HIROYOSHI YAMAZAKI – CROSSROAD

Ayant étudié l’art de la photographie sous la direction, entre autres, de Daido Moriyama dans les années 1980, Hiroyoshi Yamazaki a passé les années 1990 à photographier les rues de Tokyo. C’est équipé d’un appareil reflex moyen format Bronica 645 doté d’un adaptateur de film 35 mm et d’un flash que Yamazaki arpente, de 1990 à 1996, les artères de la capitale japonaise. S’occupant de son père alité à la maison, le photographe consacre ainsi son temps libre à immortaliser la vie des rues de Tokyo en images qui racontent chacune de petites histoires et qui sont aujourd’hui réunies dans le livre Crossroad, publié par les éditions japonaises Sokyu-Sha. Ensemble, ces clichés forment une plus grande histoire de la vie et des tendances dans les années qui suivirent l’éclatement de la bulle japonaise. Bien entendu, ces photographies ont toujours une grande valeur historique, mais les images de Yamazaki transcendent le statut de simples documents: il y a une légèreté dans ses cadrages et une distance à la fois étrange et fascinante dans ces scènes de rue, que l’on ne trouve pas dans d’autres photographies du même style (de n’importe quelle époque). Dans la postface de l’ouvrage, Hiroyoshi Yamazaki explique: “Ce n’est pas à cause d’une conscience ou d’une sensibilité particulière que j’ai choisi de prendre des clichés de Tokyo. Il s’agit plutôt d’une promenade sur l’autoroute classique de la photographie instantanée. Plus que la quête de la prise de vue, je pense aujourd’hui que la véritable essence de la photographie se trouve dans ce qui pénètre et ressort des photos”. Publié dans une édition limitée à seulement 500 exemplaires, le livre de 122 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Sokyu-Sha.

Continue reading

 

*A VONTADE – S/S 2020 COLLECTION LOOKBOOK

La marque japonaise *A Vontade vient de dévoiler le lookbook de sa nouvelle collection Spring/Summer 2020. Le créateur Kazuyuki Yamakawa propose une fois de plus de très belles pièces fabriquées au Japon et inspirées par le military wear européen et américain, le workwear et le sportswear.

Continue reading

 

ROTOL – S/S 2020 COLLECTION LOOKBOOK

Fondée à Tokyo en 2016, la jeune marque japonaise ROTOL présente aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Spring/Summer 2020. Inspiré par le military wear et le workwear, le label propose cette saison quelques vestes, chemises, hoodies, pantalons, short pants, accessoires, etc.

Continue reading

 

STEPHEN SHORE – ELEMENTS

A la façon d’Eugène Atget ou de Walker Evans, les vues de Stephen Shore (né en 1947) présentent l’ordinaire, les coins de rue, les parkings, des maisons sans charme, une vitrine presque vide, des stations service, des chambres d’hôtel. Le photographe a collecté ainsi des images de tous les coins du pays : Floride, Californie, Texas, Montana, Ohio, Arizona… et même Canada. Le travail vise l’émotion, principalement au travers de la couleur et de la construction. Publié par les éditions américaines Eakins Press Foundation, Elements s’inspire de la célèbre première publication de la fondation, Message from the Interior (1966) de Walker Evans, qui rassemble des images de toute la carrière d’Evans. Comme pour ce livre, les clichés de Stephen Shore ont été soigneusement sélectionnés pour représenter la poésie de son approche du monde à travers les photographies. Les 24 images (16 en couleur et 8 en noir et blanc), issues de ses toutes dernières œuvres réalisées avec un appareil 8×10″, vont de la vallée de l’Hudson à New York au Yucatan, en passant par l’Italie, le Texas, Israël et l’Écosse. Comme le suggère le titre du livre, ce sont les résonances élémentaires de la terre, de l’humanité et du temps qui relient ces photographies. Ce magnifique ouvrage de 60 pages, accompagné de textes de Mahmud Shabistari et William Shakespeare, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Eakins Press Foundation, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading

 

PHIGVEL MAKERS – S/S 2020 COLLECTION LOOKBOOK

On découvre aujourd’hui le lookbook de la nouvelle collection Spring/Summer 2020 du label japonais Phigvel Makers Co.. Une fois de plus très inspirée par le workwear vintage américain, la collection remet au goût du jour quelques silhouettes intemporelles, avec de très belles vestes, chemises, tee-shirts, salopettes, pantalons amples, short pants, chapeaux, accessoires, etc.

Continue reading

 

ÉCOLE DE PENSÉE – F/W 2020 COLLECTION LOOKBOOK

Le label canadien École de Pensée nous dévoile sa prochaine collection Automne/Hiver 2020, qui s’inspire de l’altération de la créativité des enfants en y présentant un vestiaire droit et mature dans lequel refont discrètement surface certaines références à l’enfance. Chemises aux découpes inspirées du bricolage, compositions de poches inusitées et figures abstraites brodées à la main viennent ainsi se glisser dans la collection comme vestiges d’une naïveté et d’un élan enfantin dans le monde adulte. Dans cette optique, la collection comprend des tricots arborant les dessins d’enfants archivés des créateurs. École de Pensée a collaboré avec la maison londonienne Hand & Lock pour la réalisation de broderies à la main des dessins en question. Ainsi, leurs lignes et formes abstraites sont réinterprétées par la main experte des artisans de l’atelier anglais, clin d’œil au concept de dualité qui anime la collection.

Continue reading

 

DAIDO MORIYAMA – A DIARY (HASSELBLAD AWARD 2019)

A Diary est le nom du nouveau catalogue de Daido Moriyama publié par les éditions Koenig Books, à l’occasion du Prix Hasselblad 2019 et de l’exposition qui l’accompagne, au Centre Hasselblad de Göteborg, du 14 octobre 2019 au 9 février 2020. Membre de l’avant-garde artistique japonaise d’après-guerre, Moriyama commence son œuvre au milieu des années 1960. Auteur de plus de 200 livres mêlant photographies, textes théoriques et techniques d’impression diverses mais aussi performances et dispositifs d’installations, il exploite toutes les formes du medium photographique et contribue à redéfinir la pratique de la photographie de rue. Membre du mouvement Provoke qu’il rejoint en 1968 pour la deuxième édition de la revue éponyme, Daido Moriyama produit une œuvre riche, dense et protéiforme. Ses photographies –souvent décrites comme brutes, floues et troubles (l’esthétique du “are, bure, boke”), ont donné naissance à une nouvelle pratique de la photographie de rue où l’artiste, qui rôde sur la route, est en prise avec l’espace public. Le travail de Daido Moriyama embrasse aussi la technique de la sérigraphie, qu’il utilise dès les années 70, tant pour produire des livres que des œuvres à exposer. Avec son rythme d’images intense, l’ouvrage rend hommage au photographe japonais (né en 1938), lauréat du prix Hasselblad 2019, et à son approche très influente, radicale et authentique de la photographie. Le livre évoque les expéditions photographiques quotidiennes et continues de Daido Moriyama qui donnent vie à une œuvre chargée de fragments, de répétitions, de hasard et de chaos. Afin d’illustrer l’impact à long terme et à grande échelle de sa photographie, cette publication présente non seulement un aperçu et une analyse de son travail par Sandra Phillips, mais elle comprend également des notes personnelles plus courtes de personnes ayant rencontré et travaillé avec lui au fil des années: Simon Baker, Mark Holborn, Hervé Chandès, Nick Rhodes et Ishiuchi Miyako. Le livre de 250 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Koenig Books, ainsi que sur Amazon.com.

Continue reading