VISVIM – S/S 2023 – BRIGADIER BOOTS-FOLK

Visvim sort cette saison (voir le nouveau lookbook Spring/Summer 2023 ici) une nouvelle version de sa Brigadier Boots-Folk. La paire est cette fois conçue en suède premium d’origine britannique avec une semelle Vibram cousue Goodyear. Trois nouveaux coloris viennent de sortir au japon: light brown, black, beige.

Continue reading

 

CHRISTOPHER ANDERSON – MARION

Christopher Anderson, membre de la prestigieuse agence Magnum Photos, fait partie des photographes contemporains les plus influents. Son œuvre visuelle défie toute catégorisation puisqu’elle se situe entre les mondes du documentaire, de l’art, de la photographie commerciale et de la photographie de mode. Après le succès de Pia (2020) et Son (2021), les éditions britanniques Stanley / Barker publient Marion, le nouveau livre d’Anderson, qui marque le dernier chapitre d’une trilogie relatant la vie et les amours de sa propre famiile de manière très intense au cours de leur vie commune. Le photographe a commencé à prendre des clichés de sa famille de manière totalement organique. Ses images étaient simplement l’action naturelle d’un époux essayant d’arrêter le temps, et de ne pas laisser s’envoler un seul moment de ses relations. En tant que photographe, il était loin de considérer ses photos personnelles comme une “œuvre”, jusqu’à ce que le photographe Tim Hetherington voie une photo qu’Anderson avait prise de sa femme Marion et dise : ” Ceci évoque le temps qui passe “. Anderson a commencé à voir ses images personnelles sous un nouveau jour et, avec le temps, il a fini par penser que ces photographies étaient en fait l’œuvre de sa vie. “Cela n’a jamais été une sorte d’exercice créatif. Les photographies sont des expressions de l’amour… un enregistrement de cette expression. Elles sont plus que des souvenirs”, explique le photographe. Publié en novembre dernier, l’ouvrage de 160 pages est encore disponible sur la boutique en ligne des éditions Stanley / Barker.

Continue reading

 

TAKE&SONS – S/S 2023 COLLECTION LOOKBOOK

On découvre aujourd’hui le lookbook de la nouvelle collection Spring/Summer 2023 de la marque japonaise Take&Sons. Inspiré par les silhouettes traditionnelles de la chasse et de la pêche, le label propose quelques très belles pièces conçues au Japon: vestes, tee-shirts, chemises, pantalons, bucket hats, sacs, etc.

Continue reading

 

DAVID THOMSON – DRY HOLE

Publié conjointement par les éditions britanniques Archive of Modern Conflict et Morel Books, Dry Hole est une sélection éclectique et intuitive d’images extraites d’une collection de vraies cartes postales photographiques. Le début du siècle dernier a vu une explosion de la popularité des cartes postales régionales, en particulier en Amérique du Nord, où elles étaient à la fois collectionnées et utilisées comme un moyen de communication abordable et efficace. Leur utilisation répandue a été alimentée par une réduction des tarifs postaux et l’accessibilité à de petits appareils photo conçus spécifiquement pour ce format. Bien que de nombreuses cartes postales aient été produites en série et utilisées à des fins commerciales, une partie d’entre elles ont été réalisées par des amateurs. Elles constituent des documents historiques uniques qui témoignent de la vie dans les petites villes et les zones rurales américaines à travers les événements, les lieux et les personnes qu’elles décrivent. David Thomson met en valeur les détails contenus dans le cadrage plus large des cartes postales en rognant sur des zones spécifiques – une subtile nuance de lumière, le regard d’un étranger, une tornade imminente – où le banal et l’extraordinaire se côtoient à parts égales. Cette collection d’images variées et l’effet cumulatif de cette série évoque des histoires d’efforts et d’aventures passées, au début de notre ère moderne. Une noblesse d’esprit persiste au milieu d’immenses difficultés, d’aspirations sans limites et d’espoir. L’ouvrage de 468 pages, publié dans une édition limitée à 750 exemplaires, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Archive of Modern Conflict et Morel Books.

