciné par la liberté offerte par l’Amérique, avec son mélange de cultures et de traditions, sa mode et sa singularité, il n’en est pas moins conscient de la solitude omniprésente et du déracinement des personnes séparées de leur famille et de leur clan. Inspirés par le cinéma New Wave français, américain et italien, les clichés de Carnicelli sont fascinants et offrent une vision du rêve américain à la fois optimiste et contemplatif. “Pour moi, explique Mario Carnicelli, l’Amérique était un pays en couleur plus qu’en noir et blanc. C’était intense, tout comme l’était alors la publicité. La couleur était la réalité, le noir et blanc une abstraction de tout ce que je ressentais dans ces rues.” Le livre de 160 pages, dont la sortie coïncide avec une rétrospective du photographe à la galerie David Hill de Londres, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Reel Art Press, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

 

SAGE DE CRÊT – S/S 2019 COLLECTION LOOKBOOK

La marque japonaise Sage de Crêt dévoile aujourd’hui le lookbook de sa future collection Spring/Summer 2019. Fondé en 2001 par Kimitoshi Chida, le label puise son inspiration dans le workwear et l’esthétique militaire. Cette nouvelle collection, très réussie, se compose de vestes légères, chemises, tee-shirts, pantalons, jeans, short pants, etc.

Continue reading

 

MONITALY – F/W 2018 COLLECTION LOOKBOOK

Monitaly (le projet parallèle de Yuki Matsuda, fondateur du label californien Yuketen) présente aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2018. La marque offre une fois de plus une esthétique heritage et militaire associée à des coupes modernes et à une qualité irréprochable. Les premières pièces de la collection sont maintenant disponibles chez Union Made.

Continue reading

 

YUKETEN – F/W 2018 COLLECTION

Yuketen dévoile aujourd’hui sa nouvelle collection Fall/Winter 2018. Fondée en 1995 par Yuki Matsuda, la marque californienne propose cette saison quelques nouvelles versions de ses classiques (Main Guide Boots, Angler Boots, loafers) ainsi que quelques très belles nouveautés, comme la Yukerolean, inspirée par les chaussures alpines traditionnelles.

Continue reading

 

OMNIGOD – F/W 2018 COLLECTION LOOKBOOK

Le label de Tokyo Omnigod dévoile aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2018 pour homme et femme. On y découvre une collection très réussie qui se compose de vestes, chemises, sweatshirts, pullovers, pantalons, jeans, bonnets, accessoires, etc.

Continue reading

 

TISH MURTHA – YOUTH UNEMPLOYMENT

Dans les années 70, la Grande-Bretagne est confrontée à une crise économique et sociale sans précédent dans ses villes et villages. La disparition des industries traditionnelles, entre autres facteurs, entraîne une hausse de la pauvreté, des logements insalubres et du chômage, mais la réponse du gouvernement, sous la houlette de Margaret Thatcher, ne fait qu’aggraver les problèmes, avec ses politiques régressives d’aide sociale et sa stratégie économique du laisser-faire. C’est dans ce contexte qu’une nouvelle génération de photographes engagés émerge. Essentiellement formés à l’université, ils rejettent les voies traditionnelles de carrière en photographie, afin de documenter les problèmes qu’ils rencontrent dans leurs communautés et de confronter les autorités avec leurs images sans concession. Tish Murtha était à l’avant-garde de ce «mouvement». Issue d’une famille de dix enfants d’un quartier défavorisé de la classe ouvrière de Newcastle, elle était, plus que beaucoup d’autres photographes, complètement à l’aise dans l’environnement où elle avait choisi de travailler. Ses années passées à étudier avec le reporter Magnum David Hurn, à la nouvelle School of Documentary Photography de Newport, lui ont donné la formation et l’expérience nécessaires pour documenter l’inégalité et l’injustice dont elle était elle-même victime dans sa ville natale. Publié par les éditions britanniques Bluecoat Press, Youth Unemployment est un ouvrage essentiel de l’histoire du documentaire britannique. Le livre de 168 pages est une plongée au cœur de la crise britannique. Il montre une jeunesse victime du désespoir du chômage, livrée à elle-même dans une zone tout aussi laissée à l’abandon, et dont les programmes gouvernementaux de création d’emplois mal conçus n’ont guère contribué à améliorer les choses. Les portraits de Murtha sont percutants mais ne manquent pas d’humour. Sa proximité avec ceux qu’elle a photographiés – dont beaucoup étaient des membres de sa famille, des amis ou encore des voisins – est perceptible dans cette remarquable série d’images noir et blanc. La décadence et les conditions de misère sont palpables dans ses clichés de la photographe, qui loin de dresser un portrait voyeur et dramatisant, pose un regard doux et franc sur ces rues délabrées. L’ouvrage est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Bluecoat Press.

Continue reading