MERNET LARSEN – MONOGRAPH

Publiée par les éditions allemandes Kerber Verlag, Mernet Larsen est la nouvelle monographie publiée sur l’artiste américaine qui a récemment été redécouverte par le monde de l’art comme une voix importante dans la “vaste conversation, peut-être mondiale, sur la façon de représenter la vie moderne en trois dimensions sur des surfaces bidimensionnelles”, comme l’explique Roberta Smith dans le New York Times. Depuis plus de soixante ans, Larsen s’amuse à manipuler la perspective dans ses tableaux pour révéler les récits troublants et humoristiques qui sous-tendent des situations ordinaires. Ses oeuvres ne ressemblent à celles d’aucun autre peintre. Elles constituent un monde complet et, à cet égard, appartiennent à la tradition artistique dont font partie Giorgio de Chirico et René Magritte. Des découpes de papier calque sont utilisées sur toute la toile, ce qui confère à ses œuvres un aspect construit. Elle recherche des solutions spatiales radicales, délaissant la perspective conventionnelle à point unique au profit de la perspective parallèle, de la perspective inversée et de fusions excentriques, apparemment improvisées mais rigoureusement étudiées, de différents systèmes au sein d’une même œuvre. En déstabilisant l’emplacement du spectateur, parfois jusqu’à provoquer le vertige, l’artiste nous oblige à appréhender, plutôt qu’à simplement voir, la situation. La conservatrice Veronica Roberts dit de l’œuvre de Larsen que “les sujets et les scénarios qu’elle dépeint sont typiquement banals : des amis réunis en conversation, un couple lisant au lit et des réunions de professeurs. Cependant, grâce à ces mouvements de composition inattendus, elle transforme ces moments prosaïques en drames psychologiques qui font allusion aux bouleversements, aux perturbations et à la peur qui remplissent nos vies”. Cette vaste monographie, richement illustrée, présente des œuvres de toutes les étapes de la carrière de Mernet Larsen, ainsi qu’un entretien avec l’artiste par Hans Ulrich Obrist et des essais des commissaires Susan Thompson et Veronica Roberts. Le livre de 188 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Kerber Verlag ainsi que sur Amazon.com.