BLEU DE CHAUFFE – F/W 2019 COLLECTION LOOKBOOK

Bleu de Chauffe nous présente aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2019, entièrement fabriquée en France par des artisans. La marque parisienne continue de revisiter les sacs de métiers traditionnels en cuir tanné végétal et en toiles cirées, et propose cette saison de très beaux sacs à dos, sacoches, accessoires, etc. Deux nouvelles gammes masculines sont proposées: Teklight (ligne de produits hybrides, a? la fois techniques, fonctionnels et e?le?gants) et Zeepo (ligne chic et moderne).

Continue reading

 

KATRIEN DE BLAUWER – LOVE ME TENDER – PARIS

La galerie Les filles du calvaire accueille depuis le 18 mai l’exposition Love me Tender de Katrien de Blauwer. La pratique artistique de Katrien de Blauwer, qui vit et travaille à Anvers (Belgique) est affaire de collage. Le processus est spontané, libre comme le geste qui défigure l’image. Nouveauté dans son travail, les œuvres sont parfois peintes. Le coup de pinceau est alors aussi sec et précis que le coup de ciseaux. Derrière ce « cut » intransigeant, pareil à la technique du montage, il y a la volonté de reconstruire l’image, d’en faire naitre un récit, et de redonner à cette matière première toute son « glamour » passé. C’est à partir d’une sélection d’images collectées dans de vieux magazines qu’elle compose ces collages, ils se nourrissent de ces photographies oubliées qu’elle recycle taille et relie entre elles. Ils naissent ainsi d’une connexion inattendue entre plusieurs figures, entre les motifs et les couleurs. Pour la galerie, l’artiste a développé deux nouvelles séries, deux histoires où elle se révèle avec délicatesse. Comme support à ses collages peints, de Blauwer s’inspire de ses souvenirs d’enfance. Dans «Love me tender», qui titre à la fois la série et l’exposition, la figure masculine est centrale par sa constante absence. Ne reste que ses attributs : ses voitures, ses routes empruntées et l’élégance des femmes rencontrées ; le tout vu à travers les fantasmes d’une jeune fille. Les « Dirty Scenes », quant à elles, si elles restent pudiques dévoilent un peu plus la féminité. Pour la première fois depuis sa découverte par le public parisien, l’artiste expérimente d’autres formats, des formes différentes et des matières nouvelles. Là encore, oublions la question du genre, de sa reproductibilité, ou de son unicité, car la force de la proposition s’origine dans la réutilisation, non discriminante, des éléments qui composent l’œuvre. Elle est à la fois surface, collage, peinture, et photographie. Jusqu’au 15 juin 2019.

Continue reading

 

MAGNUM SQUARE PRINT SALE 2019 – OBSESSIONS

La Magnum Square Print Sale ‘Obsessions’ se déroule du lundi 10 juin à 9h EST au vendredi 14 juin 2019 à minuit EST. les photographes et les estates de Magnum puisent dans leurs archives pour choisir une seule image qui reflète les enjeux, les pratiques de travail et les signatures visuelles qui ont fait la réputation des membres du collectif au cours de leur carrière. Les tirages, 15,2×15,2cm, de qualité muséale, signés ou tamponnés par l’estate, sont en vente pour 5 jours seulement, à $100 sur le site shop.magnumphotos.com.

Continue reading

 

WALTER KNOLL – THE FURNITURE BRAND OF MODERNITY

Après savoir fondé sa propre entreprise dans les années 1920, Walter Knoll fait sensation dans le monde du design d’intérieur avant-gardiste avec une exposition historique au domaine Weissenhofà Stuttgart, sous la direction de Mies van der Rohe, en 1927. Son fils, Hans Knoll se rend quant à lui aux États-Unis dans les années 1930 et fonde sa propre entreprise, Knoll Inc., réécrivant l’histoire du design. En 1993, Markus Benz, le fils de Rolf Benz, rejoint les rangs de Knoll, poursuivant ainsi sa coopération fructueuse avec des architectes et des designers de renommée internationale. Avec une lignée iconographique de pièces classiques et d’avant-garde, Walter Knoll est aujourd’hui largement considéré comme la principale marque de mobilier moderniste. Publié par les éditions allemandes teNeues, Walter Knoll – The Furniture Brand of Modernity révèle l’histoire complète de cette entreprise de design remarquable avec des illustrations riches et des textes passionnants de l’auteur à succès Bernd Polster. L’ouvrage est une biographie vivante de ce fabricant de meubles de premier plan, basée sur ses figures formatrices telles que Wilhelm, Hans et Walter Knoll et, plus récemment, Markus Benz. Le livre retrace l’histoire d’un siècle et demi de cette formidable dynastie du meuble, retraçant l’évolution de ses conceptions par rapport aux principaux développements culturels et historiques. Cette histoire d’entreprise fascinante montre à quel point la région de Stuttgart, l’une des régions économiques les plus puissantes du monde, était également une source de design et de culture modernes. Le livre de 352 pages, avec ses 200 illustrations couleur et 200 illustrations noir et blanc, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions teNeues, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

 

NEEDLES X SUICOKE – S/S 2019 – THONG SANDAL

Pour sa nouvelle collection Spring/Summer 2019 (voir le lookbook ici), le label japonais Needles collabore avec Suicoke pour réaliser une paire exclusive de Thong Sandals. Cette dernière est montée sur une semelle Wurstel développée par Vibram et utilise du tissu original issu de la dernière collection de la marque. Déclinée en deux coloris (purple/black), elle vient juste de sortir dans les boutiques Nepenthes.

