MIKE BRODIE – TONES OF DIRT AND BONE

Après l’énorme succès de sa première monographie publiée en 2013, A Period of Juvenile Prosperity, le photographe américain Mike Brodie revient avec un nouvel ouvrage intitulé Tones of Dirt and Bone. Ce dernier se compose de clichés réalisés à travers les États-Unis entre 2004 et 2006. Le photographe autodidacte réalise l’ensemble de ses prises de vue avec un Polaroid SX-70 qu’il trouva à l’arrière d’une voiture abandonnée, ce qui lui a rapidement valu le surnom de Polaroid Kidd. Le livre de 84 pages présente une sélection de paysages évocateurs et de portraits bouleversants, à la fois mélancoliques et troublants. Loin du rêve américain, Mike Brodie présente une toute autre réalité où la pauvreté et l’isolement sévissent de plein fouet. L’utilisation de la fameuse pellicule Time Zero offre un aspect encore plus mystérieux et poétique à l’ensemble de son travail. Dans les toutes dernières pages du livre, Brodie revient avec nostalgie sur son enfance et offre un constat lucide sur sa vie. Malgré la reconnaissance internationale et le succès incontesté de son œuvre en galerie, il décide en 2008 d’arrêter définitivement la photographie. Il se consacre désormais à sa grande passion: la mécanique ferroviaire à Oakland, en Californie. Tones of Dirt and Bones est donc probablement son tout dernier livre. Publié par Twin Palms Publishers dans une première édition limitée à 3000 exemplaires, le livre est dès maintenant disponible sur Amazon.fr et Amazon.com.