MIRON ZOWNIR – BERLIN NOIR

À l’occasion de la grande exposition que lui a récemment consacré la galerie Hardhitta à Cologne, les éditions Pogo Books publient un nouvel ouvrage de Miron Zownir, intitulé Berlin Noir. Avec ses clichés de paysages urbains et ses nombreux portraits, le photographe allemand y documente la mélancolie urbaine intemporelle et la vie sauvage de Berlin dans toutes ses facettes. Cette publication est également une rétrospective des photographies de Zownir, créées entre 1978 et 2016. Dans la fin des années 70, Berlin était plus que jamais le haut lieu des non-conformistes et des artistes en tout genre. Une oasis urbaine de l’inapproprié qui promettait un développent sans restriction. Les clichés de Miron Zownir réalisés à Berlin-Ouest documentent de façon drastique la douloureuse rébellion des punks, le manque de perspective sociales des décrocheurs, des toxicomanes, des travailleurs occasionnels et des sans-abris. Ses œuvres récentes, cependant, montrent également des épicuriens dans les clubs de la ville, le culte du corps de la célèbre Love Parade ou les événements sexuels commerciaux de la ville qui, à leur tour, témoignent d’une liberté apparemment sans aucune limite. Mais ici aussi, l’abstraction sombre du noir et blanc brise la surface et révèle l’évasion précipitée dans le plaisir et la douleur, la solitude dans la masse, un présage déprimant du lendemain. Une chose semble être immuable: Berlin est toujours la ville la plus convoitée par les freaks et les rejetés de la société du monde entier, et Miron Zownir a su leur prêter toute son attention. Ses portraits ne restent pas silencieux. Ils sont implacablement expressifs et remplis d’émotion, et créent un champ de force dans lequel les individus deviennent visibles avec leurs passions, dans des situations quotidiennes, des circonstances exceptionnelles et parfois plus noires que tout. Le livre de 232 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Pogo Books.