MIKE SMITH – STREETS OF BOSTON

Après un incident malheureux dans les rues de Boston en 1976, qui lui a occasionné une blessure à la tête de la part d’un homme en colère d’avoir été pris en photo, le photographe américain Mike Smith a alors troqué son petit appareil photo passe-partout, un Leica 35 mm, pour un Linhof Press 23 nettement plus volumineux et a alors commencé un travail photographique plus intime, délaissant la photographie de rue, pour figer des portraits des habitants de Boston. Il a ainsi dressé un inventaire détaillé des personnes croisées au hasard des rues de Boston, cultivant toujours une approche inclusive, sans jugement aucun, et directe. Son nouvel appareil, plus volumineux que son petit Leica, a finalement été un atout dans sa démarche, les gens se prêtant plus facilement au jeu. “Le moteur de ce travail, avant tout, explique Mike Smith, était mon adhésion sans réserve aucune à la photographie comme mode de vie. En tant que vétéran de la guerre du Vietnam (où j’ai découvert le médium pour la première fois) à l’âge de vingt ans, pour la première fois, j’ai compris que j’avais un avenir à poursuivre dans ce domaine.” Publié par les éditions britanniques Stanley / Barker, Streets of Boston présente les déambulations dans les rues de Boston, entre 1975 et 1978, documentées par une centaine de clichés en noir et blanc sublimes, dont principalement des portraits, qui à eux seuls laissent cours à l’imagination véhiculant des histoires vécues ou imaginées. Le livre de 123 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Stanley / Barker.