Category Archives: Art

ANNE COLLIER – WOMEN WITH CAMERAS (SELF PORTRAIT)

Après le succès de son premier ouvrage sorti l’année dernière, les éditions Karma présentent aujourd’hui le nouveau livre de l’artiste américaine Anne Collier: Women with Cameras ( Self Portrait). Cet ouvrage contient une séquence de 80 images de photographies d’amateurs trouvées par l’artiste, datant des années 1970 au début des années 2000, et représentant chacune un sujet féminin tenant un appareil photo ou se prenant en photo. Dans sa série Woman with Cameras, commencée il y a des années mais qu’elle continue à étoffer, la photographe reprend en photo des instantanés amateurs de femmes photographiées avec des caméras avant l’avènement du «selfie» et de l’omniprésence des réseaux sociaux. Ces artefacts de l’ère pré-numérique ont été rassemblés par Collier durant de nombreuses années dans des marchés aux puces, des friperies ou même en ligne. Chacune de ces images a, dans un passé pas si lointain, été jetée par son propriétaire original. Le concept d'”abandon” des images photographiques et des histoires personnelles qu’elles représentent est au cœur de Women with Cameras. Le projet de Collier est une fois de plus imprégné d’un profond sentiment de solitude, illustrant la relation conflictuelle de la photographie avec la mémoire, la perte et la représentation de soi. Son œuvre oscille entre le personnel et l’universel, accessibles pour le spectateur tout en maintenant une certaine tension ou ambivalence. Le livre de 168 pages, édité à 1500 exemplaires, reprend le même format que le premier ouvrage, et est dès maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Karma, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

LEON LEVINSTEIN – PHOTOGRAPHS 1950 – 1970S – PARIS

Léon Levinstein est « un photographe cannibale », selon la belle formule d’Armelle Godeluck. Un animal rare, très rare, au talent fou, au cadrage carnassier ; un caractère de chien sauvage ne faisant rien pour se rendre domesticable, un peine-à-jouir absolu refusant tout assouplissement, et freinant, de ce fait, la reconnaissance de son travail unique. Il faudra qu’il meurt pour que, sans le poids torturé de sa présence à l’autre, son œuvre immense, si singulièrement avant-gardiste, à la fois si proche et si distancée de son objet/sujet, commence à être reconnue pour ce qu’elle est : celle d’un photographe majeur du XXème siècle. Issues de la collection Harry Lunn et de la Howard Greenberg Gallery, les photographies exposées à la Galerie Mandarine (75006 Paris), datées et signées, sont aussi rares que le talent de leur auteur. Jusqu’au samedi 24 novembre 2018.

Continue reading

FRED W. MCDARRAH – NEW YORK SCENES

Au cours de ses 50 années de collaboration avec le Village Voice, Fred W. McDarrah (1926-2007) a couvert les différentes scènes de Downtown New York, produisant un témoignage visuel encyclopédique sans égal des personnes, des mouvements et des événements. Le photographe américain fréquentait les bars, les cafés et les galeries où se réunissaient écrivains, artistes et musiciens, et il était toujours le bienvenu dans les appartements et les lofts de l’aristocratie culturelle avant-gardiste de la ville. Il capture ainsi grand nombre de moments décisifs: Jack Kerouac en train de lire de la poésie, Bob Dylan traînant sur Sheridan Square, Andy Warhol en plein tournage dans la Factory, les émeutes de Stonewall… À travers son objectif, on assiste à la naissance mythique d’idées et d’attitudes qui continuent à façonner le caractère et l’attrait du New York d’aujourd’hui. Publié par les éditions Abrams Books, New York Scenes présente près de 300 photos noir et blanc originales allant de la fin des années 1950 au milieu des années 1970: les images les plus emblématiques de McDarrah, ainsi que des œuvres inédites tirées de ses nombreuses archives. Un essai introductif de Sean Wilentz décrit de manière vivante comment le photographe a enregistré la transformation de Greenwich Village, d’une scène bohème locale en un mouvement mondial. «Fred a laissé derrière lui une œuvre sans précédent de l’intérieur de cet espace toujours changeant tel qu’il existait dans le Greenwich Village du milieu du siècle, quand, pendant un certain temps, il a secoué la nation et le monde. Personne n’a jamais été aussi proche pour le dépeindre comme Fred l’a fait, et toute future chronique bohème sera forcément photographiée différemment. Il était au bon endroit au bon moment, et quand la chance est venue pour lui d’en tirer le meilleur parti, il ne s’est pas planté. Donc, tant qu’il y aura des spectateurs attentifs, l’esprit de Fred W. McDarrah, l’esprit de ces images, racontera ses histoires magiques.» Le livre de 248 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Abrams Books, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

