GIULIO DI STURCO – GANGA MA

Publié par les éditions britanniques Gost Books, Ganga Ma est le résultat d’un voyage photographique de dix ans le long du Gange par Giulio Di Sturco. Le photographe italien documente les effets de la pollution, de l’industrialisation et du changement climatique. Le projet suit le fleuve sur plus de 4000 km, de sa source dans l’Himalaya en Inde jusqu’à son delta dans la baie du Bengale au Bangladesh. Di Sturco explique: « Le personnage principal de mon histoire est une entité non humaine : une rivière. J’ai décidé de la traiter comme un être humain et de créer un flux qui documenterait la rivière comme si je documentais la vie d’une personne. J’ai pensé qu’il était significatif qu’en 2017, Mère Ganga ait été reconnue comme une entité vivante par la Haute Cour de l’Etat d’Uttarakhand. » Lorsque que le photographe commence à documenter le Gange en 2007, le fleuve est au bord d’une crise humanitaire et d’un désastre écologique, devenant ainsi une métaphore de l’approche conflictuelle de l’homme face à la nature, à la fois vénérée et profanée. L’utilisation du moyen format lui a permis de ralentir les choses, de se rapprocher de ses sujets et d’obtenir un haut niveau de détail et de précision des couleurs. Les clichés du livre combinent une réponse esthétique et picturale au teint et à l’atmosphère du Gange avec des éléments du détachement observationnel de la photographie documentaire. Les perspectives des vues panoramiques du livre montrent les structures construites par l’homme telles que les ponts ou l’architecture illégale d’extraction de sable, et font écho à la tradition de la peinture épique de paysage. Ces images sont combinées à des photographies prises sur les rives du fleuve, illustrant les effets de l’industrialisation à l’échelle humaine. Le livre de 136 pages comprend des textes de l’auteure et militante écologiste, le Dr Vandana Shiva, et du conservateur Eimear Martin. Il est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Gost Books, ainsi que sur Amazon.com.