DANNY FOX – BROWN WILLY

Danny Fox est un artiste autodidacte né dans la ville portuaire de St.Ives dans les Cornouailles (Angleterre). Bien qu’ayant quitté la ville il y a plusieurs années pour s’installer à Los Angeles, les origines cornouaillaises de Fox restent présentes dans son travail. La représentation de ses personnages est influencée par une variété de sources allant des publicités de whisky écossais d’époque à la peinture post-impressionniste en passant par la portraiture de la British East India Company. Dans sa peinture, l’artiste explore les profondeurs de la figuration, distillant ses personnages et son iconographie à travers un processus de création rigoureux. Chaque composition devient une histoire en soi à travers une pratique picturale qui enfouit les premières étapes de la surface de la toile et l’imagerie qui en résulte sous les couches d’acrylique. À l’occasion de sa nouvelle exposition personnelle Brown Willy cet hiver à la galerie Saatchi Yates de Londres, un très beau catalogue a été publié. Dix-huit des peintures de Danny Fox réalisées entre 2020 et 2021 sont illustrées en couleur dans l’ensemble de l’ouvrage, ainsi que deux sculptures, trois pots en céramique et des dessins inédits de l’artiste. Ses toiles rythmées mettent en scène des héros improbables du 21e siècle. Ses sujets ne reculent jamais devant la tragédie, les promesses, la chaleur, la violence et le sexe. Parmi tous ces éléments, on retrouve une vision lyrique, mais fragmentée. Cette série de nouvelles toiles s’inspire du retour de Fox en Cornouailles et de l’histoire des peintres de St Ives, tels que Ben Nicholson et Alfred Wallis. Ses œuvres intègrent les bâtiments locaux, les bars, les habitants et le folklore, évoquant des scènes sauvages et merveilleuses de la côte britannique, d’une manière lucide et narrative. L’influence consciente et la connaissance approfondie de la vie à St Ives sont toujours présentes. Les peintures montrent la fascination de Fox pour l’histoire du portrait, non seulement d’une ville et de ses habitants, mais aussi de l’autoportrait et du rôle de l’artiste en tant que figure du mythe, de la légende et peut-être même de la fiction. Un chef de secte, un séducteur, un père et un faux prophète constituent quelques-uns des personnages tourmentés de Fox dans cette série. Sous leur charme folklorique, ils relancent le débat sur ce qui caractérise la figuration contemporaine. Le catalogue, qui comprend un essai de Rachel Campbell-Johnson, est maintenant disponible sur la boutique en ligne de la galerie Saatchi Yates.

Continue reading

 

FACCIES – S/S 2022 COLLECTION LOOKBOOK

Fondée en 2017, la jeune marque japonaise Faccies vient de dévoiler le lookbook de sa prochaine collection Spring/Summer 2022. Cette dernière est particulièrement réussie et s’inspire une fois de plus de l’esthétique western américaine et amérindienne. Elle se compose de très belles pièces fabriquées au Japon: vestes, sweat-shirts, chemises, tee-shirts, cardigans, pantalons, chapeaux, accessoires, etc.

Continue reading

 

TAIYO ONORATO / NICO KREBS – FUTURE MEMORIES

Tous deux nés en 1979, Taiyo Onorato et Nico Krebs se sont rencontrés dans le cadre de leur formation en photographie à l’Université de Zurich. FUTURE est une série de cinq ou six publications des deux photographes qui seront publiées aux éditions Patrick Frey au cours des prochaines années. Les différents chapitres de la série seront publiés de manière continue, mais pas selon une planification ou un calendrier basé sur le contenu. L’idée est de réagir rapidement à l’actualité et aux sensibilités et de publier les résultats rapidement. Le premier volet de la série FUTURE, intitulé FUTURE MEMORIES, explore la manière dont nos conceptions de l’avenir ont évolué au cours des dernières décennies, comment cela affecte notre perception du présent et nos réactions aux changements à venir. Recréées par Taiyo Onorato et Nico Krebs pour la plupart à partir de documents d’archives, les images de ce livre constituent une exploration matérielle du fait que toute vision ou illustration de l’avenir est forcément un collage d’images tirées du passé. En utilisant une combinaison de photographies analogiques grand format et de diverses technologies laser à commande numérique, les artistes ont créé un univers visuel qui fait des allusions à la science-fiction et adopte une approche associative d’un monde émotionnel qui oscille entre l’optimisme de l’enfance des artistes et le dystopisme de l’époque actuelle. Le livre de 72 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions suisses Edition Patrick Frey.

Continue reading

 

SAGE DE CRÊT – S/S 2022 COLLECTION LOOKBOOK

La marque japonaise Sage de Crêt dévoile aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Spring/Summer 2022. Fondé en 2001 par Kimitoshi Chida, le label puise son inspiration dans le workwear et l’esthétique militaire. Cette nouvelle collection, très réussie, se compose de vestes légères, chemises, tee-shirts, pantalons, short pants, etc.

Continue reading

 

ALEJANDRO CARTAGENA – SUBURBAN BUS

Le photographe mexicain Alejandro Cartagena vit et travaille à Monterrey, au Mexique. Ses projets utilisent le paysage et le portrait comme un moyen d’examiner les questions sociales, urbaines et environnementales. Après le succès de Carpoolers (voir ici), Cartagena publie Suburban Bus aux éditions The Velvet Cell. Entre 1993 et 2004, Alejandro Cartagena faisait presque quotidiennement l’aller-retour en bus de banlieue entre Monterrey et la ville de Juarez. Travaillant dans le restaurant de sa famille, il observait les changements progressifs qui se produisaient à Juarez. Entre 2000 et 2005, la ville est passée d’une population de 66 000 à 144 000 habitants. Il a vu Juarez se faire engloutir, tout cela à travers la fenêtre du bus. Au cours de ces voyages, Cartagena lisait, s’endormait, rêvait de posséder une voiture et se lamentait d’être coincé dans cette créature de métal sous la chaleur de 40 degrés du nord du Mexique. Douze ans plus tard, devenu photographe, il décide de prendre à nouveau le bus pour capturer l’expérience que vivent chaque jour des milliers de banlieusards. Ce qu’il voit l’amène à redécouvrir les anxiétés mentales et physiques involontaires produites par le développement urbain non planifié. Ce livre raconte l’histoire de gens qui veulent une vie meilleure dans une ville caractérisée par le manque ; le manque de routes correctes, le manque de bus, le manque de sécurité dans les bus. En outre, 91,6 % des femmes ont subi une agression sexuelle au moins une fois alors qu’elles voyageaient dans les transports publics de la région de Monterrey. Dans son essai sur l’ouvrage, Ximena Peredo explique: « La situation précaire des transports en commun, et de la mobilité en général, reste ultra-sous-représentée dans le débat public, comme un sujet condamné à croupir sur de nombreuses listes de choses à faire. Le travail d’Alejandro Cartagena prend une importance politique particulière en rendant visible les coûts de cette inaction sur la qualité de vie des personnes vivant dans la zone métropolitaine de Monterrey. » Le livre de 352 pages a été sélectionné en novembre dernier dans la catégorie Prix du Livre Photographique de l’Année des Prix du Livre 2021 organisés par Paris Photo et Aperture. Publié dans une édition limitée à 500 exemplaires, Suburban Bus est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions The Velvet Cell.

Continue reading