Continue reading

 

BERENICE ABBOTT – PORTRAITS OF MODERNITY – MADRID – OPENING

La Fundación MAPFRE de Madrid accueille depuis le weekend dernier la légendaire photographe nord-américaine Berenice Abbott (1898-1991). Cette grande rétrospective intitulée Portraits of Modernity, dirigée par le commissaire d’exposition Estrella de Diego, propose un survol exhaustif de la carrière de cette photographe américaine, dont le corpus est l’un des plus captivants de la photographie nord-américaine de la première moitié du XXe siècle, servant de pont entre les milieux culturels avant-gardistes de Paris et New York dans les années 1920 et 1930. L’exposition compte 185 photographies qui montrent des portraits des grands artistes et intellectuels des années 20 jusqu’à ses photographies scientifiques, en passant par des clichés des rues de New York. Une petite sélection d’œuvres d’Eugène Atget, avec 11 de ses photographies développées par Abbott elle-même en 1956, est également présentée. Jusqu’au 25 août 2019.

Continue reading

 

VISVIM – S/S 2019 – ISDT BOOTS-FOLK

Visvim sort cette saison une nouvelle version de son ISDT Boots-Folk. Cette dernière est conçue en cuir de cheval tanné aux végétaux issu de la tannerie américaine traditionnelle Horween. Cousue à la main avec une construction Goodyear, elle est montée sur une semelle Vibram et est déclinée en trois coloris: dark brown, black et burgundy.

Continue reading

 

NONNATIVE X SUICOKE – S/S 2019 – SCIENTIST CHUKKA

Pour sa nouvelle collection Spring/Summer 2019 (voir ici), le label japonais nonnative collabore avec Suicoke pour réaliser une paire d’hybride espadrille/chukka originale, la Scientist Chukka. Cette dernière est conçue en suède premium avec une semelle en corde de jute tressé. Déclinée en trois coloris (grey, beige, blue), la paire sera disponible au Japon à partir du 8 juin.

Continue reading

 

ALBARRAN CABRERA – REMEMBERING THE FUTURE

Depuis plusieurs années, le duo d’artistes de Barcelone Angel Albarrán et Anna Cabrera sont les imprimeurs privilégiés des musées et des photographes de renommée mondiale comme Masao Yamamoto. Récemment, ils ont développé leur propre activité artistique, en expérimentant entre techniques d’impression modernes et traditionnelles, et en exposant dans le monde entier. En plus de maîtriser les techniques artisanales telles que les tirages platine et les cyanotypes, ils ont développé une technologie d’impression unique : imprimer des photographies avec des pigments sur du papier japonais fin, qui est ensuite placé sur une feuille d’or, imprégnant les images d’une qualité hors du commun. Publié par les éditions espagnoles Editorial RM, Remembering the Future témoigne de l’extraordinaire beauté des techniques de photographie et d’impression magistrales du duo. Ce magnifique ouvrage présente à travers des clichés poétiques leurs séjours au Japon. Le voyage dans ce pays a largement influencé le contenu esthétique de leur œuvre mais aussi leurs techniques de tirage. En utilisant une large gamme de procédés et de matériaux, réalisant leurs épreuves à la main, ils créent ainsi des épreuves uniques, à l’apparence sensuelle. « Nous sommes faits de nos souvenirs », expliquent-ils à propos de leur travail. « Ils définissent ce que nous sommes et qui nous sommes, et nous aident à comprendre notre réalité. Lorsque nous nous souvenons, nous ne nous rappelons pas seulement d’une représentation parfaite du passé. Nous reconstruisons nos souvenirs à partir d’un ensemble d’éléments qui se sont produits, et qui se retrouvent mêlés à notre perception et notre imaginaire. Par conséquent, chaque fois que nous nous souvenons d’un événement, nous le transformons. Nous construisons un squelette composé des faits les plus importants et nous remplissons les espaces vides avec notre imagination. Penser au futur est une activité caractéristique de l’être humain. Nous visualisons le futur en imaginant ce qui se passera et comment nous réagirons. Lorsque nous pensons à l’avenir, nous faisons le même travail mental que lorsque nous pensons au passé. Simplement, nous nous souvenons d’un futur qui n’a pas encore eu lieu. Se souvenir du passé et se souvenir du futur sont donc deux activités profondément liées, et qui ne s’arrêtent jamais. » Ce très beau livre de 64 pages, dont l’édition est tirée à seulement 2000 exemplaires, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Editorial RM, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading