NOBUYOSHI ARAKI – THE ARAKI EFFECT

Nobuyoshi Araki, né à Tokyo en 1940, a publié au cours de sa carrière plus de cinq cents livres de photographies, ce qui fait de cet artiste le plus prolifique des photographes. Sa notoriété mondiale a souvent reposé sur l’érotisme de son art, et notamment sur les séries sulfureuses consacrées à l’art du kinbaku (bondage japonais né de l’art martial traditionnel du ligotage, le hojojutsu). Avec les photographes américains Nan Goldin et Larry Clark et le photographe ukrainien Boris Mikhailov, Araki est considéré comme l’un des pionniers de la photographie intime et subjective. Son œuvre suscite de vives émotions et polarise les spectateurs – tout comme ce fut le cas au Japon lorsqu’elle est apparue pour la première fois. L’approche artistique d’Araki a toujours défié les normes sociales japonaises avec ses représentations intimes, graphiques et parfois provocatrices de la sexualité et de la société dysfonctionnelle de son pays. Publié par les éditions italiennes Skira, The Araki Effect offre un vaste aperçu de sa carrière: de sa première série de 1963-65, Satchin and His Brother Mabo, à Subway of Love, une grande collection d’images prises dans le métro de Tokyo entre 1963 et 1972, année où il a également réalisé Autumn in Tokyo, qui retrace l’automne qu’il a passé à errer dans la ville au crépuscule. Suivent Sentimental Night in Kyoto, moins connu que le célèbre Sentimental Journey, deux hommages à sa femme, Yoko ; Balcon of Love, Death Reality, Tokyo Diary de 2017, et l’une de ses dernières séries, Araki’s Paradise de 2019. Ce très beau livre de 200 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Skira, ainsi que sur Amazon.com.