ARNAUD MONTAGARD – THE ROAD NOT TAKEN

Arnaud Montagard est un jeune photographe originaire de Nancy, qui vit et travaille à Brooklyn depuis 2013, et qui s’est rapidement spécialisé dans la photographie de rue. Plébiscité sur le net et les réseaux sociaux (@arnaudmontagard), et reconnu par le milieu avec plusieurs trophées remportés dont notamment celui d’un concours national, le photographe continue de voyager à travers le monde afin de capturer l’énergie et la vie d’autres lieux. Travaillant beaucoup sur la lumière, jouant d’une grammaire esthétique maitrisée, sa nouvelle monographie,The Road Not Taken, publié par les éditions britanniques Setanta Books, est un voyage au cœur de l’Amérique profonde. Elle incarne les icônes américaines de notre imaginaire collectif. De la country de Johnny Cash aux lumières de Saul Leiter, les ambiances sublimées par le peintre Edward Hopper aux clichés de Stephen Shore et William Eggleston, le livre est un hommage à ces artistes qui ont façonné le mythe américain. Des enseignes commerciales dans des polices de caractères dépassées. Vieux motels, restaurants, stations d’essence rurales. Des voitures dont la carrosserie s’étire en longueur et en hauteur comme la route pour laquelle elles ont été construites… Montagard déclare à propos de l’ouvrage: « J’aime le fait que l’on puisse se demander à quelle période la photo a été prise. On y retrouve une sorte d’intemporalité et surtout une invitation à la décélération. Au cours de la réalisation de ce projet, j’ai commencé à photographier en numérique. Puis, petit à petit, je me suis mis au moyen format argentique, j’apprenais à prendre le temps. » Publié dans une édition limitée à 750 exemplaires, The Road Not Taken (avec sa préface signée Leah Ollman du Los Angeles Times) est actuellement en rupture de stock sur la boutique en ligne des éditions Setanta Books. Quelques copies en édition limitée de ce superbe ouvrage seront disponibles en fin d’année (plus d’informations sur cette page).

Continue reading

 

VISVIM – F/W 2020 COLLECTION LOOKBOOK

Visvim présente aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2020. La marque d’Hiroki Nakamura propose cette saison une grande variété de vêtements, une fois de plus inspirés par l’esthétique americana et la culture amérindienne et nippone: vestes, pullovers, hoodies, tee-shirts, pantalons, chapeaux, accessoires, etc. Le lookbook permet également d’apercevoir quelques-uns des nouveaux modèles de chaussures et de baskets conçus par le label japonais.

Continue reading

 

YSTRDY’S TMRRW – F/W 2020 COLLECTION LOOKBOOK

Fondé en 2017, YSTRDY’S TMRRW fusionne des éléments du vintage, du streetwear et de la haute couture, pour aboutir à une silhouette à la fois nostalgique et novatrice. Elle est l’une des nouvelles marques les plus prometteuses et les plus en vogue de Tokyo. On découvre aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2020, qui se compose de très belles pièces entièrement conçues au Japon: vestes, pullovers, sweatshirts, tee-shirts, chemises, pantalons, casquettes, accessoires, etc.

Continue reading

 

MAGNUM SQUARE PRINT SALE 2020 – SOLIDARITY

La nouvelle Magnum Square Print Sale ‘Solidarity’, en partenariat avec Vogue, se déroule du lundi 27 juillet au dimanche 2 août 2020. Chaque photographe participant offre sa propre interprétation du thème. La vente comprend plus de 120 tirages réalisés par certains des plus grands photographes de notre époque. Les tirages, 15,2×15,2cm, de qualité muséale, signés ou tamponnés par l’estate, sont en vente pour 7 jours seulement, à $100 sur le site shop.magnumphotos.com. Les photographes de l’agence Magnum et Vogue feront tous deux don de 50 % de leurs recettes à la NAACP.

