ANDREW MIKSYS – TULIPS

Après le succès de Disko où il présentait des clichés de discothèques de villages lituaniens, Andrew Miksys revient aujourd’hui avec un nouvel ouvrage auto-publié, intitulé Tulips. Cette nouvelle série du photographe américain sur la Biélorussie a débuté en 2010, lors d’un séjour dans le pays pour immortaliser les meilleurs moments du jour de la Victoire, jour férié célébrant le triomphe des troupes soviétiques sur l’Allemagne nazie. Des tulipes rouges – symbole soviétique du printemps et du renouveau – tapissent les rues et sont offertes aux vétérans. Bordée à l’ouest par la Pologne, au nord par la Lettonie et la Lituanie, à l’est par la Russie et au sud par l’Ukraine, la Biélorussie est tiraillé entre Orient et Occident. Le pays est accusé d’être une dictature et est parfois considéré comme étant le dernier régime du genre en Europe, n’ayant pas connu dans les années 1990 la vague de démocratisation des pays d’Europe centrale et orientale après l’effondrement de l’URSS. Bien que les fêtes nationales traditionnelles aient servi de toile de fond à son projet, Miksys a su s’écarter de la route culturelle officielle pour chercher quelque-chose de plus personnel à travers ses clichés et présenter sa vision si particulière de la Biélorussie et de ses habitants, entre respect des traditions et désir de modernité. Chaque année, le photographe reprends la direction de la Biélorussie, afin de capturer l’essence d’événements qui semblent à première vue désuets, mais qui en disent bien plus sur le pays qu’on ne pourrait le croire. Le livre de 164 pages est une grande réussite et plus qu’un simple catalogue de photographies Andrew Miksys le considère comme un véritable objet d’art. Publié en édition limitée à 1000 exemplaires, Tulips est maintenant disponible dans la boutique en ligne du photographe.