ALBARRAN CABRERA – PARAJOS

Depuis plusieurs années, le duo d’artistes de Barcelone Angel Albarrán et Anna Cabrera sont les imprimeurs privilégiés des musées et de certains photographes de renommée mondiale. Récemment, ils ont développé leur propre activité artistique, en expérimentant entre techniques d’impression modernes et traditionnelles, et en exposant dans le monde entier. En plus de maîtriser les techniques artisanales telles que les tirages platine et les cyanotypes, ils ont développé une technologie d’impression unique : imprimer des photographies avec des pigments sur du papier japonais fin, qui est ensuite placé sur une feuille d’or, imprégnant les images d’une qualité hors du commun. Dans Pájaros, nouvel ouvrage publié par les éditions Editorial RM, l’univers poétique des deux photographes espagnols est présenté au fil d’un voyage onirique au pays des oiseaux. Le temps, la mémoire, la beauté sont des thèmes qui traversent toute leur oeuvre. “Nous cherchons à expérimenter la beauté de la découverte”, précisent-ils. Entre réel et illusion, l’image interroge notre rapport au monde tangible. “La photographie nous aide à comprendre la réalité, les images sont comme des notes visuelles dans un carnet.” Chaque image est comme une histoire arrêtée. Ses nuances chromatiques, nous immergent dans la couleur. L’image se fait vibration sensible. Pour la collection Des Oiseaux dont c’est le 7e titre, le duo a réalisé des photographies spécialement pour le livre. La beauté de l’éphémère, une certaine mélancolie mais aussi la fragilité de l’instant saisi par l’objectif se révèlent au fil d’images en couleurs mordorées ou en monochrome. Les oiseaux semblent tout droit sortis de contes fantastiques; ils prennent leur envol sur des surfaces miroitantes, se dispersent parmi de sombres frondaisons. Les cadrages serrés soulignent leur présence physique. Les oiseaux deviennent presque abstraits. Cou souple bicolore d’un couple de cygnes, bec immaculé d’une poule d’eau d’un noir lustré, ailes de palombes déployées auxalba pennes argentées, plumes de paon au somptueux tombé : le jeu formel des formes sert de contrepoint à la saturation des couleurs. Cabrera et Albarrán laissent l’interprétation de leurs images à la mémoire du spectateur, s’inscrivant dans la démarche de Joan Miró, qui dans son tableau Bird in Space, donne une représentation minimale de l’oiseau, à travers des points ou des ombres, pour laisser voler notre imagination. Le livre de 96 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions espagnoles Editorial RM.