BOOK OF DENIM – VOLUME TWO

Après le succès du premier volume sorti au printemps 2016, les éditions Amsterdam Publishing Int. publient aujourd’hui Book of Denim Volume Two. L’ouvrage de 184 pages se penche tout particulièrement sur “le monde du denim”, et étudie les développements culturels principalement dans les villes (tendances) et les ateliers de confection. Au-delà des marques, les fabricants, les usines, les créateurs de tissus, les rêveurs, les innovateurs et tous ceux qui réinventent le denim au quotidien sont à l’honneur dans ce second numéro. Il ne s’agit pas d’une énième exploration de l’industrie du jean, mais plutôt une redécouverte de l’art et des histoires personnelles qui définissent le tissu bleu indigo le plus populaire au monde. À la recherche de l’esprit authentique du denim, Book of Denim Volume Two explore ses créateurs et ses adeptes au Maroc, en Chine, au Japon, en Italie, en Grèce, à New York et ailleurs, à travers des récits de première main et des histoires personnelles, comme celle de l’expert colombien en teinture Juan Manuel Gomez, du créateur de vêtements pour hommes Nicholas Daley, ou encore d’Hitoshi Tsujimoto, fondateur de la marque japonaise The Real McCoy’s et passionné de mode vintage. On y retrouve également des articles sur Daniel Harris (London Cloth Company), le photographe Brendan Pattengale, Prosperity Textile, le designer Kozaburo Akasaka, Lennaert Nijgh (Benzak Denim Developers), etc. Offrant une perspective directionnelle, professionnelle, et en même temps personnelle de l’univers de ce tissu fascinant, le livre contient de pertinents essais, articles et interviews, accompagnés d’images emblématiques qui raviront les amateurs de denim et les passionnés de mode. Ce très bel ouvrage est maintenant disponible sur la boutique en ligne Book of Denim.

Continue reading

CORINNE DAY – DIARY – PARIS

Corinne Day est décédée en 2010 à l’âge de 48 ans. Ancien mannequin, cette photographe autodidacte britannique s’est fait connaître en 1990 avec son éditorial dans le magazine FACE intitulé “3rd Summer of Love”, qui présente pour la première fois Kate Moss, alors très jeune. Elle lui offrira également sa première couverture dans Vogue UK, en 1993. Après avoir révolutionné le monde de la mode avec un style photographique qualifié de grunge, elle s’en éloigne pour se consacrer à des recherches plus personnelles. Présentée pour la première fois en France à la Galerie Gimpel & Müller (75006 Paris), l’exposition Diary tirée du livre éponyme publié en 2000, retrace 10 années d’une grande sincérité autour de sa vie, ses amis et les excès. Ses clichés choquants et tristes, moroses et tendres, ne sont pas sans rappeler Larry Clark ou Nan Goldin par leur honnêteté et leurs sujets percutants. Jusqu’au 8 décembre 2018.

Continue reading

THE WORLD OF APARTAMENTO – TEN YEARS OF EVERYDAY LIFE INTERIORS

Fondé en 2008 par Nacho Alegre, Omar Sosa et Marco Velardi, Apartamento est unanimement reconnu comme l’un des magazines d’intérieur les plus influents de notre époque. La revue au format pocket sized a été classée par le New York Times dans la catégorie «post-matérialiste», soit hors du champ consumériste généralement proposé en kiosque par la presse dite lifestyle contrairement à d’autres magazines de décoration. Apartamento brise les frontières traditionnelles des magazines qui séparent la décoration du propriétaire, et offre aux lecteurs un aperçu des maisons habitées, souvent en désordre, de célébrités et de légendes de l’industrie. «Nous donnons plus d’importance à celui qui vit dans un lieu, au texte qu’aux images, explique l’Espagnol Omar Sosa. La façon de vivre et l’intérieur d’une maison permettent de tirer un autre portrait des personnalités. C’est plus un magazine lifestyle focalisé sur les intérieurs qu’un magazine de décoration.» Publié par les éditions américaines Abrams Books, The World of Apartamento célèbre le 10ème anniversaire du magazine et présente les intérieurs les plus beaux et les plus inspirants issus des pages de la publication. Tout comme le magazine, le livre est un mélange éditorial soigneusement élaboré – une écriture de haute qualité et une belle photographie – qui nous fait partager des histoires authentiques et des moments intimes. Avec plus de 300 photographies et un mélange éclectique de sujets tels que François Halard, Yorgos Lanthimos, Ezra Koenig, Paz de la Huerta, Mike Mills, Petra Collins, Omar Souleyman, Tierney Gearon, Esther Mahlangu, Michael Stipe, et plus encore, ce livre est une source d’inspiration pour tous les amateurs de design et de décoration singulière. Le livre de 304 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Abrams Books, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

