BILL CUNNINGHAM – ON THE STREET

Les éditions britanniques Clarkson Potter (Penguin Random House) publient On The Street, le premier ouvrage entièrement consacré aux clichés de l’icône du street style Bill Cunningham, réunissant ses célèbres photos publiées dans le New York Times et des travaux inédits des années 70, jusqu’à sa mort en 2016. Les photographies de Bill Cunningham ont capturé l’évolution du style, des tendances et du quotidien, tant à New York qu’à Paris. Mais son travail montre aussi que le style de rue n’est pas seulement une question de mode, mais aussi de personnes et de culture en évolution. On retrouve notamment dans le livre sa chronique singulière de la grève des transports en commun des années 80, la montée des casual fridays dans les années 90, la tristesse qui s’est abattue sur la ville de New York après le 11 septembre, le Jour d’Investiture de 2009, le début des selfies et de nombreux autres moments marquants de ces dernières décennies. L’ouvrage est complété par une série d’essais qui dressent un portrait éclairant de Cunningham et de quelques-unes de ses nombreuses fascinations et influences, signés Cathy Horyn, Tiina Loite, Vanessa Friedman, Ruth La Ferla, Guy Trebay, Penelope Green, Jacob Bernstein et Anna Wintour. Dans son texte, la critique de mode Cathy Horyn écrit : “Si Bill appréciait l’histoire de la mode et ses personnalités légendaires, il n’a jamais autorisé la nostalgie à s’insérer dans ses images. Jusqu’à la fin de sa vie, il est resté vigoureusement, joyeusement en accord avec son temps. ‘Petit’, disait-il a une personne de quarante ans, ‘la mode c’est le présent’. Ce livre représente une vie passée à mettre cette croyance en action.” On the Street est avant tout une représentation intemporelle de l’engagement de Cunningham à capturer le moment présent. Le livre de 384 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Clarkson Potter (Penguin Random House), ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

 

EAMONN DOYLE @ FUNDACION MAPFRE MADRID – OPENING

La Fundación MAPFRE de Madrid accueille depuis jeudi dernier la grande rétrospective du photographe irlandais Eamonn Doyle. On y retrouve une sélection de clichés issus de sa célèbre trilogie de Dublin (i, ON et End – voir l’ouvrage ici), ainsi que son œuvre plus récente intitulée K. Considérées dans leur ensemble, chacune de ces séries révèle sa dynamique et ses préoccupations interconnectées, du monde flottant de Dublin au monde spectral de K. L’exposition comprend également l’œuvre vidéo Made in Dublin et certains de ses premiers tirages réalisés dans la chambre noire, ainsi que des œuvres plus récentes issues de collaborations avec d’autres artistes. Jusqu’au 26 janvier 2020, à la Sala Fundación MAPFRE Bárbara de Braganza à Madrid.

Continue reading

 

ANDERS PETERSEN – STOCKHOLM

À l’occasion de l’exposition qui a été consacrée à Anders Petersen à la galerie Liljevalchs de Stockholm (du 17 mai au 1er septembre 2019), les éditions Max Ström publient un très beau catalogue du photographe suédois intitulé Stockholm. Petersen, élève de Christer Strömholm, partage avec lui son approche du monde et sa pratique, celle d’une photographie en noir et blanc, vibrante, dynamique, percutante, proche du snapshot. Ni brutalité, ni voyeurisme, ni complaisance ne viennent entacher la qualité des rencontres, l’absolue sincérité du photographe dans sa relation à autrui. C’est un surgissement de la chair des êtres et des animaux rencontrés au fil des voyages, une émergence des objets du monde, de ses beautés et de ses singularités. Ces scènes saisies dans la rue, portraits, détails du quotidien extravagant ou banal prennent leur relief grâce à une pratique presque hérétique du cadrage. Le photographe a passé quatre ans à documenter les habitants et les espaces urbains de Stockholm. S’il s’inscrit dans la lignée des photographes de la capitale suédoise, c’est cependant la première fois qu’Anders Petersen chronique sa propre ville. Par le passé, le photographe a documenté le Café Lehmitz à Hambourg (voir ici), Gröna Lund à Stockholm, Rome, les hôpitaux psychiatriques, les cirques ou encore l’univers carcéral. Ces clichés présentés pleine pages représentent la vie à Stockholm entre 2015 et 2018. Ce sont des images d’une ville en pleine expansion, de sa vie quotidienne et de ses fêtes, des jeunes et des moins jeunes, de la neige qui tombe sur Katarinavägen, d’un défilé de teckels à Gärdet, d’une salle d’opération à Danderyd, des fêtes du Nouvel An à Skeppsbron et du sapin géant dressé à cette occasion… “Anders Petersen est à son meilleur lorsqu’il fige un moment discret”, écrit Mårten Castenfors, directeur de Liljevalchs, dans le catalogue de l’exposition. “Une rue enneigée et désolée en hiver, un soupçon d’émerveillement. Des images qui révèlent son incroyable sensibilité – sa présence et son amour de ce qu’il voit, que ce soit une personne ou un objet, et qui nous conduisent à des associations inattendues.” L’ouvrage de 368 pages, préfacé par Marten Castenfors, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions suédoises Max Ström, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

 

RATS – F/W 2019 COLLECTION LOOKBOOK

La marque japonaise Rats vient de présenter le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2019. Une fois de plus inspirée par l’univers de la moto, cette dernière se compose de vestes, chemises, jeans, hoodies, tee-shirts, ainsi que de nombreux accessoires et bijoux.

Continue reading

 

DE BONNE FACTURE – F/W 2019 COLLECTION LOOKBOOK

Le label parisien De Bonne Facture nous présente aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2019, intitulée Edition 13. Cette dernière est inspirée par le style des écrivains et dramaturges vivant à Paris au milieu du XXe siècle, ainsi que d’anciennes publicités de marques françaises de la fin des années 1980. La collection se compose de très belles pièces fabriquées dans les meilleurs ateliers traditionnels, notamment cette année à Milan. Les premières pièces verront le jour très prochainement sur la boutique en ligne de la marque.

Continue reading

 

MONITALY – F/W 2020 COLLECTION LOOKBOOK

Monitaly (le projet parallèle de Yuki Matsuda, fondateur du label californien Yuketen) présente aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2019. La marque offre une fois de plus une esthétique heritage et militaire associée à des coupes modernes et à une qualité irréprochable.

Continue reading

 

KUON – F/W 2019 COLLECTION LOOKBOOK

Développée par le designer japonais Shinichiro Ishibashi, la jeune marque de Tokyo KUON vient de présenter le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2019. Le label propose de très belles pièces et n’hésite pas à mettre en avant la culture traditionnelle japonaise et ses arts textiles populaires tels que les broderies sashiko, le boro et autres patchworks, célébrant le wabi-sabi, la beauté de l’imperfection.

Continue reading

 

XIA BOQIAN – CUPBOARD MEMORIES

La jeune photographe de 27 ans Xia Boqian, originaire de Neijiang dans la province chinoise de Sichuan, signe son premier ouvrage, Cupboard Memories, aux éditions Bromide Books. Ce dernier se penche sur les secrets inavouables, les désirs inassouvis et les opportunités irrésolues. Le livre fusionne deux séries de Boqian: Out of the Closet qui dépeint des personnes souffrant, dans leur intimité, de traumatismes ou de chocs émotionnels dû à certains épisodes douloureux dans leur vie. Des personnes qui souffrent de ce qu’elles sont, mais qui ne peuvent pas changer: lesbiennes/gays, personnes en surpoids, suicidaires, harcelées, intimidées, etc. La deuxième série se compose quant à elle de clichés dévoilant des secrets plus légers, des émotions et des sentiments cachés, des malaises quotidiens, des histoires d’amour fantasmées, et ainsi de suite. Loin des standards professionnels (cadrage, éclairage), les photographies de Xia Boqian ont recours à l’improvisation et à l’intimité pour mettre en scène de courts moments poétiques de liberté, où ses sujets partagent, l’espace d’un instant, leurs secrets les plus inavouables. Le découpage du livre a été fait en utilisant l’idée des besoins mutuels : fleurs, eaux et connexions humaines se répondant les unes aux autres. La photographe explique: “En tant que photographe, je n’aime pas mettre des étiquettes ou des descriptions sur mes œuvres. Bien que mes sentiments s’expriment à travers mes photos, différentes personnes peuvent avoir une compréhension divergente quand elles voient les photos. J’aimerais laisser de la place aux gens pour qu’ils réfléchissent, qu’ils ressentent.” Ce magnifique ouvrage de 112 pages, proposé dans une édition limitée et numérotée de 500 exemplaires, avec une préface signée Keiko Nomura, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions de Hong Kong Bromide Books.

Continue reading