GRAFFITI STORIES

Cet Eté, Sète sera la capitale du graffiti en France !

A partir du 30 juin, l’exposition “Graffiti Stories” proposera une lecture non exhaustive du graffiti, comme un état des lieux trente ans après Taki 183, Cornbread, Cool Earl, Barbara et Eva 62…

Pour la partie “Le Graffiti Historique”, le Musée Paul Valéry de Sète et la Fondation Auberive présenteront la collection Speerstra, la crème du Old School américain. Depuis les années 80, Willem père et fils collectionnent les artistes du Graffiti sur toile, des oeuvres toutes de grand format, les writers s’essayant à ce nouveau support à la demande des galeries et y reproduisant les masterpieces qu’ils peignaient sur les murs et les trains. Cette collection unique en Europe n’a d’égale que celle de Sidney Janis, le galeriste du Pop Art américain. Elle recèle de trésors du early Graffiti et nous permet de découvrir les authentiques créateurs de la lettre (letter), devenus de véritables légendes urbaines. Pour tout ceux qui n’ont pas eu la chance de prendre le métro dans le New York des années 80, culte !

La collection Speerstra sera présentée au Musée Paul Valéry à Sète et à l’Abbaye d’Auberive, avec des oeuvres de: Blade, Blast, Henry Chalfant, Crash, Daze, Dondi, Futura, Keith Haring, Jonone, Noc, Quik, Rammellzee, Seen, Sharp, Zephyr.

Le MIAM, poursuivant son exploration de la création populaire contemporaine qui se développe à l’écart des courants artistiques traditionels, proposera à des artistes du Graffiti venus du monde entier de peindre les murs, le plafond et le sol, de l’Abbaye d’Auberive, afin d’y réaliser une gigantesque oeuvre d’art. “L’art Modeste sous les bombes” sera présentée au MIAM à Sète et “l’Abbaye sous les bombes” sera quant à elle présentée à Auberive. Les artistes invités sont les suivants: Alëxone (Paris), Esmaeil Bahrani (Téhéran), Dzus (Kaohsiung), David Ellis (New York), Maya Hayuk (New York), Jonone (Paris), Mist (Montpellier), Nunca (Sao Paulo), Reach (Taipei) et Zonenkinder (Mainz).