YAYOI KUSAMA – FESTIVAL OF LIFE

Entre novembre et décembre 2017, la galerie new-yorkaise David Zwirner accueillait l’exposition personnelle de Yayoi Kusama, baptisée Infinity Mirror. L’œuvre de l’artiste japonaise transcende deux des mouvements artistiques les plus importants de la seconde moitié du XXe siècle : le pop art et le minimalisme. Sa carrière extraordinaire et très influente s’étend de la peinture à la performance, en passant par les présentations en salle, les installations sculpturales extérieures, les œuvres littéraires, les films, la mode, le design et les interventions dans les structures architecturales existantes, qui font à la fois référence aux univers microscopiques et macroscopiques. L’exposition se présentait comme un parcours multi-sensoriel et immersif brouillant les repères visuels des visiteurs. Sphères argentées se reflétant à l’infini (les fameux Infinity Mirror Rooms), motifs lumineux multicolores clignotant à la surface de dizaines de miroirs, tulipes gigantesques trônant au milieu d’une vaste pièce aux murs blancs, tapissés de pois rouges… la notion de perspective disparait au profit de l’illusion. Jouant sur la perte de repères par des effets de reflets et de lumières, ces chambres de méditations invitent à s’interroger sur le place de l’homme dans le cosmos. Dotée d’une vitalité et d’une passion extraordinaires, l’œuvre de Yayoi Kusama semble revêtir une dimension autobiographique, voire confessionnelle. Les éditions David Zwirner Books publient aujourd’hui le catalogue de cette magnifique exposition. On y retrouve une sélection de peintures issues de sa série iconique My Eternal Soul, de nouvelles sculptures florales à grande échelle, ses installations Polka-Dot, et les deux salles Infinity Mirror. La monographie comprend également un très bel essai sur Kusama par l’historienne de l’art Jenni Sorkin, ainsi qu’un poster. Le livre de 152 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions David Zwirner Books, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

PARIS PHOTO 2018

Voici quelques clichés de la 22ème édition du salon Paris Photo, qui se tenait la semaine dernière, et qui a connu un nouveau record d’affluence et de ventes. Près de 200 exposants, provenant d’une trentaine de pays, étaient à l’honneur sous la nef du Grand Palais où elles présentaient œuvres historiques et travaux contemporains. Se sont joints à elles une trentaine d’éditeurs internationaux offrant un panorama complet du médium photographique.

Continue reading

LUKASZ RUSZNICA – SUBTERRANEAN RIVER

Lukasz Rusznica est un photographe et commissaire d’expositions polonais. Il est diplômé en études culturelles de l’Université de Wroclaw. Invité il y a peu au Japon dans le cadre de l’initiative European Eyes on Japan, Rusznica a choisi les esprits et autres créatures surnaturelles comme guides pour l’aider à cartographier un nouveau territoire. À la fois découverte et quête initiatique, Subterranean River s’impose comme une plongée dans l’être, dépassant la simple conquête physique du corps sur l’espace. C’est face à l’évolution croissante des sociétés, à l’imprévisibilité et à la dépendance aux nouvelles technologies que la spiritualité populaire devient chez Lukasz Rusznica le lieu d’une spiritualité du vécu et de l’expérience, réactivant l’élément divin du commun. “En voyageant au Japon, explique le photographe, je n’avais qu’une certitude: je voulais faire des photos basées sur la mythologie japonaise, photographier le Yokai, les esprits et les démons issus du folklore nippon. La photographie fût la conséquence de mon travail dans un nouvel environnement; c’était le bout du processus de rencontre des gens et de construction de relations; c’est certainement pour cela que tant d’images (et les plus intimes en particulier) sont des photos de mes amis ou des personnes qui m’ont fait confiance, de personnes pleines d’humanité.” Publié dans une édition très limitée (500 exemplaires) par la jeune maison britannique Palm Studios, ce livre au graphisme soigné est aussi particulièrement beau et réussi dans sa forme. Il est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Palm Studios et dans les meilleures librairies.

