BILLY & HELLS – OMISSION

Depuis les années 80 les photographes berlinois Anke Link et Andreas Oettinger travaillent sous le pseudonyme de Billy & Hells et réalisent des portraits à la fois mystérieux, évanescents et intemporels. À l’occasion de leur récente exposition personnelle intitulée Silent Monkey à la galerie Morren d’Utrecht, les éditions Bromide Publishing House présentent une nouvelle publication du duo: Omission. Celle-ci possède un format peu commun, puisqu’elle se compose de cinq posters recto-verso et doit donc se déplier pour être lue. Cette sélection de dix œuvres nous permet d’entrer progressivement dans l’esprit des deux artistes, en nous immergeant dans la vibrance à la fois obscure et subtile de leurs images, qui font pour l’occasion la même taille que leurs tirages présentés en galerie. Perfectionnant leur style par tâtonnements, Billy & Hells parviennent à créer leur propre univers, plein de textures riches, de somptueuses palettes de couleurs, nous entraînant dans des compositions et des ambiances qui semblent empruntées à l’histoire de la peinture classique. Les personnages archétypiques qu’ils dépeignent – mères, soldats, cowboys, infirmières, et professeurs – possèdent un certain mystère, indiquant la dualité du modèle aussi bien que le caractère fictionnel du monde dans lequel ils évoluent. Même si les images de Billy & Hells se réclament de nombreuses références historiques et artistiques, leurs portraits ne se trouvent pas pour autant alourdis par ces évocations. Au contraire, en mélangeant harmonieusement le passé et le présent, le réel et la fantaisie, leurs photographies deviennent des enregistrements nostalgiques, volontairement laissés ouverts à l’interprétation. Malgré une longue carrière, presque aucune publication de leurs travaux n’a été publiée en dehors de quelques catalogues d’expositions. Cet opus met fin à cette injustice et donne également à tous la chance d’apprécier l’impression grand format (690 x 1000 mm). Publiée dans une édition limitée à 500 exemplaires, Omission est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Bromide Publishing House.

Continue reading

 

ANACHRONORM – F/W 2019 COLLECTION LOOKBOOK

La marque japonaise Anachronorm dévoile aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2019. Fondée à Okayama en 2004 par Tomoki Tanushi, la marque continue de puiser son inspiration dans le workwear américain et l’esthétique rugged et vintage. Chaque pièce est produite au Japon avec une grande attention aux détails: vestes, chemises, sweatshirts, tee-shirts, pantalons, jeans, accessoires, etc.

Continue reading

 

KOHEI YOSHIYUKI – THE PARK

Kohei Yoshiyuki (né en 1946) est un photographe japonais qui s’est fait connaître en 1979 avec son exposition Koen (Parc) à la galerie Komai de Tokyo. Les photographies en noir et blanc ont été présentées dans un livre publié en 1980 avec des clichés de personnes engagées dans des activités sexuelles dans les parcs de Shinjuku et Yoyogi (tous deux situés à Tokyo), la plupart du temps avec des spectateurs inconnus autour d’eux. Les photos ont été prises avec un appareil photo de 35 millimètres et des flashs à infrarouge pour capturer une communauté secrète d’amants et de voyeurs. À l’occasion du quarantième anniversaire de l’exposition, les éditions américaines Radius Books sortent une nouvelle édition, repensée, de The Park, et qui promet d’attirer un nouveau public qui ne connaît peut-être pas le travail de Yoshiyuki, mais qui est beaucoup plus habitué à contempler la vie privée des autres. Observant et documentant un aspect underground de la culture japonaise d’après guerre, le photographe présente le récit d’un Japon que l’on voit rarement, abordant des problèmes universels de surveillance, de voyeurisme et de respect de la vie privée. Yoshiyuki révèle ainsi une ville cachée la nuit, où, dans l’ombre, des couples et des groupes sont libérés des contraintes de la vie. Les spectateurs cachés dans les buissons, les amoureux et les participants hors scène sont tous pris en flagrant délit par sa caméra. Le photographe explique: «Je n’ai jamais été excité sexuellement, mais j’étais exalté à l’idée d’être là et de prendre des photos. Je pense que le voyeurisme fait partie de l’acte photographique.» Selon le photographe britannique Martin Parr, son travail est « une œuvre documentaire brillante qui saisit parfaitement la solitude, la tristesse et le désespoir qui accompagnent si souvent les rapports humains et les relations sexuelles dans les grandes métropoles comme Tokyo ». Cette nouvelle édition de The Park contient huit images inédites, des essais de Yossi Milo et Vince Aletti, ainsi qu’une interview du photographe réalisée par le célèbre Nobuyoshi Araki. L’ouvrage de 160 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Radius Books, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

