MARKAWARE – F/W 2022 COLLECTION LOOKBOOK

Markaware présente aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2022. Fondé par Shunsuke Ishikawa, le label japonais réinterprète à nouveau de grands classiques du vestiaire masculin et propose une fois de plus de très belles pièces: vestes, chemises, pantalons, sweatshirts, pullovers, etc.

Continue reading

 

KAPTAIN SUNSHINE – F/W 2022 COLLECTION LOOKBOOK

L’excellent label japonais Kaptain Sunshine dévoile aujourd’hui le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2022. On y découvre une ligne une fois de plus inspirée par l’esthétique vintage américaine, avec de très belles pièces, toutes fabriquées au Japon: vestes, chemises, pullovers, sweatshirts, pantalons, casquettes, accessoires, etc.

Continue reading

 

CHRIS JOHANSON – CONSIDERING UNKNOW KNOW WITH WHAT IS, AND

Au cours des cinq dernières années, Chris Johanson s’est considérablement éloigné de ses précédents travaux. Réfléchissant à la vie et à l’empreinte matérielle que les êtres humains laissent derrière eux, l’artiste californien a abandonné les substrats en bois pour des toiles et des vêtements mis au rebut et tendus sur des barres de fer trouvées, créant ainsi des peintures lentes et méticuleuses qui rappellent les fresques anciennes ou les mandalas. À l’occasion de son exposition personnelle fin d’année dernière, Considering Unknow Know With What Is, And, à la galerie new-yorkaise Mitchell-Innes & Nash, un très beau catalogue du même nom a été publié. Avec une méthode délibérément mesurée et réfléchie, Johanson considère son travail sur ces tableaux comme un processus méditatif. Il contemple les thèmes de l’impermanence, de la fluidité et de la nature éphémère de l’existence. Les sujets vont des abstractions tourbillonnantes aux têtes émotives flottantes en passant par les armées de fourmis.?L’artiste cherche à mettre l’accent sur les effets curatifs potentiels de la création artistique alors que nous sommes tous confrontés à la surstimulation, à l’anxiété et à la perte qui vont de pair avec la récente situation sanitaire. Johanson peint d’une manière qui est à la fois lente et réfléchie, et qui, de ce fait, crée un espace mental calme et méditatif. “Je travaille de cette manière afin de “ralentir mes pensées, de réduire le bruit de ma vie”, explique t-il. L’ouvrage, entièrement consacré aux récentes explorations de Johanson sur toile recyclée, est conçu par Perron-Roettinger et comprend de nouveaux essais de l’artiste et de Jenny Gheith, conservatrice associée de la peinture et de la sculpture au San Francisco Museum of Modern Art (SFMOMA). Le livre de 128 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne de la galerie Mitchell-Innes & Nash.

Continue reading

 

COLLIER SCHORR – AUGUST

Formée à la School of Visual Arts de New York, Collier Schorr intervient dans les années 1990 à un tournant de l’art, quand la photographie devient le médium dominant et se développe en marge des circuits habituels, tels les magazines, la mode, portée par une nouvelle génération de critiques et d’artistes hantés par la jeunesse. Elle collabore à de nombreux supports presse (Purple ; Frieze ; Dazed and Confused) et contribue à renouveler l’iconographie usée de l’adolescence, en produisant des séries de portraits qui se situent à la lisière entre le réalisme documentaire et la fiction, entre l’intime et la représentation sociale et historique. Les éditions britanniques Mack publient aujourd’hui son nouvel ouvrage: August. Au début des années 1990, Collier Schorr a commencé à travailler de façon ponctuelle en Allemagne du Sud, dressant le portrait documentaire et fictif d’une petite ville habitée par des apparitions historiques. Combinant les rôles complémentaires de photographe de guerre, de portraitiste itinérant, d’anthropologue et d’historienne de la famille, Schorr raconte les histoires entremêlées d’un lieu et d’une époque déterminés par la mémoire, le nationalisme, la guerre, l’émigration et la famille. August utilise des polaroïds de cette période réalisés par Schorr à Schwabish Gmund pour explorer l’espace liminal d’images qui n’ont jamais été destinées à perdurer au-delà du moment immédiat. Avec un recul d’une vingtaine d’années, le livre historicise l’œuvre mais examine aussi les procédés de création, révélant les erreurs commises en tentant de fondre les Allemands contemporains dans leur passé, exposant implicitement la distance entre l’artiste et le sujet, et entre le sujet et les costumes. Consciente des démons et des pièges de l’autorité historique, Schorr sonde l’espace entre l’identification et la critique – un garçon allemand avec un boa en plumes, posé d’après Le porteur de nuit de Liliana Cavani, souligne son intérêt pour l’histoire performative du fétichisme et de l’uniforme, et la façon dont l’histoire oscille entre le documentaire et la fiction, la distance et le désir. August est le troisième volume d’une série de livres intitulée Forests and Fields (Wald und Wiesen), après Neighbors/Nachbarn (2006) et Blumen (2010). Le livre de 104 pages est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions Mack.

Continue reading

 

SASQUATCHFABRIX – F/W 2022 COLLECTION LOOKBOOK

La marque japonaise SASQUATCHfabrix vient de présenter le lookbook de sa nouvelle collection Fall/Winter 2022, qui s’intitule Value The Working Class. Inspirée par l’esthétique et le savoir-faire traditionnel nippon, cette dernière se compose notamment de très belles pièces cut-and-sew: vestes, chemises, pullovers, pantalons, chapeaux, accessoires, etc.

Continue reading

 

LARRY TOWELL – THE MENNONITES

Sorti à l’origine en 2000 et désormais introuvable, l’ouvrage The Mennonites du photographe canadien Larry Towell est aujourd’hui publié à nouveau par les éditions britanniques GOST Books. Membre de la célèbre agence Magnum, Towell a passé près de 10 ans entre 1990 et 1999 à photographier la communauté mennonite de l’Ontario et du Mexique. Originaires de l’Allemagne du 16ème siècle et persécutés pour leur foi, les Mennonites ont migré autour du globe. Aujourd’hui, le plus grand nombre du mouvement de la Vieille Colonie, sur laquelle se base cette œuvre, vit au Mexique et migre, pour sa survie économique, vers les champs de légumes du Canada. Après s’être lié d’amitié avec une famille mennonite rencontrée près de chez lui en Ontario, il a pu partager de manière unique leur vie quotidienne, avant de rencontrer la communauté elle-même et de visiter les colonies du Mexique. La culture mennonite d’ordinaire n’autorise pas la photographie ; ce livre représente ainsi un document unique, un reportage saisissant sur le mode de vie de cette communauté, un mode de vie menacé plus qu’on ne saurait l’imaginer. En plus des photographies, le texte de Towell nous fait partager son expérience singulière à l’aide de détails poignants et d’anecdotes savoureuses. Avec un oeil d’artiste, il dépeint la vie de ces gens : la dureté et la pauvreté de la vie rurale, la discipline et les contradictions de leur religion, leur appétit de terre, leur soif de travail, leur aspiration à vivre comme ils l’entendent. Les photographies sont d’une telle qualité qu’elle justifieraient à elles-seules un simple livre d’images. Le texte, sur lequel plane l’ombre de Steinbeck, apporte au livre la touche supplémentaire et nécessaire à la restitution complète et presque magique d’un mode de vie. Cette deuxième édition révisée et mise à jour revisite le projet et comprend 40 photographies inédites. L’ouvrage de 288 pages, publié dans un superbe coffret noir, est maintenant disponible sur la boutique en ligne des éditions GOST Books. Deux éditions spéciales avec tirages signés et numérotés sont également disponibles.

Continue reading