Continue reading

 

RICK MCCLOSKEY – VAN NUYS BLVD 1972

Les éditions suisses Sturm & Drang publient aujourd’hui Van Nuys Bld 1972, la nouvelle monographie du photographe américain Rick McCloskey. À l’été 1972, celui-ci a immortalisé l’ambiance de Van Nuys Boulevard en noir et blanc. Dans la chaleureuse vallée de San Fernando, une banlieue de Los Angeles, le mercredi soir était la “Cruise Night”, un rassemblement de jeunes et de leurs voitures entre Ventura Boulevard au sud et Sherman Way au nord, un amalgame de styles et modes de vie, d’automobiles – d’occasion et neuves – et de “looks” très différents. Il y avait des “tribus” d’enfants de vans – surtout des surfeurs – des lowriders, des muscle cars, des voitures de courses, des propriétaires de Volkswagen, et bien sûr des milliers de jeunes. L’idée du “rétro” était également arrivée, certains jeunes imitant le look et le style des années 50. C’était un endroit formidable pour voir et être vu, et aussi pour montrer son véhicule. Les photos de McCloskey offrent une représentation fascinante de la jeunesse qui venait d’aussi loin que Santa Barbara, du comté d’Orange ou du sud de la Californie, mais aussi de la culture américaine typique de l’époque. En réalisant ces images, le photographe s’est attaché à représenter les jeunes, leurs voitures et les décors iconiques en arrière-plan. McCloskey explique: “Aujourd’hui, les jeunes n’ont plus rien de semblable à ces anciens endroits, où tant de gens pouvaient profiter du moment présent, ensemble. Comme la lumière des étoiles qui s’échappent encore d’un monde aujourd’hui disparu, ces images sont tout ce qu’il nous reste”. Au début des années 1980, la “Cruise Night” avait pratiquement disparu sur Van Nuys Boulevard, en raison des nuisances qu’elle engendrait, marquant la fin d’une époque unique. Le livre de 132 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Sturm & Drang.

Continue reading

 

RICHARD PRINCE – COWBOY

Au milieu des années 1970, Richard Prince était un jeune peintre qui travaillait chez Time Inc. où il découpait des textes pour les rédacteurs de magazines. Après avoir retiré les articles, il se retrouvait avec des publicités : des photos sur papier glacé de marchandises, de modèles et d’autres objets de désir. C’est à ce moment qu’il commence à re-photographier les publicités, les recadrant et les agrandissant, et vendant les œuvres d’art comme s’il s’agissait des siennes. L’artiste américain connu alors un succès retentissant dans le monde de l’art, provoquant des poursuites judiciaires et établissant par la même occasion de nombreux records de ventes aux enchères pour la photographie contemporaine. Les éditions britanniques Prestel publient aujourd’hui Cowboy, la nouvelle monographie de Richard Prince. Ce livre montre comment Prince a puisé dans la mythologie de l’Ouest américain à travers l’œuvre qu’il a produite au cours des quatre dernières décennies. Il a accordé une attention particulière au motif du cowboy, un symbole américain, souvent représenté dans les publicités pour les cigarettes Marlboro. Cette série est, sans nul doute, la clef de voûte de l’œuvre de Richard Prince : la déconstruction d’un mythe américain qui va des pionniers du passé au président sortant de l’époque, Ronald Reagan. Chaque œuvre est une copie (la photographie) d’une copie (la publicité) d’un mythe (le cowboy). Prince en fait un commentaire incisif sur notre culture, pour laquelle l’image est plus attrayante que la vie réelle, étrange quête, selon lui, de « ce qui s’approche le plus de la réalité ». Chaque chapitre de l’ouvrage contient une brève introduction, suivie d’une œuvre de Prince, et se termine par un ensemble de documents qui aident à contextualiser son œuvre. Défiant une fois de plus les limites conventionnelles de la photographie, Prince relance le débat qu’il a suscité il y a quarante ans à travers sa vision des cow-boys et de l’Ouest américain. Ce superbe livre de 484 pages est maintenant disponible dans les meilleures librairies, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading