Category Archives: Art

LARRY NIEHUES – NOTHING HAS CHANGED

Publié par les éditions belges Lannoo, Nothing Has Changed est un vibrant portrait de l’Amérique d’aujourd’hui vu à travers l’objectif du photographe français installé à Los Angeles, Larry Niehues. Au cours d’un périple de six ans, Niehues a visité tous les États de l’Union, documentant la vie quotidienne des gens ordinaires comme l’a fait Robert Frank. Ses photos, prises aujourd’hui mais avec l’imperfection nostalgique du film 35 mm d’autrefois, semblent nous transporter dans le temps. Elles transmettent l’essence et la nostalgie du mythique “American way of life” (motels, restaurants, stations d’essence…) d’une manière brute, puissante et authentique. Par sa vision de l’Amérique telle qu’elle est, Larry Niehues fait revivre la grandeur de l’Amérique telle qu’elle était. Dans une récente interview, le photographe explique: “La vieille Amérique me fascine car en tant qu’Européen, tout est nouveau pour moi ici, je n’ai pas grandi dans ce contexte. À chaque fois que je prends la route, le souvenir d’une musique où d’un film apparaît. (…) J’adore capturer le “everyday life” de mr/mme tout le monde aux USA. Mon côté intemporel et nostalgique est toujours attiré par les vieilles choses. Cette vieille Amérique existe toujours mais jusqu’à quand..? C’est pour cela que je garde un côté reporter (rires), je me dois de capturer le moment présent.” Ce très bel ouvrage de 240 pages, avec un avant-propos de Dan Auerbach (chanteur et guitariste du groupe The Black Keys), est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Lannoo, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

WARHOL WOMEN

Au cours de sa carrière artistique, Andy Warhol a dépeint un étonnant panel de femmes, allant des héritières et des stars d’Hollywood, aux drag queens et aux habitants de la scène artistique underground de New York. À l’occasion de la grande rétrospective Warhol Women à la galerie new-yorkaise Lévy Gorvy (du 25 avril au 16 juin 2019), un très beau catalogue de l’exposition a été publié par les éditions Lévy Gorvy. Entièrement consacré aux portraits de femmes réalisés par Andy Warhol du début des années 1960 jusqu’aux années 1980, Warhol Women considère les sujets féminins de l’artiste comme un moyen d’examiner sa compréhension prémonitoire des mythes et des idéaux inhérents aux constructions du genre, de l’esthétique et du pouvoir. Entièrement illustré, le catalogue comprend une interview de Brett Gorvy avec Corice Arman, dans laquelle elle revient sur son expérience en tant que modèle pour deux portraits de Warhol, de la poésie de la superstar de Warhol John Giorno, ainsi qu’une sélection complète des images et polaroïds que Warhol a utilisés pour créer chaque portrait. Dans une série d’essais commissionnés pour l’occasion, Blake Gopnik parle des femmes essentielles au développement de Warhol en tant qu’artiste, Lynne Tillman examine sa relation compliquée avec sa mère dévouée, et Alison M. Gingeras écrit sur les femmes qui ont tenu des rôles divers et vitaux tout au long de la carrière de Warhol, d’Ethel Scull et Edie Sedgwick, à Brigid Berlin, Pat Hackett, et plus encore. À travers des œuvres séditieuses et provocantes, vulnérables et pudiques, Warhol Women jette un nouvel éclairage à la fois sur l’œuvre de l’artiste et sur notre époque actuelle, où les questions de féminisme et de la construction de l’identité à travers les images sont particulièrement pressantes. Le livre de 192 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Lévy Gorvy, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

