JULIE POLY – UKRZALIZNYTSIA

Yulia Polyashchenko (née en 1986 en Ukraine) est une photographe basée à Kiev qui utilise le nom artistique de Julie Poly. Elle est particulièrement connue pour ses éditoriaux dans les magazines ukrainiens Vogue et Harper’s Bazaar, entre autres magazines de mode. Mais pour sa dernière monographie publiée par les éditions britanniques DITTO, Ukrzaliznytsia (du nom de la seule société de transport ferroviaire en Ukraine), elle aborde un tout autre sujet : son expérience personnelle de conductrice de train. Après l’obtention de son diplôme de l’université ferroviaire de Kharkiv, Yulia passa tout l’été à voyager à travers le pays. Elle a notamment emprunté les lignes entre Kharkiv, Ivano-Frankivsk, Lviv, Truskavets et la région de Kiev. En chemin, elle a photographié les personnalités uniques et les stéréotypes des passagers ukrainiens que l’on peut trouver à bord. Les notions d’espace personnel et de vie privée n’existent pratiquement pas à l’intérieur du train. Au contraire, les passagers profitent du confort, même s’il s’agit simplement de s’asseoir en sous-vêtements dans la cabine. Un confort qui se situe parfois à la limite de la banalité et de la sensualité. Les photographies de Poly se situent donc à l’intersection de la mode, de l’érotisme et de l’esthétique est-européenne, soulignant l’atmosphère grotesque de ces voyages en train. Aussi curieux que cela puisse paraître, les personnages photographiés sont basés sur les souvenirs réels de Poly. Dans le livre, elle combine des images purement documentaires et des images particulièrement stylisées pour réfléchir à ses expériences personnelles lors des voyages en train. La frontière entre la réalité et la fiction est ainsi brouillée, rendant le spectateur confus quant à ce qu’il voit et ce qui est authentique ou non. À travers le langage visuel innovant et ludique de Poly, nous sommes témoins de l’histoire et de la culture ukrainiennes uniques en leur genre. Le faux documentaire Ukrzaliznytsia nous permet ainsi de devenir des privilégiés et de vivre le voyage ukrainien par nous-mêmes. L’ouvrage de 224 pages, publié dans une édition limitée à 1000 exemplaires, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions DITTO.