MAURA SULLIVAN – THINGS WE REMEMBER

Publié par les éditions Skeleteon Key Press, Things We Remember, la première monographie de Maura Sullivan, invite les spectateurs dans le monde mystérieux, élégant et fascinant créé par la photographe new-yorkaise. En composant et en intégrant ses sujets dans des lieux atmosphériques imprégnés de lumière naturelle, les photographies argentiques en noir et blanc de Sullivan semblent rappeler un temps perdu, une résurgence du passé, un regard au-delà de la surface, une révélation du monde intérieur. Chacune des 70 planches bichromiques de ce volume, séquencées avec éloquence et richement reproduites, raconte sa propre histoire, évoquant des souvenirs profondément ancrés et des rêves perdus. Pourtant, en tant que collection, un récit plus vaste, presque cinématographique ou littéraire se déroule, laissant à chaque spectateur la possibilité de réfléchir à l’œuvre à sa manière. La photographe américaine explique: “J’aime la sensation de travailler de manière intuitive. Parfois, il me suffit d’un seul objet pour inspirer une histoire, une phrase tirée d’un livre préféré ou un nouveau visage avec lequel voyager dans le temps. J’aime aussi photographier dans des lieux chargés d’histoire, trouver des vêtements vintage avec des textures, des motifs et des souvenirs. La magie consiste à mélanger tous ces éléments et à leur permettre de dessiner leur propre image.” Things We Remember est un témoignage captivant de l’art photographique de Sullivan qui se révèle à chaque nouvelle lecture, offrant une fenêtre envoûtante sur son monde à la fois extraordinaire et poétique. Le livre de 96 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Skeleteon Key Press.

Continue reading

 

NEEDLES X SUICOKE – S/S 2021 – THONG SANDAL

La marque japonaise Needles collabore ce printemps avec Suicoke pour réaliser une version exclusive de la Thong Sandal. Inspirée par les sandales Setta traditionnelles du Japon, la paire est montée sur une semelle Vibram Wurstel et est déclinée en trois versions avec des imprimés floraux originaux. La collaboration sera disponible à partir du 29 avril 2021.

Continue reading

 

JOSEPH RODRIGUEZ – TAXI

Le photographe américain Joseph Rodriguez est une légende en matière de photographie de rue, en particulier ses images saisissantes de communautés Latino aux États-Unis, au Mexique et à Porto Rico. Attiré par le style du documentaire social, il s’est tourné vers la photographie pour tenter de défier les stéréotypes et d’exposer le monde à des portraits véridiques de la lutte en Amérique. L’humain est au cœur de son travail, qui émerge souvent après de longues périodes passées à gagner la confiance de ses sujets. Les résultats sont des images brutes et granuleuses pleines de vie, révélant la résilience et la beauté des personnes qu’il représente. Publié par les éditions powerHouse Books, son nouvel ouvrage Taxi: Journey Through My Windows 1977–1987 présente des clichés que le photographe a réalisé alors qu’il était chauffeur de taxi dans le New York de la fin des années 70. À cette époque, la ville était composée d’un ensemble de villages avec sa scène du downtown, ses travailleurs du midtown et son élégance de l’uptown. C’était sans nulle doute la ville la plus ouverte au monde. Toute l’humanité de la ville se rencontrait dans ses rues, sur fond de salsa, de rock, de disco, de reggae et bientôt de hip-hop, sur lesquels tout le monde pouvait se déhancher. Mais New York était aussi un lieu de chaos et de désordre. Au bord de la faillite, avec une criminalité galopante, ce sont les drogués, les dealers, les proxénètes et les prostituées de la ville qui règnent sur les rues de Manhattan. Le caractère excentrique de la ville était un phare et une promesse pour de nombreux exclus, ceux qui ne rentraient dans aucun moule, et une communauté LGBTQ dynamique est devenue le point de convergence d’un monde souterrain de travailleurs du sexe qui aimaient faire la fête. Pour un chauffeur de taxi new-yorkais comme Joseph Rodriguez, les endroits les plus prisés étaient les clubs comme le Hellfire, Mineshaft, The Anvil, The Vault et Show World. Après avoir perdu son premier appareil photo lors d’une agression au couteau si typique dans le New York des années 70, Rodriguez s’est rapidement armé d’un nouvel appareil photo pour documenter ce qu’il voyait dans le cadre de son travail : des prostituées sortant de leur service, des travestis et des adeptes du sado-masochisme faisant l’amour sur la banquette arrière ou réussissant d’une manière ou d’une autre un improbable changement de costume pour sortir du taxi proprement vêtu, prêt à affronter la famille et les amis. Humaniste dans l’âme, ses photographies témoignent de la dignité de la classe ouvrière de la ville dans tous ses quartiers et de ceux qui luttent pour s’en sortir. Le livre de 132 pages, avec un essai de l’écrivain Richard Price, est disponible sur la boutique en ligne des éditions powerHouse Books, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