HIROYOSHI YAMAZAKI – CROSSROAD

Ayant étudié l’art de la photographie sous la direction, entre autres, de Daido Moriyama dans les années 1980, Hiroyoshi Yamazaki a passé les années 1990 à photographier les rues de Tokyo. C’est équipé d’un appareil reflex moyen format Bronica 645 doté d’un adaptateur de film 35 mm et d’un flash que Yamazaki arpente, de 1990 à 1996, les artères de la capitale japonaise. S’occupant de son père alité à la maison, le photographe consacre ainsi son temps libre à immortaliser la vie des rues de Tokyo en images qui racontent chacune de petites histoires et qui sont aujourd’hui réunies dans le livre Crossroad, publié par les éditions japonaises Sokyu-Sha. Ensemble, ces clichés forment une plus grande histoire de la vie et des tendances dans les années qui suivirent l’éclatement de la bulle japonaise. Bien entendu, ces photographies ont toujours une grande valeur historique, mais les images de Yamazaki transcendent le statut de simples documents: il y a une légèreté dans ses cadrages et une distance à la fois étrange et fascinante dans ces scènes de rue, que l’on ne trouve pas dans d’autres photographies du même style (de n’importe quelle époque). Dans la postface de l’ouvrage, Hiroyoshi Yamazaki explique: “Ce n’est pas à cause d’une conscience ou d’une sensibilité particulière que j’ai choisi de prendre des clichés de Tokyo. Il s’agit plutôt d’une promenade sur l’autoroute classique de la photographie instantanée. Plus que la quête de la prise de vue, je pense aujourd’hui que la véritable essence de la photographie se trouve dans ce qui pénètre et ressort des photos”. Publié dans une édition limitée à seulement 500 exemplaires, le livre de 122 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Sokyu-Sha.

Continue reading

STEPHEN SHORE – ELEMENTS

A la façon d’Eugène Atget ou de Walker Evans, les vues de Stephen Shore (né en 1947) présentent l’ordinaire, les coins de rue, les parkings, des maisons sans charme, une vitrine presque vide, des stations service, des chambres d’hôtel. Le photographe a collecté ainsi des images de tous les coins du pays : Floride, Californie, Texas, Montana, Ohio, Arizona… et même Canada. Le travail vise l’émotion, principalement au travers de la couleur et de la construction. Publié par les éditions américaines Eakins Press Foundation, Elements s’inspire de la célèbre première publication de la fondation, Message from the Interior (1966) de Walker Evans, qui rassemble des images de toute la carrière d’Evans. Comme pour ce livre, les clichés de Stephen Shore ont été soigneusement sélectionnés pour représenter la poésie de son approche du monde à travers les photographies. Les 24 images (16 en couleur et 8 en noir et blanc), issues de ses toutes dernières œuvres réalisées avec un appareil 8×10″, vont de la vallée de l’Hudson à New York au Yucatan, en passant par l’Italie, le Texas, Israël et l’Écosse. Comme le suggère le titre du livre, ce sont les résonances élémentaires de la terre, de l’humanité et du temps qui relient ces photographies. Ce magnifique ouvrage de 60 pages, accompagné de textes de Mahmud Shabistari et William Shakespeare, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Eakins Press Foundation, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

DAIDO MORIYAMA – A DIARY (HASSELBLAD AWARD 2019)

A Diary est le nom du nouveau catalogue de Daido Moriyama publié par les éditions Koenig Books, à l’occasion du Prix Hasselblad 2019 et de l’exposition qui l’accompagne, au Centre Hasselblad de Göteborg, du 14 octobre 2019 au 9 février 2020. Membre de l’avant-garde artistique japonaise d’après-guerre, Moriyama commence son œuvre au milieu des années 1960. Auteur de plus de 200 livres mêlant photographies, textes théoriques et techniques d’impression diverses mais aussi performances et dispositifs d’installations, il exploite toutes les formes du medium photographique et contribue à redéfinir la pratique de la photographie de rue. Membre du mouvement Provoke qu’il rejoint en 1968 pour la deuxième édition de la revue éponyme, Daido Moriyama produit une œuvre riche, dense et protéiforme. Ses photographies –souvent décrites comme brutes, floues et troubles (l’esthétique du “are, bure, boke”), ont donné naissance à une nouvelle pratique de la photographie de rue où l’artiste, qui rôde sur la route, est en prise avec l’espace public. Le travail de Daido Moriyama embrasse aussi la technique de la sérigraphie, qu’il utilise dès les années 70, tant pour produire des livres que des œuvres à exposer. Avec son rythme d’images intense, l’ouvrage rend hommage au photographe japonais (né en 1938), lauréat du prix Hasselblad 2019, et à son approche très influente, radicale et authentique de la photographie. Le livre évoque les expéditions photographiques quotidiennes et continues de Daido Moriyama qui donnent vie à une œuvre chargée de fragments, de répétitions, de hasard et de chaos. Afin d’illustrer l’impact à long terme et à grande échelle de sa photographie, cette publication présente non seulement un aperçu et une analyse de son travail par Sandra Phillips, mais elle comprend également des notes personnelles plus courtes de personnes ayant rencontré et travaillé avec lui au fil des années: Simon Baker, Mark Holborn, Hervé Chandès, Nick Rhodes et Ishiuchi Miyako. Le livre de 250 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Koenig Books, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

