KATHERINE BERNHARDT – SWATCHES

Dans ses essaims jubilatoires et écœurants de burgers, tacos, cigarettes, pastèques, frites, ordinateurs ou rouleaux de papier-toilette, Katherine Bernhardt tartine la surface de ses toiles, comme on remplit un caddie. En raison de la myriade d’objets présents dans ses toiles, son travail est parfois interprété comme une critique ironique du consumérisme. Pourtant, ce n’est pas une préoccupation consciente de l’artiste, qui est essentiellement motivée par une fascination pour son environnement du quotidien et par le fait de lui donner une expression nouvelle à travers la couleur et la composition. Grande collectionneuse de montres à quartz suisses Swatch, l’artiste semble vouer un véritable culte à cet objet emblématique des années 80/90. Son obsession débute à l’adolescence, dans la banlieue de Saint Louis. Interpellée par leurs formes, leur inépuisable variété de graphisme et leur sophistication pop, ces montres en plastique sont devenues une constante dans la culture visuelle de Bernhardt. Au cours de la dernière décennie, elle crée de nombreuses peintures de montres Swatch, et ce nouvel ouvrage, publié par les éditions new-yorkaises Karma à l’occasion de son exposition Swatch en août 2017 à la galerie Karma, présente sa collection originale de Swatches, conservée pendant toutes ces années, ainsi qu’une vaste sélection de ses œuvres sur ce thème: croquis, dessins au feutre, peintures, etc. Le livre de 144 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Karma, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

 

SUPREME X VANS – S/S 2018 COLLECTION

On découvre aujourd’hui la nouvelle collaboration entre Supreme et Vans pour l’automne 2016. La marque new-yorkaise réalise une version originale de la Skate-Mid et de la Lampin en suède premium avec une texture crocodile et en velours côtelé, avec un intérieur en cuir. Les deux paires sont déclinées en trois coloris exclusifs et seront disponibles à partir du 21 juin dans les boutiques US de la marque ainsi qu’à Londres, Paris et sur leur e-store, puis le 23 au Japon.

Continue reading

 

SALLY MANN – A THOUSAND CROSSINGS

Depuis plus de quarante ans, Sally Mann réalise des photographies expérimentales d’une beauté envoûtante et mélancolique, qui explorent les thèmes primordiaux de l’existence : la mémoire, le désir, la mort, les liens familiaux et l’indifférence magistrale de la nature à l’égard de l’activité humaine. Ce qui unit ce vaste corpus d’œuvres (portraits, natures mortes, paysages et autres études), c’est qu’il est né d’un lieu, le sud des États-Unis. Originaire de Lexington, en Virginie, Mann utilise son amour profond pour sa terre natale et la connaissance de son héritage historiquement chargé pour poser des questions puissantes et provocatrices – sur l’histoire, l’identité, la race et la religion – qui résonnent au-delà des frontières géographiques et nationales. Elle obtient une renommée internationale dans la fin des années 80, dans un climat de controverse liée à sa représentation d’une enfance sensuelle et grave, dont les protagonistes étaient ses propres enfants et la toile de fond, un ancestral paysage virginien. Publié par les éditions américaines Abrams Books, le catalogue de l’exposition itinérante (Washington, Salem, Los Angeles, Houston, Paris, Atlanta), présente une vue d’ensemble des réalisations artistiques de la photographe américaine. Organisé en cinq grandes sections – Family, The Land, Last Measure, Abide with Me, et What Remains – et comprenant de nombreuses œuvres qui n’ont jamais été exposées ou publiées auparavant, A Thousand Crossings est une une rétrospective magistrale de Sally Mann. Avec cet imposant ouvrage de 320 pages, l’artiste affirme une nouvelle fois son statut de figure de proue au sein d’une veine de la photographie contemporaine volontiers anachronique dans son pictorialisme, décomplexée vis-à-vis de la modernité et revendiquant son archaïsme comme la marque de son esthétique et de ses préoccupations atemporelles. Le livre est disponible sur la boutique en ligne des éditions Abrams Books, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

 

BLEU DE CHAUFFE – F/W 2018 COLLECTION LOOKBOOK

Bleu de Chauffe nous présente aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2018, entièrement fabriquée en France par des artisans. La marque parisienne continue de revisiter les sacs de métiers traditionnels en cuir tanné végétal et en toiles cirées, et propose cette saison de très beaux sacs à dos, sacoches, accessoires, etc. Deux gammes sont développées cette saison: Business (un nouveau cuir, subtile et raffiné, légèrement grainé habille les essentiels business, le sac de voyage Hobo, et la petite maroquinerie) et Easy Rider (modèles en toiles waxées British Millerain et en toiles délavées Latim).

