ART KANE

Les éditions Reel Art Press viennent de sortir la toute première monographie du photographe new-yorkais Art Kane (1925-1995). Durant les années 60 et 70, Kane s’est rapidement fait un nom en photographiant des portraits d’icônes du rock et du jazz, de la mode, du cinéma et de l’art contemporain tels que Bob Dylan, The Who, Jim Morrison, Keith Richards, Louis Armstrong, Andy Warhol… Mais le travail de l’artiste ne s’arrête pas là: il réalise également d’incroyables clichés de paysages, de scènes de vie et de nus. Sa vision est particulièrement novatrice pour l’époque. En effet, Kane est l’un des tous premiers adeptes de l’utra-grand-angulaire (fisheye) qu’il utilise fréquemment de près et sous des angles étranges, lui permettant de nombreuses expérimentations dans le domaine de la composition. Il utilise également des couleurs riches et très contrastées quand la majorités des photographes travaillent en noir et blanc. De son style unique et visionnaire se dégage une grande poésie et beaucoup d’humanité. Si le photographe a passé l’ensemble de sa carrière à travailler pour les meilleurs magazines de son époque (notamment Esquire et Seventeen Magazine dont il était le directeur créatif dès l’age de 26 ans), il n’a cependant jamais pris le temps ni l’effort de publier le moindre recueil sur son œuvre. C’est son fils, Jonathan Kane, qui décide de rendre hommage à son père en publiant ce somptueux volume de 320 pages, qui présente l’œuvre de l’extraordinaire photographe à travers 200 photographies. Le livre est maintenant disponible chez Reel Art Press ainsi que sur Amazon.fr et Amazon.com.