MICHAEL KAGAN – I WAS THERE WHEN IT HAPPENED

À l’occasion de la rétrospective de Michael Kagan au Virginia Museum of Contemporary Art (du 21 septembre 2019 au 16 février 2020), le musée américain publie le catalogue I Was There When It Happened, tiré du titre de l’exposition. L’ouvrage rassemble des peintures clés de ces dix dernières années, ainsi que de nouvelles œuvres, et retrace l’intérêt que l’artiste a toujours porté à la technologie, à l’espace et à l’innovation. Kagan a grandi à Virginia Beach, en Virginie. Vivant et travaillant aujourd’hui à Brooklyn, son œuvre évoque la convergence des contrastes. Il peint avec des coups de pinceau épais et puissants qui semblent chaotiques mais qui sont calculés pour former des images cohérentes et réalistes lorsqu’ils sont vus de loin. Une fois appliqué, l’artiste ne modifie pas son coup de pinceau. Cet engagement envers l’application initiale est emblématique de la gravité des choix et des erreurs dans ses récits d’exploration spatiale. Utilisant des photographies de la NASA et des pilotes de Formule 1 comme source d’inspiration principale, les œuvres de Kagan ont une qualité cinématographique. Elles célèbrent la tension entre l’humanité et la technologie, les limites et les triomphes de l’homme, et la conscience qu’une erreur dans cette quête de la victoire pourrait entraîner le sacrifice ultime. Kagan explique : “J’ai grandi en regardant des images de la lune à travers un télescope avec mon père. Je suis allé au camp spatial quand j’étais enfant, donc je pense que cette idée a toujours été là pour faire ces peintures et ces images iconiques sur l’espace”. I Was There When It Happened contient un avant-propos de Pharrell Williams, collaborateur et compatriote de Virginia Beach, un essai de Matthew Israel et une interview de Bill Powers. Le livre de 144 pages est maintenant disponible sur Amazon.com.

Continue reading

MIKE KELLEY – TIMELESS PAINTING

Au cours de ses quatre décennies de carrière, Mike Kelley (1954-2012) a produit une œuvre particulièrement hétéroclite dans toute une gamme de médias, mêlant ce qu’on appelle la haute culture et la basse culture, critiquant les conventions esthétiques dominantes et combinant les notions traditionnelles du sacré et du profane. À l’occasion de sa récente exposition Timeless Painting, organisée par la galerie new-yorkaise Hauser & Wirth en collaboration avec la Fondation Mike Kelley pour les arts, les éditions Hauser & Wirth Publishers publient un catalogue qui présente les peintures de différentes séries créées sur une période de 15 ans, entre 1994 et 2009, mettant en lumière l’ampleur de l’engagement de l’artiste dans le domaine de la peinture. Organisée par la conservatrice Jenelle Porter, l’exposition tire son titre et son point de départ conceptuel de la série qui a donné naissance à de nombreuses œuvres exposées, et dont “l’approche compositionnelle”, a déclaré Kelley, “doit être lue en dehors de l’influence du développement esthétique historique”. On retrouve dans l’ouvrage des œuvres telles que The Thirteen Seasons (Heavy on the Winter), une série de peintures de forme ovale sur bois ; Timeless Painting, qui a marqué le retour de l’artiste à la peinture en couleur, et qu’il a décrit comme “des décollages maniéristes de la théorie compositionnelle de Hans Hofmann du “pousser et tirer”” ; la série Horizontal Tracking Shots, ainsi que des œuvres réalisées dans le cadre de ses ambitieuses et vastes Extracurricular Activity Projective Reconstructions, une série liée à l’œuvre Educational Complex. L’installation multimédia Profondeurs Vertes de Kelley, son ode aux peintures influentes de la collection du Detroit Institute of Arts qui l’ont captivé dans sa jeunesse, est également présentée. La publication comprend des textes de divers artistes visuels contemporains qui réagissent à l’œuvre de Kelley : Edgar Arceneaux, Carroll Dunham, Daniel Guzmán, Richard Hawkins, Jay Heikes, Jamian Juliano-Villani, Mary Reid Kelley, Christina Quarles et enfin Laurie Simmons. Le livre de 200 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Hauser & Wirth Publishers, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

BASQUIAT BY HIMSELF

Célèbre dès l’âge de 20 ans pour ses dessins et ses peintures corrosives à contre-courant, Jean-Michel Basquiat (1960–1988) a bouleversé la scène artistique new-yorkaise au début des années quatre-vingt. Il doit sa réputation internationale à des œuvres percutantes et d’une forte expressivité qui abordent des thèmes comme le racisme, la politique ou l’hypocrisie sociale. Bien que sa carrière ait été brutalement interrompue par sa mort prématurée à l’âge de 27 ans, son travail continue à exercer une énorme influence. Publié par les éditions allemandes Hirmer Verlag, Basquiat By Himself est le premier livre à examiner la position centrale que les autoportraits de Basquiat occupent dans son œuvre et jette un nouvel éclairage sur les œuvres de cet artiste intrigant. Les autoportraits de Jean-Michel Basquiat sont considérés comme faisant partie des plus importantes de ses créations radicales. En plus d’une cinquantaine de portraits spécifiques de lui-même, l’ouvrage présente également ses séries de portraits d’hommes afro-américains comme des reproductions cachées de l’artiste. Notamment parce que Basquiat, qui était lui-même touché par le racisme quotidien, s’identifiait à ses héros, ses saints et ses martyrs tels qu’il les représentait. Ainsi, ses thèmes majeurs, de l’identité, la discrimination et les préjugés au capitalisme, au marché et à l’oppression, se retrouvent dans ces œuvres clés. Avec des essais signés D. Buchhart, B. Bischofsberger, N. Cullinan, M. Halsband, A.K. Hofbauer, L. Jaffe et L. Rideal, ce très bel ouvrage de 184 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Hirmer Verlag, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

RARE WATCHES

Publié en version anglaise par les éditions Conran, l’ouvrage Rare Watches présente plus de cinquante montres parmi les plus singulières au monde, dont d’incroyables modèles uniques et des éditions de collection. Des montres qui ont établi de nouveaux records dans les maisons de vente aux exploits de la technologie et de l’ingénierie modernes, en passant par les modèles iconiques portés par des personnalités telles qu’Elvis et James Bond, cette publication s’adresse aux professionnels, aux collectionneurs et aux amateurs. L’auteur, Paul Miquel, n’est autre que le rédacteur en chef de Sport&Style, le magazine lifestyle du quotidien L’Equipe. Ancien chroniqueur horloger de GQ, il écrit depuis plusieurs années sur les montres, raconte leur histoire, décrypte leur silhouette, ausculte leur âme et pose un œil expert sur ces objets de désir qui disent le temps. Et fascinent les hommes. Préfacé par Aurel Bacs (Phillips auction house) et Jean-Claude Biver (Hublot, TAG Heuer, LVMH Watches division), deux acteurs majeurs du milieu, le livre recense en trois grands chapitres (stars des enchères, chefs d’œuvre de haute horlogerie et montres de héros) des modèles exceptionnels à l’image de la Patek Philippe SuperComplication Henry Graves de 1933. Commandée par le banquier dont elle porte le nom, cette montre de poche en or a nécessité trois ans de recherche pour sa conception et cinq ans pour sa fabrication. Elle possède 24 fonctions différentes dont l’affichage d’une carte astronomique du ciel de New York vu depuis l’appartement de Graves sur la Cinquième Avenue ! Elle a été vendue aux enchères en 2014 contre la somme record de 24 millions d’euros… Toutes les photographies présentées dans le livre ont été organisées en collaboration avec la maison de ventes aux enchères Christie’s. Présenté dans un très bel étui, Rare Watches offre un magnifique aperçu de certaines des montres les plus recherchées au monde. L’ouvrage de 240 pages est maintenant disponible en librairie spécialisée, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

