RATS – S/S 2020 COLLECTION LOOKBOOK

La marque japonaise Rats vient de présenter le lookbook de sa nouvelle collection Spring/Summer 2020. Une fois de plus inspirée par l’univers de la moto, cette dernière se compose de vestes, chemises, jeans, hoodies, tee-shirts, ainsi que de nombreux accessoires et bijoux.

Continue reading

 

WTAPS – S/S 2020 COLLECTION LOOKBOOK

Wtaps vient de dévoiler le lookbook de sa nouvelle collection Spring/Summer 2020. La marque japonaise fondée par Tetsu “Tet” Nishiyama propose une fois de plus de très belles pièces inspirées par l’esthétique militaire: vestes, chemises, sweatshirts, pantalons, short pants, accessoires, etc.

Continue reading

 

KATE BELLM – AMOR

Les éditions allemandes Hatje Cantz publient aujourd’hui Amor, le nouvel ouvrage de la photographe d’origine londonienne Kate Bellm. Au cours des dernières années, Bellm a photographié pour des magazines comme GQ, Vogue, Wonderland, Playboy, Interview et 032c, ainsi que pour des marques comme Gucci, Adidas et Audi. Ce très bel ouvrage est l’aboutissement d’une dizaine d’années de voyages en compagnie d’amis et d’amants, se baignant, s’embrassant ou encore faisant du skate. La photographie épurée et atmosphérique de Bellm séduit et attire le spectateur dans un paradis psychédélique issu d’un autre monde – avec des paysages colorés décalés, des cactus fous, des vues brumeuses et chaudes, des palmiers vacillants et des formes rocheuses colossales. Ses magnifiques nus construisent des récits enivrants qui dégagent une alchimie à la fois romantique et bohème. S’inspirant de l’œuvre d’Helmut Newton, Bellm dépeint la féminité avec fascination, alliant élégance, sexualité et autonomisation des femmes. Parmi ses amis et ses amants, l’artiste trouve ses modèles et ses muses, ce qui lui permet de travailler avec spontanéité et aisance, et lui confère le charme de la liberté de la jeunesse. À propos de ses modèles, la photographe déclare: “Nous avons un lien profond ainsi qu’un niveau de confiance mutuelle qui permet d’obtenir des clichés plus risqués ou plus aventureux. Sans le courage de mes modèles, la plupart de mes prises de vue n’auraient pas lieu. Surtout lorsque les filles courent nues sur une montagne ou plongent au fond de l’océan pour mes photos.” Sa maîtrise innovante de pellicules non traitées, en utilisant des techniques organiques telles que les filtres de lentilles, les fuites de lumière ou même les gouttelettes d’eau de mer, offre un résultat unique en son genre. Chaque image entraîne ainsi le lecteur dans un nouveau voyage ou une nouvelle aventure ensoleillée. Le livre de 192 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Hatje Cantz, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

 

SPELLBOUND – S/S 2020 COLLECTION LOOKBOOK

Spellbound vient de présenter le lookbook de sa nouvelle collection Spring/Summer 2020. La marque japonaise continue de fabriquer l’ensemble de ses pièces à Kojima au Japon, dans des matières nobles. Elle puise son inspiration de l’esthétique militaire, du workwear et de l’outdoor wear en proposant des silhouettes et des designs modernes. On découvre pour cette saison quelques nouvelles pièces: vestes, chemises, tee-shirts, jeans, pantalons, chapeaux, casquettes, bonnets, etc.

Continue reading

 

MARCIA RESNICK – RE-VISIONS

Artiste et photographe, figure de l’avant-garde de Downtown New York, Marcia Resnick (née en 1950 à Brooklyn) documente les communautés artistiques new-yorkaises depuis plus d’un demi-siècle. Les éditions suisses Edition Patrick Frey publient aujourd’hui la réédition de son livre iconique, Re-visions, sorti en 1978 et encensé à l’époque par Allen Ginsberg, Andy Warhol, William S. Burroughs et Lydia Lunch. L’ouvrage se compose d’une série de 48 photographies noir et blanc constituant un récit autobiographique qui met en scène l’adolescence féminine. En 1975, alors qu’elle conduisait sa voiture à Manhattan, Marcia Resnick s’est trouvée impliquée dans un accident de voiture et toute sa vie est passée devant elle. Quand elle s’est réveillée à l’hôpital, elle a commencé à penser à son passé. Elle a commencé à écrire des idées et à dessiner des images en considérant sa vie jusqu’à présent, en vue de la création d’un nouveau projet. En 1978 sort son livre autobiographique Re-visions, poignant et ironique, composé de photographies mises en scène. Ce livre est un ensemble de revisualisations de mémoires, souvent révisées pour augmenter l’ironie et l’humour de la condition humaine. Les mots et les images sont tout aussi importants: ils se nourrissent les uns des autres en travaillant de concert ou en discorde pour former le récit. Andy Warhol l’appelait «Bad», alors qu’Allen Ginsberg parlait lui de «Sharp… for a girl.» Aujourd’hui, 41 ans plus tard, Lydia Lunch, amie de longue date, rend hommage à la deuxième édition de Re-visions: “qui murmure dans des tons mystérieux prédisant la perversion délicieuse d’une adolescence naissante.” Resnick explique: “En réalisant Re-visions, j’ai beaucoup appris sur les femmes, et sur moi-même. J’ai découvert des femmes indépendantes, créatives, qui évoluaient dans un monde « d’homme ». Chaque femme que j’ai photographiée m’a appris quelque chose. Chacune des artistes féminines, écrivaines, musiciennes, danseuses ou pionnières sexuelles que j’ai photographiées avait un talent et une vision à part.” Ce très beau livre introspectif de 104 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Edition Patrick Frey, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading