COCO CAPITÁN – NAÏVY

Très tôt engagée dans l’univers de la mode et du luxe (fidèle collaboratrice de Gucci), Coco Capitán acquiert rapidement une notoriété internationale en tant que photographe de mode, secteur avec lequel elle collabore, non sans humour et dérision, pour de nombreuses marques de luxe. Mais son travail est beaucoup plus vaste : à seulement 29 ans, Coco Capitán est une artiste déjà accomplie qui allie la photographie, la peinture et les performances à un travail éditorial constitué de slogans et d’aphorismes. À l’occasion de sa première exposition personnelle à Londres, la galerie Maximillian William en collaboration avec InOtherWords publie Naïvy, très beau catalogue de la rétrospective. On y découvre dans celui-li les peintures, les photographies à grande échelle et les objets trouvés embellis par l’artiste espagnole, qui élargissent les possibilités visuelles offertes par la contemplation d’un vêtement emblématique : le costume de marin. Accompagné d’un nouveau texte de la conservatrice et écrivaine Charlotte Eytan, le livre documente et développe les explorations de Capitán sur l’aventure et l’appartenance à travers son collectif imaginaire : the lost naïvy. L’artiste pluridisciplinaire explore les liens forts qu’elle entretient avec la mer en établissant un lien entre sa fascination pour la voile, les uniformes marins et la Méditerranée. Conçu par OK-RM, le livre est conceptualisé comme un recueil d’archives, la couverture extérieure représentant une reliure de bibliothèque qui englobe la publication discrète montée à l’intérieur. La couverture extérieure est quant à elle ornée d’une sélection d’autocollants, rendant chaque livre unique. L’ouvrage de 40 pages, publié dans une édition limitée à 750 exemplaires avec 5 couvertures différentes, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Maximillian William.