STEPHEN GILL – BEST BEFORE END

Le photographe anglais Stephen Gill, considéré par Martin Parr comme l’une des forces majeures de la photographie britannique, vient de publier un nouveau livre intitulé Best Before End. Ce dernier se compose d’une série de photos dont le développement a connu un processus particulier: en effet l’artiste a mélangé aux produits de laboratoire des boissons énergisantes (Red Bull, Monster, etc). Tous les clichés ont été réalisés autour du quartier d’Hackney, dans l’est londonnien, et se retrouvent altérés par cet élément perturbateur, ces boissons stimulantes et potentiellement dangereuses. Le résultat final est à la fois étrange et fascinant et représente une critique acerbe de la société occidentale et de son rendement toujours plus exigeant. Publié par Nobody Books en association avec Archive of Modern Conflict, ce sublime recueil de 72 pages (tous les exemplaires sont signés) est maintenant disponible online.