Continue reading

 

NIKE AIR MAX 1 SAFARI SIZE? EXCLUSIVE

La boutique britannique Size? collabore cet été avec Nike et propose une version Safari exclusive de l’Air Max 1. La paire est particulièrement réussie avec son mesh orange et son imprimé safari gris clair/gris foncé. Elle sera disponible en exclusivité dans la boutique en ligne Size? à partir du 15 juin 2018.

Continue reading

 

OLIVIER MOSSET – WHEELS

Né en 1944 à Berne, Olivier Mosset vit et travaille actuellement à Tucson, Arizona. L’un des quatre jeunes artistes du groupe BMTP (avec Daniel Buren, Niele Toroni et Michel Parmentier) qui se révoltèrent en 1967-68 contre l’institution artistique, son œuvre dépasse largement cette époque. Installé aux États-Unis depuis 1977, Mosset, seul artiste européen à s’être immédiatement situé dans la postérité de la grande peinture abstraite américaine, a pu construire une œuvre à la mesure à la fois des formats américains et de la réflexion critique occidentale. Abstraction géométrique, monochrome puis post-abstraction : le travail de Mosset, qui se dit lui-même peintre avant d’être artiste, s’appuie sur un principe de neutralité, de radicalité et d’effacement qui interroge constamment les limites de la peinture. Il achète sa première moto à Paris à la fin des années 1960, une Harley Davidson trouvée dans un surplus de l’armée américaine. Le jeune peintre contribuera aux débuts d’une sous-culture encore totalement inconnue en Europe à l’époque : celle du club de motards. Son atelier rue de Lappe occupe alors une double fonction : espace d’ouverture aux expériences picturales radicales, il fait également office de garage pour le premier club de motards marxisants, dont les membres avaient sympathisé avec les étudiants révoltés de mai 68. Les voitures et les motos ont été une force motrice dans la vie et l’œuvre d’Olivier Mosset : une attitude et un style de vie, un moyen de transport et, plus tard, à partir du milieu des années 1990, un instrument de ready-made. Publié par les éditions suisses Edition Patrick Frey, Wheels revient sur la carrière d’Olivier Mosset à travers le prisme de sa fascination pour les motos et les engins motorisés et de leur influence sur sa pratique artistique. Ce catalogue singulier comprend un entretien mené par Elisabeth Wetterwal avec Olivier Mosset et l’artiste américain Vincent Szarek, ainsi qu’un essai de l’historien de l’art Philip Ursprung qui analyse l’importance de la technologie, de la culture et de la nature dans l’œuvre de Mosset. On y retrouve également une chronologie descriptive de tous les véhicules possédés par le plasticien suisse durant sa vie. Le livre de 224 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Edition Patrick Frey.

Continue reading

 

END. – S/S 2018 SALE PREVIEW

Les pré-soldes débutent dès maintenant sur la boutique en ligne britannique END. avec -25% en utilisant le code VIPSALE. Edit: l’offre est désormais terminée.

 

MARTIN AMIS – THE GAMBLERS

Martin Amis est le fondateur de l’excellent site britannique PhotoBookStore.co.uk, dédié aux livres de photographies. En 2005, il décide de passer derrière l’objectif pour réaliser The Gamblers, un projet de longue haleine pour Amis, qui documente le quotidien des hippodromes du sud de l’Angleterre à travers ses clichés, depuis de nombreuses années. Publié par les éditions RRB, le livre de 104 pages est un portrait affectueux des amateurs de courses hippiques, un clan de passionnés bien informés, issus d’un invraisemblable mélange de classes et de milieux sociaux, qui se réunissent pour trouver le prochain grand vainqueur. Le photographe se mêle à la foule des turfistes, appareil photo à portée de main, pariant souvent lui-même sur les chevaux, en cherchant son prochain sujet. Bien qu’il ait couvert un nombre incalculable de courses pendant plus d’une décennie, et ce avec une variété d’appareils photo et de stratégies de prise de vue, Amis a savamment rassemblé ses images en une seule et même histoire. Bourré d’humour et de tendresse, The Gamblers présente des moments de grand bonheur et de grande détresse, des moments de tension ultime précédant le moment de la victoire ou de la défaite. Martin Amis explique: « Mes fréquentes sorties à l’hippodrome avec mon père font partie de mes plus beaux souvenirs d’enfance. J’aimais regarder les chevaux courir, mais j’aimais encore plus regarder ces personnages hétéroclites parier sur eux. La puanteur de la bière et du tabac remplissait l’air, les chants des bookmakers de la dernière chance coupaient court aux conversations animées des joueurs, pendant que j’aidais mon père à placer ses paris. J’ai adoré chacun de ces moments et j’ai continué à jouer et à apprécier les courses hippiques dans ma vie d’adulte. En tant que photographe, c’était un sujet très évident sur lequel je savais que je devais poser mon objectif. » Ce très bel ouvrage est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions britanniques RRB. Une version limitée à 50 exemplaires, accompagnée d’une sérigraphie signée par le photographe, est également disponible.

Continue reading