Continue reading

 

FACCIES – S/S 2023 COLLECTION LOOKBOOK

Fondée en 2017, la jeune marque japonaise Faccies vient de dévoiler le lookbook de sa nouvelle collection Spring/Summer 2023. Cette dernière est particulièrement réussie et s’inspire une fois de plus de l’esthétique western américaine et amérindienne. Elle se compose de très belles pièces fabriquées au Japon: vestes, sweat-shirts, chemises, tee-shirts, cardigans, pantalons, short pants, chapeaux, accessoires, etc.

Continue reading

 

FILMELANGE – S/S 2023 COLLECTION LOOKBOOK

La marque de Tokyo FilMelange, fondée au printemps 2007, vient de dévoiler le lookbook de sa nouvelle collection Spring/Summer 2023. Celle-ci se compose de très belles pièces entièrement conçues au Japon, pour homme/femme: vestes, sweatshirts, chemises, polos, tee-shirts, pantalons, short pants, bucket hats, accessoires, etc.

Continue reading

 

PARABOOT X CLASSIC PARIS – YOSEMITE BOOT

La maison d’édition/librairie parisienne CLASSIC Paris présente aujourd’hui sa collaboration avec le chausseur français Paraboot. Une paire de Yosemite exclusive a été produite en très petite quantité dans un cuir sans autre traitement qu’un tannage végétal naturel et est proposée avec 2 paires de lacets assortis: tressés beige & vert, ou unis beiges. Le sérigraphe écologique Ro Studio a individuellement marqué toutes les boites à chaussures à l’encre végétale, faite à partir de plantes prélevées autour de l’usine Paraboot. La paire est dès maintenant disponible en ligne.

Continue reading

 

JEAN-MICHEL BASQUIAT – ART AND OBJECTHOOD

Publié par les editions allemandes Hatje Cantz, Art and Objecthood met en lumière le rôle des objets trouvés et des matériaux non conventionnels dans l’œuvre du célèbre artiste Jean-Michel Basquiat. Sa ferveur créatrice ne connaissant aucune limite, il peignait et dessinait sur tout ce qui l’entourait, des chaises aux réfrigérateurs, mais aussi sur des objets qu’il rencontrait dans la rue : portes et fenêtres jetées, miroirs, planches de bois et dalles de métro. Dans une interview de 1985 avec Becky Johnston et Tamra Davis, il explique : “Les premières peintures que j’ai faites étaient sur des fenêtres que je trouvais dans la rue. Et j’ai utilisé la forme de la fenêtre comme cadre, et j’ai simplement posé la peinture sur la partie en verre, et sur des portes que je trouvais dans la rue.” Entremêlant l’art et la vie, ces œuvres tridimensionnelles font non seulement partie intégrante du paysage culturel de New York dans les années 1980, mais elles sont aussi des symboles de l’engagement de Basquiat envers la réalité qui l’entoure et de sa transformation. Art and Objecthood emprunte son titre à l’essai influent de 1967 du célèbre historien de l’art Michael Fried, qui critiquait le minimalisme pour sa séparation dogmatique entre “art” et “objet”, arguant que sa présentation d’objets isolés en tant qu’art relevait de la théâtralité plutôt que d’un art véritable, qui pour Fried impliquait l’unité de l’art et de l’objet. En invoquant la position de Fried, ce livre invite les spectateurs à considérer le débat sur l’art et l’objet comme une lentille permettant d’examiner les utilisations d’objets par Basquiat. La publication présente de nouvelles études réalisées par d’éminents spécialistes de Basquiat et des historiens de l’art. Il s’agit de la première étude exhaustive à explorer l’utilisation par Basquiat d’objets trouvés et de supports peu orthodoxes, ainsi que leur rôle dans le traitement des questions d’inégalité sociale, de seuils politiques et de frontières raciales aux États-Unis. Le livre de 288 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Hatje Cantz ainsi que dans les meilleures librairies indépendantes.

Continue reading