TODD HIDO – HOUSE HUNTING

À l’occasion du 20ème anniversaire de la sortie de la première édition de l’ouvrage culte House Hunting de Todd Hido, les éditions britanniques Nazraeli publient une nouvelle édition révisée du livre dans l’impressionnant format 340 mm x 420 mm original. House Hunting est l’image parfaite de l’errance artistique et physique de Todd Hido qui a sillonné l’Amérique en voiture pour en saisir le mystère. Le sujet est clair, titré sans fioritures : des maisons vues de nuit. Pourtant le traitement de l’image, si reconnaissable, conduit le spectateur vers une symbolique plus romantique, teintée d’une nostalgie certaine. Son filtre artistique est brumeux comme l’esprit. Pour rendre plus fécond notre imaginaire et stimuler nos projections, la présence de l’homme est uniquement implicite. Aucune silhouette en ombre chinoise. Cette absence renforce la charge mystérieuse de l’œuvre et on devine à la seule lueur qui s’en échappe que ces maisons sont habitées. Si elles ne sont pas mises en scène, ces images souvent captées la nuit ou à la tombée du jour, sont très composées et révèlent par leur cadrage, leur travail sur la lumière et les tonalités chromatiques, marquées par une approche cinématographique. Fruit d’une errance américaine qui ne dissimule pas sa réflexion tourmentée sur la cohabitation entre l’homme, l’habitat et la nature, cette série est devenue emblématique de l’œuvre de Todd Hido. Ses photos se situent entre l’angoisse et l’invitation, entre le jugement sarcastique et la compassion mélancolique. Imprimé sur du papier d’art mat à fort grammage, en utilisant des technologies de pointe dans les phases de prépresse et de production, l’ouvrage reste fidèle au design et au format d’origine tout en offrant un rendu des couleurs et des nuances de ton et de saturation encore plus précis. Admiré par Martin Parr et Gerry Badger, House Hunting est considéré comme l’un des livres de photographie les plus influents du XXIe siècle. Édité à 4000 exemplaires, le livre de 56 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Nazraeli.

Continue reading

HAJIME KIMURA – SNOWFLAKES DOG MAN

Diplômé en architecture et en anthropologie au Japon, Hajime Kimura (1982) se passionne pour la photographie et trouve son inspiration dans sa région natale, auprès de son père, dans la campagne japonaise. Ce qui est important pour lui : photographier sa famille, son environnement et laisser son empreinte dans ce monde. Pour cela, il photographie en noir et blanc et accentue les contrastes des images pour rendre compte de l’atmosphère froide et hivernale ressentie au moment même. Publié par les éditions italiennes Ceiba Editions, le projet Snowflakes Dog Man est la réflexion visuelle du photographe sur la mémoire de la mort de son père et une revisite émotionnelle de son passé. En noir et blanc, fortes, contrastées, granuleuses, ses images sont aussi souvent floues, comme les souvenirs eux-mêmes, lointains, que le temps estompe et qui finissent par tomber dans l’oubli, et que Kimura a réuni dans ce coffret hors normes. Celui-ci contient trois livres, façonnés à la main, dans un emboîtage commun en carton fort, réalisé également à la main et sérigraphié: un petit livre Dog Man, format italien, couverture rigide, relié (technique Japanese stab binding) inséré latéralement en bas de l’emboîtage, un cahier de plus grand format Snowflakes, non relié et sans couverture, inséré verticalement par le haut de l’emboîtage, dans lequel est inséré un livret relié (simple fil, trois points). Perpétuant la tradition de la photographie monochrome japonaise telle que pratiquée par les maîtres comme Daido Moriyama ou Shomei Tomatsu, Hajime Kimura signe ici une véritable merveille éditoriale. Initialement réalisé dans une édition d’artiste de 69 copies en 2015, le coffret est aujourd’hui édité à 450 exemplaires, et est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Ceiba Editions.

Continue reading

MICHAEL WOLF – PARIS

Michael Wolf (1954-2019) photographie les mégalopoles. Deux fois vainqueur du World Press Photo, il a notamment connu un grand succès pour ses clichés oppressant de façades de gigantesques immeubles résidentiels en Asie. Dans ce nouvel ouvrage publié par les éditions Five Continents, le photographe allemand pose son regard sur la capitale française. Comme il sait si bien le faire, il repère des éléments architecturaux caractéristiques du paysage visuel parisien afin de les immortaliser. Toits, cheminées et lumières rythment les images de leurs couleurs, de leurs formes et, surtout, de leurs volumes. L’univers visuel auquel il nous invite à participer conduit l’observateur à suivre du regard les lignes entrecoupées des murs et des gouttières, à s’attarder sur des détails qui ne sont pas toujours si apparents qu’on le penserait. Il nous incite enfin à imaginer le contexte environnemental et architectural qui donne un cadre à ces éléments strictement rectangulaires. L’impression de songe qui accompagne ce voyage dans un Paris vu depuis les toits se confirme dans la deuxième partie du livre. L’ombre des arbres y décore les façades de divers palais et façonne une poésie visuelle propice au dialogue intime où, en l’absence de toute présence humaine, nature et architecture parviennent à se fondre l’une dans l’autre. Ce très bel ouvrage de 76 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions italiennes Five Continents, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading