MATT STUART – INTO THE FIRE

Membre de la célèbre agence Magnum Photos depuis 2016, Matt Stuart capture des bribes de la vie londonienne qui montrent à quel point la vie urbaine peut être étonnante. Les images du photographe britannique sont pleines d’astucieuses juxtapositions de comédie, d’esprit et de moments magistralement minutés, coupant à travers le bruit urbain, les flux et les reflux du trafic humain pour révéler des moments pleins d’esprit, de tendresse et de magie qui disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus. Après le succès de sa première monographie (All That Life Can Afford – 2016), les éditions britanniques Setanta Books publient aujourd’hui le nouvel ouvrage du photographe, intitulé Into the Fire. Le livre documente la vie quotidienne des personnes vivant à Slab City, une communauté indépendante et isolée, installée sur une ancienne base militaire dans le désert de Sonoran, juste au nord de la frontière mexicaine. Elle abrite des voyageurs, des passionnés de chiens, des voleurs, des vétérans de l’armée, des artistes et des inventeurs. Sa population compte des milliers de personnes en hiver, et en été, lorsque les températures peuvent dépasser 49°C, elle se réduit à quelques centaines. Les véritables “slabbers” sont les personnes qui ont réussi à survivre à deux étés. Ce sont les personnes que Stuart a rencontrées et photographiées. C’est un monde où les gens construisent des bunkers couverts de terre pour vivre, et se baignent dans les sources boueuses du désert, où les pneus sont utilisés comme guirlandes décoratives… Si Slab City peut apparaître pour beaucoup comme un véritable bidonville américain, il est également un petit paradis pour les adeptes de la débrouillardise. Derrière l’image de violence qui est véhiculée par un grand nombre de voyageurs, se cache en fait une tout autre réalité, celle d’une communauté qui s’organise et apprivoise cet espace désertique. Into the Fire laisse apparaître Slab City comme un lieu où tout est possible, le pire comme le meilleur. Et c’est là tout le paradoxe et tout l’intérêt de l’endroit. Aux yeux des personnes de l’extérieur, c’est un taudis où règnent la criminalité et l’insalubrité. Pour ceux qui y résident, c’est une oasis de liberté, un lieu de rencontres improbables, un lieu de totale indépendance. Le livre de 100 pages, publié dans une édition limitée à 1000 exemplaires avec deux couvertures différentes, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Setanta Books.