MIKE KELLEY – TIMELESS PAINTING

Au cours de ses quatre décennies de carrière, Mike Kelley (1954-2012) a produit une œuvre particulièrement hétéroclite dans toute une gamme de médias, mêlant ce qu’on appelle la haute culture et la basse culture, critiquant les conventions esthétiques dominantes et combinant les notions traditionnelles du sacré et du profane. À l’occasion de sa récente exposition Timeless Painting, organisée par la galerie new-yorkaise Hauser & Wirth en collaboration avec la Fondation Mike Kelley pour les arts, les éditions Hauser & Wirth Publishers publient un catalogue qui présente les peintures de différentes séries créées sur une période de 15 ans, entre 1994 et 2009, mettant en lumière l’ampleur de l’engagement de l’artiste dans le domaine de la peinture. Organisée par la conservatrice Jenelle Porter, l’exposition tire son titre et son point de départ conceptuel de la série qui a donné naissance à de nombreuses œuvres exposées, et dont “l’approche compositionnelle”, a déclaré Kelley, “doit être lue en dehors de l’influence du développement esthétique historique”. On retrouve dans l’ouvrage des œuvres telles que The Thirteen Seasons (Heavy on the Winter), une série de peintures de forme ovale sur bois ; Timeless Painting, qui a marqué le retour de l’artiste à la peinture en couleur, et qu’il a décrit comme “des décollages maniéristes de la théorie compositionnelle de Hans Hofmann du “pousser et tirer”” ; la série Horizontal Tracking Shots, ainsi que des œuvres réalisées dans le cadre de ses ambitieuses et vastes Extracurricular Activity Projective Reconstructions, une série liée à l’œuvre Educational Complex. L’installation multimédia Profondeurs Vertes de Kelley, son ode aux peintures influentes de la collection du Detroit Institute of Arts qui l’ont captivé dans sa jeunesse, est également présentée. La publication comprend des textes de divers artistes visuels contemporains qui réagissent à l’œuvre de Kelley : Edgar Arceneaux, Carroll Dunham, Daniel Guzmán, Richard Hawkins, Jay Heikes, Jamian Juliano-Villani, Mary Reid Kelley, Christina Quarles et enfin Laurie Simmons. Le livre de 200 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Hauser & Wirth Publishers, ainsi que sur Amazon.com.

Photos: Ed Park
Courtesy Hauser & Wirth Publishers