 

VISVIM – S/S 2021 – DECOY DUCK G.PATTEN-FOLK

Pour sa nouvelle collection Spring/Summer 2021 (voir le lookbook ici), Visvim propose une nouvelle version G.Pattern Folk de sa fameuse Decoy Duck Boot. La paire est conçue en cuir issu de la tannerie américaine traditionnelle Horween et en cuir tanné au végétal d’origine suédoise. Elle est montée sur une semelle Vibram et déclinée en trois coloris: dark brown/camel/sand.

Continue reading

 

ENGINEERED GARMENTS X K-WAY – S/S 2021 CAPSULE COLLECTION

Pour sa nouvelle collection Spring/Summer 2021 (voir le lookbook ici), Engineered Garments collabore avec la célèbre marque française née en 1965 à Paris K-Way, pour concevoir une collection capsule particulièrement réussie. Celle-ci se compose de deux vestes, d’une salopette, d’un bucket hat et enfin d’un gilet. Chacune des pièces est déclinée en quatre coloris différents: Animal Print (ci-dessus), City (avec un collage de photos de paysages de New York), Olive et Black. La collection sera disponible dès ce weekend.

Continue reading

 

ELLIOTT ERWITT – FOUND NOT LOST

Plus de 170 images inédites d’Elliott Erwitt sont publiées pour la première fois dans Found, Not Lost, le nouvel ouvrage du photographe américain publié par les éditions britanniques GOST books. S’étendant sur plus de soixante ans, les photographies présentées dans ce livre, souvent prises pendant les accalmies ou les pauses entre les projets de sa prolifique carrière, ont été sélectionnées, éditées et séquencées par Erwitt lui-même. Aujourd’hui âgé de 92 ans, Erwitt a commencé à revisiter ses archives en 2018 après sa première rétrospective, Home Around The World, lorsqu’il a été confronté au fardeau et à la responsabilité d’être le gardien de ses propres archives et de tout ce qu’elles contiennent. C’est là qu’a commencé le processus exhaustif de révision de chaque photographie de son studio. Pendant près de deux ans, avec l’aide de l’éditeur Stuart Smith et de sa directrice de studio de longue date Mio Nakamura, il a visionné environ 600 000 images – feuilles de contact et négatifs – depuis celles qui ont été développées dans le lavabo de sa salle de bains à l’âge de dix-sept ans jusqu’à celles qui ont été prises lors de projets récents en Écosse et à Cuba. Cette profusion d’images a dominé chaque surface plane pendant des mois. Ce livre a été l’occasion pour Erwitt de se replonger dans les photographies qu’il a réalisées au début de sa carrière et de découvrir, au second coup d’œil, une signification qui n’était pas apparente au moment où l’image a été prise. Le maître des visuels “one-liners” – des images fortes, pleines d’humour, d’ironie et d’absurdité assumée – a sélectionné pour ce livre des photographies plus paisibles, plus subtiles, qui suggèrent la confiance croissante d’Erwitt en son propre regard. En sélectionnant ces photographies, il a commencé à examiner et à remettre en question la façon dont son jeune âge voyait alors le monde. “À plus de quatre-vingt-dix ans, explique le photographe, mon œuvre revêt un aspect différent de celui que j’ai connu auparavant. Il y a un temps pour les photos qui disent bonjour, et il y a un temps pour écouter.” Ce superbe livre de 232 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions GOST Books. Deux éditions spéciales avec tirage sont disponibles ici et ici.

Continue reading