PETER SAUL – POP FUNK BAD PAINTING AND MORE

À l’occasion de la grande rétrospective de l’œuvre de Peter Saul aux Abattoirs de Toulouse (du 20 septembre au 26 janvier 2020), la première consacrée à l’artiste pop en France depuis 1999, un très beau catalogue bilingue anglais/français a été édité par les éditions allemandes Hatje Cantz. L’artiste californien de 85 ans mélange avec humour Pop Art, Surréalisme, Expressionnisme Abstrait, culture funk de San Francisco et univers du cartoon. Ses toiles aux couleurs criardes, au dessin trash, portent un regard caustique sur la société de consommation et ses valeurs, sur les idoles planétaires (Superman), sur l’impérialisme américain (la guerre du Vietnam, la geôle d’Abu Ghraib), les inégalités sociales et la violence urbaine. Influencé par la bande dessinée et les graffitis, Saul développe une thématique violente, pornographique, scatologique et drôle dans un style qu’on dit (à tort) bâclé. Son œuvre est une fête de l’esprit et des sens que Dali lui-même appréciait. Cette figure majeure de l’underground américain, maître de la peinture de la satire et du sacrilège, met en lumière la face sombre du rêve américain. Le catalogue Pop, Funk, Bad Painting, and More couvre ainsi toute la carrière de Peter Saul depuis la fin des années 1950 jusqu’à aujourd’hui et rassemble avec une ampleur inédite près de quatre-vingt œuvres (peintures, arts graphiques, etc.), pour certaines inédites, ainsi qu’un ensemble d’archives. Le livre de 224 pages, comprenant des textes de John Yau, Annebelle Ténèze et de l’artiste lui-même, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Hatje Cantz, ainsi que sur Amazon.com.