Continue reading

MONA KUHN INTERVIEW

Guillotine s’est récemment entretenu avec la talentueuse photographe brésilienne Mona Kuhn. Internationalement reconnue pour ses portraits créant un dialogue entre le corps humain et son environnement, Kuhn élargit depuis quelques années son champ d’intérêt et projette son regard vers le désert, avec sa flore et sa lumière intense produisant toutes sortes de réflexions et de transparences, la conduisant pour la première fois vers la photographie abstraite. L’artiste revient pour nous sur son parcours, ses inspirations, ses passions, ses récents ouvrages et expositions immersives, ainsi que ses futurs projets. Mona Khun sera présente au Jeu de Paume (1 Place de la Concorde, 75008 Paris) le samedi 10 novembre 2018, pour une séance de dédicaces organisée par Stanley / Barker. La Flowers Gallery (UK) présentera quant à elle des images de cette série durant ParisPhoto (du 7 au 11 novembre 2018).

Continue reading

MONA KUHN – BUSHES & SUCCULENTS

Mona Kuhn est bien connue pour ses photographies de nus à grande échelle, avec une lumière très douce, créant une atmosphère singulière de songe, et plus récemment pour ses clichés abstraits. Bushes & Succulents, son sixième ouvrage, publié par les éditions britanniques Stanley / Barker, est une célébration de l’essence féminine – confiante, brute et élégante, et pourtant conflictuelle et sans complexe. La série aborde le droit des femmes à exprimer leur sexualité d’une manière à la fois ludique et provocante. S’inspirant des célèbres peintures florales de Georgia O’Keefe, la photographe brésilienne joue avec nos sens dans ses clichés abstraits de plantes succulentes: nos yeux errent autour des lignes gracieuses, ne sachant pas exactement ce que nous regardons. Les images prennent une dimension poétique et le sexe féminin y devient un corps imagé. Les succulentes, plantes charnues adaptées pour survivre dans des milieux arides, semblent être la métaphore idéale du sexe féminin. Le processus de solarisation utilisé sur les photos intimes de corps féminins révèle les imperfections humaines, non seulement dans l’éclat métallique de la peau, mais il fait aussi remonter à la surface les luttes, les forces et le pouvoir de la femme. « Ce projet fait écho à mon adoration et à ma curiosité enfantine pour ce que c’est que d’être une femme, explique Mona Kuhn. Mon intention n’est pas d’objectiver le corps, mais de célébrer le corps féminin et son essence. » Le livre de 128 pages, publié dans une édition limitée à 1000 exemplaires, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Stanley / Barker, ainsi que dans les meilleures librairies. Mona Khun sera présente au Jeu de Paume (1 Place de la Concorde, 75008 Paris) le samedi 10 novembre 2018, pour une séance de dédicaces organisée par Stanley / Barker. La Flowers Gallery (UK) présentera quant à elle des images de cette série durant ParisPhoto (du 7 au 11 novembre 2018).

Continue reading

LEWIS BUSH – METROPOLE

Sorti pour la première fois en 2015 en auto-publication, le livre Metropole de Lewis Bush ressort aujourd’hui grâce aux éditions Overlapse. Le jeune photographe britannique y présente un formidable document sur le déracinement brutal des fondations londoniennes aux mains de promoteurs privés, au profit d’investisseurs fortunés et de lointains spéculateurs immobiliers. Dans le sillage d’un développement haut de gamme de plus en plus agressif, les logements abordables ont pratiquement disparu et les habitants de Londres sont forcés de s’éloigner toujours plus du centre-ville. Photographié au cours de dizaines de nuits d’hiver passées à errer dans la ville en pleine mutation, Metropole retrace les effets vertigineux d’un afflux de capitaux sur Londres. Bush expérimente avec des images sombres en noir et blanc, et avec des mises au point décalées et des expositions multiples. On y aperçoit les charpentes des tours résidentielles de luxe en pleine construction, et un entrelacement de grues, de bureaux modernes et de logements encore inhabités. Cet enchevêtrement proliférant reflète l’ampleur menaçante de l’altération dans la ville. Dans cette vision dystopique du développement urbain forcené de Londres, la perspective et l’orientation sont perdues dans le processus, imitant le sentiment de désarroi et d’expropriation que ressentent aujourd’hui de nombreux Londoniens. Ce très beau livre de 160 pages, à la construction originale (reliure suisse avec fil orange apparent, papiers différents, feuille d’argent sur la couverture, 12 inserts), est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions britanniques Overlapse.

Continue reading