WALKER EVANS – DEPTH OF FIELD

Depth of Field présente dans tout ses détails la trajectoire de la carrière du grand photographe américain Walker Evans (1903-1975), à l’honneur durant l’édition 2015 des Rencontres d’Arles. Le livre retrace le développement complexe de son œuvre des années 30 aux années 70, depuis ses débuts brillants dans la photographie de rue, en passant par ses images iconiques de la Grande Dépression, jusqu’à ses derniers attachements pour la photographie couleur, et particulièrement le polaroid. Ses clichés des états du Sud des États-Unis durant la Grande Dépression ont fait sa renommée, mais le talent d’Evans ne se limite pas à cette période de l’histoire et l’ouvrage présente une incroyable variété de sujets et de lieux. Il fut en effet un expérimentateur particulièrement pointu de la notion de document et un photographe radical, quasi pré-conceptuel dans son approche de la photographie. Il est profondément un photographe moderne, indémodable, car intemporel. Publié par les éditions Prestel, Depth of Field permet au lecteur de suivre et de partager le développement de la vision artistique de Walker Evans à travers des séries d’images plus captivantes et poétiques les unes que les autres: scènes de rue, portraits d’employés d’usines, de fermiers, d’enfants, casses automobiles, objets de la vie quotidienne, corrosion sur les murs des maisons, etc. Le livre, qui accompagne une grande exposition itinérante de l’œuvre d’Evans (Allemagne, Atlanta, Vancouver), contient des essais d’amis proches tels que John T. Hill, Jerry L. Thompson, Alan Trachtenberg, ainsi que des commentaires de Dr Heinz Liesbrock, le directeur du Musée Josef Albers à Bottrop en Allemagne. Le recueil de 408 pages, indispensable pour tous les passionnés de photographie documentaire, est maintenant disponible sur le site des éditions Prestel ainsi que sur Amazon.fr et Amazon.com.