RICHARD ROTHMAN – TOWN OF C

Le photographe new-yorkais Richard Rothman a passé une décennie à capturer la vie et le paysage dans une ville du Colorado à 5 000 pieds au-dessus du niveau de la mer. Pour souligner son caractère archétypal, il n’identifie le lieu que par son initiale: C. Publié par les éditions britanniques Stanley / Barker, Town of C est une méditation photographique sur ce qui se cache sous la surface troublante de la culture américaine, abordée par le prisme d’une petite ville des montagnes Rocheuses dans le sud du Colorado. Ancré dans la tradition des livres de photographie socialement critiques qui ont pris l’Amérique pour sujet – American Photographs de Walker Evans, The Americans de Robert Frank et What We Bought de Robert Adams, entre autres – Town of C englobe et développe le thème américain, suscitant de nombreuses réflexions sur l’environnement au sens large. L’expérience américaine, de plus en plus dystopique, est placée dans le contexte plus large de notre présence perturbée dans le monde. Le livre, qui ressemble à un roman et qui est un récit visuel soutenu, tente de pénétrer et de révéler le cœur d’une petite ville et, par extension, la culture dont elle est issue et la vie des personnes qui ont façonné cette culture et qui sont à leur tour façonnées par elle. Les portraits multiples et variés couvrent plusieurs générations et classes sociales, des enfants aux personnes âgées, des sans-abri aux plus fortunés. Ils témoignent de la lutte pour la survie et l’ascension, et attestent d’une quête éternelle de désirs non satisfaits qui alimentent l’interaction humaine de manière imprévisible. La nature tragique de la condition humaine, explorée dans les portraits, les nus et les paysages altérés de C, est mise en parallèle avec la beauté ravissante d’un monde naturel en voie de disparition, toujours capable de susciter la crainte, l’émerveillement et le respect de la vie. Le livre de 164 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Stanley / Barker.