 

45R – F/W 2019 COLLECTION LOOKBOOK

Le label japonais 45R publie aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2019 pour homme et femme. La marque continue de réinterpréter les classiques du vestiaire américain. Chaque pièce est produite au Japon dans les meilleurs matériaux et avec une grande attention aux détails: vestes, pullovers, chemises, jeans, pantalons, foulards, bonnets, accessoires, etc.

Continue reading

 

BORIS MIKHAILOV – SUZI ET CETERA ( PART 2)

Boris Mikhaïlov est l’un des principaux photographes des pays qui constituaient autrefois l’Union soviétique. Depuis presque 50 ans, Mikhaïlov explore la position de l’individu au sein des mécanismes de l’idéologie publique, abordant des sujets tels que l’Ukraine sous le régime soviétique, les conditions de vie en Europe orientale postcommuniste et les idéaux déchus de l’URSS. Bien que profondément enracinée dans un contexte historique, son œuvre incorpore des récits fortement engagés et personnels d’humour, de luxure, de vulnérabilité, de vieillissement et de mort. Quel que soit le système politique, Mikhaïlov refuse d’être un observateur passif et continue à observer activement le monde qui l’entoure. Publié à l’origine en 2007 par les éditions allemandes Koenig Books, Suzi et Cetera présentait une série d’images du photographe ukrainien Boris Mikhailov prises dans sa ville natale de Charkow dans les années 80. Aujourd’hui, les éditions italiennes 89books publient la seconde partie de ce grand projet de Mikhailov. Suzi et Cetera (Part 2) se compose d’une sélection de clichés réalisés par le photographe dans les années 60 et 70. Celles-ci sont souvent présentées lors d’expositions (notamment Primrose: Early Colour Photography in Russia), mais n’ont pas été incluses dans le premier livre. Cette série est souvent décrite comme le point de transition de Mikhailov de la photographie amateur à la photographie professionnelle. L’auteur lui-même dit que cette série est comme une capsule contenant l’embryon de toutes ses œuvres et explorations suivantes. Il y documente la vie quotidienne dans la société soviétique, tout en offrant une critique sociale incisive de son système répressif (les clichés de sa femme nue avaient notamment été découverts par le KGB, ce qui lui fit perdre son poste d’ingénieur). Ce projet est l’un des plus intimistes du photographe, où son choix de thèmes et de modes de représentation, y compris la nudité, les plaisirs désinvoltes et la perspective à grand angle, projettent une image contraire à l’esthétique officielle prescrite à l’époque. L’ouvrage de 204 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions 89books.

Continue reading

 

OLD JOE – F/W 2019 COLLECTION LOOKBOOK

L’excellent label japonaise Old Joe nous présente aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2019. La marque s’inspire de standards européens et américains remis au goût du jour. Toutes les pièces sont entièrement conçues à la main, au Japon: vestes, cardigans, pullovers, chemises, pantalons, casquettes, sacs, accessoires, etc.

Continue reading

 

INDIGOFERA X WES LANG – WOOL BLANKET

À l’occasion de sa nouvelle exposition personnelle Taking Off For Other Dimensions à la galerie de Copenhague Eighteen (du 20 septembre au 19 octobre 2019), l’artiste américain Wes Lang collabore une nouvelle fois avec Indigofera pour réaliser une nouvelle couverture en laine. Fabriquée en Norvège, celle-ci mesure 200 x 150 cm et est conçue en laine de mouton d’origine 100% norvégienne.  Produite en édition limitée, elle est maintenant disponible sur la boutique en ligne de V1 Gallery, ainsi que chez Pancho and Lefty.

Continue reading